fbpx

Un coup de cœur nommé Pathfinder

Cette rare Pontiac Pathfinder 1953 fait partie de la famille Fitzback depuis 25 ans. PHOTO André Fitzback

Quand le garagiste et restaurateur de voitures antiques André Fitzback a acheté une Pontiac Pathfinder 1953 il y a 25 ans, il ne pouvait se douter qu’il s’engageait dans une histoire de passion qui dure encore aujourd’hui.

Payée 3500 $ cette voiture rare, construite au Canada à 5512 exemplaires, était en état de marche. Mais il ne fallut pas longtemps pour que son propriétaire réalise qu’elle souffrait d’un problème de rouille structurelle tellement avancé qu’elle en rendait la conduite pour le moins approximative.

Commence alors un chantier colossal où la voiture sera complètement démontée et où chaque pièce sera identifiée avant d’être remise en condition ou remplacée. Le mécanicien de formation a restauré chaque composante. « Tout se répare ou se remplace », est sa devise.

Quand on lui demande combien d’heures et d’argent il a investis dans ce projet, il nous répond :

« Les heures, j’avais commencé à les compter, mais au bout d’un moment, j’ai perdu le fil… J’ai tout fait moi-même, sauf les sièges et la carrosserie.

J’ai cependant 22 000 $ de facture pour tout ce qui est travaux de carrosserie et peinture. Avec un « peu » de rouille à réparer, c’est impossible de peindre correctement une voiture avec 5 ou 8 000 $. »

Au fil des travaux, on s’en doute, plein de petites surprises se sont dévoilées. Mais dans ce projet de restauration, le plus grand défi selon M. Fitzback a été de modifier un châssis 1952 en modèle 1953, et par la suite l’utiliser sous sa voiture, et ne pas voir la différence, malgré qu’au départ, les trois premiers pieds seulement étaient semblables.

Faire entrer un châssis 1952 dans une voiture de modèle 1953 a été le plus grand défi technique de ce projet de restauration. PHOTO André Fitzback

 

Il aura fallu attendre 2015 pour que la voiture, jadis verte maintenant rouge, fasse ses premiers tours de roue.

Cette voiture, avoue le restaurateur, fait partie de la famille depuis 25 ans. C’est une voiture antique toujours active que son propriétaire, après tant d’efforts, apprécie encore plus la conduite.

Tout en travaillant sur les voitures de ses clients, notamment une Corvette 1958 dont il doit changer le châssis, André Fitzback est à restaurer une roulotte Serro Scotty 1960.

Elle sera tirée par la Pontiac. Nous lui avons demandé, pour le plaisir de nos lecteurs, de nous envoyer des photos une fois le tout terminé.

Certains panneaux étaient tellement rouillés qu’il a fallu les remplacer. PHOTO André Fitzback

 

 

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes :

Articles populaires

Autosphere Mag

AM-Banner.gif

Calendrier

octobre

22octToute la journée24Salon du Véhicule Électrique de Saint-Hyacinthe

28oct9:00 am10:15 amWebinaire NAFADe l'Everest au Sahara

novembre

02novToute la journée06SEMA360Virtual

02nov(nov 2)8:00 am06(nov 6)8:00 amDrivingSales Executive SummitVirtual Edition!

03novToute la journée052020 AAPEX

Nos partenaires

Menu
X