fbpx

Un sur-accélérateur de cycle

Cette lampe à UV-A est conçue pour le séchage ultra-rapide de tout produit de dernière génération – mastic, apprêt ou vernis - conçu pour qu’il soit séché de cette façon. PHOTO Symach
Après l’application de chaque couche d’apprêt, un seul balayage horizontal et vertical fait à une distance de 2 à 4 pouces de la surface suffit pour assécher le tout en moins d’une minute. PHOTO Symach
La lumière UV-A émise par cette lampe de 90 watts n’exige aucune protection autre que des lunettes spécifiques, des gants en latex, la combinaison habituelle, et une chemise de coton à manches longues. PHOTO Symach
Les DEL et leur réflecteur sont protégés par une membrane de silicone lavable et facile à remplacer. PHOTO Symach
IMPORTANT - Il est essentiel de ne porter que des lunettes conformes à la norme NSI / ISEA Z87.1-2010 ou CSA Z94.3. PHOTO Symach
Puisque, selon Symach, cet équipement n’émet qu’une lumière UV-A de faible énergie, une protection élémentaire suffit pour l’utiliser. PHOTO Google
Lampe UV-LED Symach. PHOTO Symach

Comme le prouve la dernière nouveauté en matière de séchage, les rêves les plus fous sont en train de se concrétiser.

Plus on investit judicieusement en équipement, plus la rentabilité est au rendez-vous, mais à condition de savoir en tirer pleinement profit en l’intégrant au cycle de façon rationnelle.

C’est ce que Patrice Marcil, d’Axalta, et président sortant du Forum canadien de l’industrie de la carrosserie, a toujours affirmé et continue de clamer avec force auprès de tous.

Ce qui signifie peindre plus de véhicules avec moins de produits et d’énergie, optimiser la chambre à peinture, et réduire l’attente en optant pour une technologie UV de pointe pour livrer plus rapidement.

Une vraie révolution

Dans cette optique, le nouvel équipement UVA-LEDTronic de Symach vient tout simplement de révolutionner le temps de séchage des nouveaux apprêts de type ultraviolet.

Son effet sur le cycle est d’une telle ampleur, qu’on ne peut le comparer comme produit de finition qu’à celui combien majeur de l’avènement il y a 15 ans de la peinture hydrofuge.

On peut affirmer sans ambages qu’il s’agit ici aussi d’un concept qui constitue un changement de paradigme; une de ces évolutions dont seuls les scientifiques ont les recettes.

La nouvelle norme

Cette grande nouveauté que sont les produits UV-A adoptés par toutes les compagnies de peinture résulte de la recherche menée par leurs chimistes et des spécialistes de la physique appliquée.

Par rapport aux générations d’équipements de séchage utilisant les dangereux UV-B – que rappellent les bulletins de météo – le principe de la méthode douce du rayonnement UV-A consiste à viser juste.

Au lieu d’utiliser une fréquence qui chauffe le matériau à peindre, le rayonnement UV-A agit directement sur les résines conçues pour le capter et le sécher en quelques secondes.

Une étrenne de pro

Chez Symach, Les Pawlowski souligne que ce produit à la pointe de la technologie est idéal pour les articles de petite, moyenne et grande taille: accessoires, ailes, pare-chocs, portes, capots et couvercles de valise.

Les Pawlowski est directeur général de Symach Canada / États-Unis. PHOTO Les Pawlowski

Il admet volontiers qu’en réduisant considérablement le temps de séchage des apprêts, ses utilisateurs doivent forcément adapter le cycle de finition au nouveau rythme de productivité « qu’impose » cette nouveauté.

Le gain de productivité et de rentabilité est si considérable, qu’ils n’hésitent pas à l’acquérir. Les livraisons étant ralenties par la pandémie, les plus pressés ont d’ailleurs très hâte de recevoir leur commande.

Une traînée de poudre

L’accélération subite que crée l’effet du rayonnement UV-A sur le cycle est si quantique, qu’il affirme que la popularité de la lampe UVA-LEDtronic M1 se répand comme une traînée de poudre… même au Québec.


Un cycle minute

Comme illustré en vidéo ci-dessous, le séchage par UV-A de l’équipement de Symach, dont l’opération proprement dite est d’environ 60 secondes, élimine les longues attentes que les méthodes habituelles obligent à respecter.

√ Première couche de fond

√ 20 secondes de séchage

√ Seconde couche de fond

√ 40 secondes de séchage

√ Ponçage

Prêt à être utilisé

L’usage de cet équipement unique et d’avant-garde de Symach n’exige aucune formation, mais on trouve sur YouTube une démonstration de son efficacité.

Époustouflés

Comme ce qui ressort des commentaires de ceux qui en ont eu un aperçu, fait l’essai durant plusieurs jours et l’ont même commandée, les carrossiers sont partout fort emballés par la lampe UVA-LEDTronic de Symach.

  • Testée par plusieurs de mes clients, cette nouvelle technologie donne un résultat phénoménal. – Marc Huard / AB Express Mercier­
  • Je n’ai pas encore adopté le séchage aux UV, mais « le fer à repasser » de Symach m’a confirmé que c’est l’équipement du futur. – Dean D’Amato / CARSTAR Dorval
  • Cet équipement est si convivial et si efficace, que le gain de temps nous permet de livrer les véhicules 1 ou 2 jours plus tôt. – Michel Desgroseilliers / CarrXpert St-Isidore
  • Depuis la peinture hydrofuge, c’est le premier équipement dont la rendement nous oblige à réviser d’aplomb le cycle. – Nat Sanche / Peinture Mobile
  • J’capote ben raide… c’est révolutionnaire ! Avec cette lampe si facile à utiliser, je livre une ou deux autos de plus par jour. – Pierre-Luc Tremblay / CARSTAR Marché Central

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X