fbpx

La carrosserie durement touchée par la COVID-19

Autosphere » Carrosserie » La carrosserie durement touchée par la COVID-19
carrosserie de voiture accidentée
Le nombre de véhicules dirigés vers les carrossiers a fondu de moitié à cause de la pandémie. PHOTO Clark Van Der Beken / Unsplash

Le plus récent rapport annuel du Romans Group sur le marché de la carrosserie montre que les entreprises canadiennes ont été durement frappées par les effets de la COVID-19.

Selon ce rapport, les carrossiers canadiens ont été comparativement plus durement touchés que leurs collègues américains en 2020. Cela s’expliquerait par une intervention plus musclée de nos gouvernements qui a réduit les voyages, fermé des entreprises et diminué les déplacements en automobile.

En 2020, on a enregistré une baisse de 45 à 50 % du nombre de véhicules à réparer comparativement à 2019. En date de juin 2021, ce retard était encore au même point malgré une tendance à l’embellie.

Le rapport signale aussi que le nombre d’ateliers de carrosseries a diminué de 1770 depuis 2012 au Canada.

L’acquisition du réseau de 172 ateliers ProColor par Fix Auto a fait passer ce groupe en tête des plus importants réparateurs canadiens, délogeant le groupe CSN. CARSTAR et CarrXpert se classent respectivement troisième et quatrième parmi les plus importantes organisations de carrosserie au Canada.

Le secteur de l’assurance automobile au Canada a aussi connu une forte pression à la consolidation alors que les dix plus importants assureurs au pays détiennent 82.4 % du marché.

Les tendances

Selon Romans Group, certaines tendances vont influer sur l’avenir du secteur de la carrosserie dans les prochaines années. L’estimation des dommages va évoluer vers une intégration avec la télématique et l’intelligence artificielle, ce qui va demander une intégration des relations avec les réseaux de fournisseurs.

La consolidation des ateliers va aussi se poursuivre selon, et les programmes de certification des ateliers de carrosserie par les constructeurs automobiles vont s’accélérer.

Le rapport se conclut par une touche d’optimisme mentionnant que le secteur va non seulement se remettre des effets négatifs de la pandémie, mais qu’il va reprendre sa croissance, notamment par la consolidation, les acquisitions et les investissements étrangers.

 

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes : ,
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

janvier

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES