fbpx

Carrossier ProColor Mirabel : Devant, loin devant

Autosphere » Carrosserie » Carrossier ProColor Mirabel : Devant, loin devant
carrossier procolor mirabel
L’atelier de carrosserie de Mirabel, dirigé par Éric Thérien, se positionne aujourd’hui pour les véritables défis de demain. PHOTO Karyne Plouffe / Réseau Fix

Le Carrossier ProColor Mirabel est devenu un spécialiste de l’offre combinée des services d’entretien automobiles.

Et sous l’appellation Groupe J.C. Thérien, Éric Thérien a bien l’intention d’en faire un incontournable dans la région et un exemple à suivre pour tous les carrossiers.

« Mon père Jean-Claude a fondé cette entreprise il y a maintenant 41 ans, explique son fils. Mon propre garçon, Guillaume, est de retour dans l’entreprise familiale après être allé décrocher un diplôme universitaire en administration aux États-Unis.

« Il travaille présentement à l’estimation et se familiarise avec tous les rouages de cette entreprise que j’aimerais qu’il préside un jour. »

Se réinventer constamment

Une entreprise familiale qui, sous la gouverne de son président, se renouvelle constamment.

« Ça fait trois ans que nous sommes en rénovation », lance avec humour le carrossier. Les murs bougent, car il faut faire place au nouveau. Éric Thérien croit dans la diversification des services.

L’entrepreneur estime que 80 % de son chiffre d’affaires provient des opérations de réparation de carrosserie. Le reste découle des services d’esthétique, de remplacement et réparation de parebrises et vitres d’auto et des travaux d’entretien mécanique offerts à une clientèle fidèle, qui a vu se bonifier l’offre de l’atelier au fil des ans.

« Offrir les services complets d’entretien, c’est mieux contrôler l’achalandage, explique M. Thérien. Nous multiplions nos sources de revenus et à l’interne, cela se traduit par beaucoup plus de flexibilité. »

Autonomie totale

En regardant plus attentivement dans les opérations de carrosserie, on comprend ce que l’entrepreneur évoque.

Ici, le diagnostic électronique et les reprogrammations, l’alignement ou encore la réparation et la calibration des systèmes avancés d’aide à la conduite grâce à des équipements de la plus haute technologie sont faits maison.

« Je veux une carrosserie autonome, insiste M. Thérien. Évidemment, ça me demande de gros investissements en équipements et en formation. Je dois souligner que depuis que nous avons accès au programme de formation du Réseau Fix et à ses ressources, ce volet a été significativement simplifié. Toute mon équipe est solidaire de ma volonté d’être en avant de la parade. »

Sous la bannière Carrossier ProColor depuis 2001, l’atelier bien visible sur le boulevard Curé-Labelle s’est taillé une réputation enviable auprès de sa clientèle.

Satisfaction client

Cette fidélité, Éric Thérien l’entretient.

« En fait, la satisfaction du client, c’est notre mission. Notre formule est d’accueillir le client avec le sourire et nous voulons qu’à son tour, il reparte avec le sourire. »

Cet engagement repose sur l’expertise.

« Nous vivons une période de transition technologique de première importance. La complexité des véhicules d’aujourd’hui exige que le carrossier devienne un véritable professionnel de la réparation. Il ne faut pas oublier que nous parlons ici de la sécurité des gens.

« Oui, nous avons encore des discussions avec les assureurs pour leur faire accepter certaines normes et procédures, mais eux aussi sont dans une courbe d’apprentissage.

« Peu importe les circonstances, pour moi, l’essentiel, c’est que lorsque je remets les clés au client, je sais que je peux le laisser reprendre la route en toute confiance. »

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X