fbpx

Bridgestone Turanza VÉ : Un pneu vert pour le marché des VÉ

Autosphere » Pneus » Bridgestone Turanza VÉ : Un pneu vert pour le marché des VÉ
Le pneu VÉ Turanza intègre 50 % de matériaux renouvelables et recyclés. Photo Bridgestone

Non seulement le Turanza VÉ est-il conçu pour les véhicules à zéro émission, il est également fabriquée à partir de matériaux recyclés et renouvelables.

Le 19 mai 2023, Bridgestone a dévoilé le tout premier pneu de remplacement conçu exclusivement pour le marché des véhicules électriques. Le pneu grand tourisme Turanza VÉ a fait ses débuts avec des montages limités destinés spécifiquement aux VÉ haut de gamme, et il est prévu d’introduire d’autres dimensions l’année prochaine.

Les premiers équipements sont destinés aux Tesla Model 3, Model S, Model X, Model Y et à la Ford Mustang Mach-E. Les cinq tailles suivantes sont maintenant disponibles chez les détaillants au Canada et aux États-Unis : 235/40R19 W XL, 235/40R18 Y XL, 255/45R19 W XL, 245/45R19 W XL, et 245/45R20 W XL. Treize autres tailles viendront compléter la gamme de VÉ Turanza en 2024.

« Nous voulions vraiment axer ce pneu sur les véhicules électriques haut de gamme », explique Dale Harrigle, ingénieur en chef des pneus de remplacement pour les consommateurs chez Bridgestone Americas. « Cela nous a permis de concentrer nos efforts de développement sur ces véhicules et d’offrir aux consommateurs ce dont ils ont besoin pour ces véhicules spécifiques. »

M. Harrigle explique que le développement de ce nouveau pneu pour un marché de niche a constitué un nouveau défi pour lui et son équipe. « Nous développons généralement des pneus pour une large gamme de véhicules, explique-t-il. Dans ce cas, nous avons vraiment concentré nos efforts de développement sur les performances de la Tesla et du Mach-E. »

Matériaux recyclés

Le Turanza VÉ est le premier pneu Bridgestone à utiliser ce que la société appelle la technologie « ENLITEN », qui permet notamment à Bridgestone d’incorporer des matériaux renouvelables et recyclés lors de la fabrication d’un pneu.

En fait, le Turanza VÉ intègre 50 % de matériaux renouvelables et recyclés, notamment du noir de carbone recyclé provenant de pneus en fin de vie, du caoutchouc synthétique dérivé de sacs et de bouteilles en plastique recyclés, de l’huile de soja renouvelable et de la silice d’écorce de riz dérivée, quoi d’autre, d’écorces de riz.

Pour être clair, Bridgestone ne déchiquette pas les vieux pneus dans son usine pour obtenir du noir de carbone recyclé. Ils l’achètent à un tiers. Il en va de même pour le caoutchouc synthétique provenant de sacs et de bouteilles en plastique recyclés. « Nous avons un fournisseur qui nous fournit la matière première pour le développement de nos polymères, explique M. Harrigle, et cette matière première est produite à partir de sacs et de bouteilles en plastique recyclés. »

Défis liés à l’usure de la bande de roulement

L’un des plus grands défis auxquels l’industrie est actuellement confrontée est le fait que les VÉ ont tendance à user leurs pneus plus rapidement que prévu. Les pneus qui durent normalement trois ou quatre ans sur un véhicule doivent souvent être remplacés beaucoup plus tôt en raison de la charge supplémentaire et des contraintes associées au poids des batteries et au formidable couple instantané produit par certains moteurs électriques. Cependant, Bridgestone pense avoir trouvé un moyen de prolonger la durée de vie de son pneu dédié aux VÉ.

« Le plus grand défi pour nous, du point de vue de la performance des pneus pour la VÉ, est l’usure, admet M. Harrigle. L’un des moyens que nous utilisons pour relever ce défi est notre polymère PeakLife, une formulation brevetée par Bridgestone qui se lie à la silice du composé plus efficacement que les caoutchoucs synthétiques conventionnels. Ainsi, avec PeakLife, nous adhérons à la silice à un niveau d’environ 50 %, alors qu’avec les caoutchoucs synthétiques conventionnels, nous n’adhérons qu’à environ 20 %. Cette adhérence accrue nous donne une meilleure durée de vie, une meilleure résistance au roulement et nous permet de maintenir le reste de l’enveloppe de performance du pneu. »

Au Canada, le Turanza VÉ est assorti d’une garantie de 80 000 km, et M. Harrigle se dit confiant, avec son équipe, que le nouveau pneu dépassera les attentes.

Une conduite silencieuse

L’une des principales caractéristiques que les propriétaires de VÉ recherchent dans un pneu est un roulement silencieux. Sans le bruit du moteur qui masque celui de la route, les pneus bruyants sont d’autant plus gênants sur un VÉ. Bridgestone pense pouvoir offrir une « conduite silencieuse » grâce à la technologie QuietTrack intégrée dans la bande de roulement du nouveau pneu Turanza VÉ.

La technologie QuietTrack repose sur la conception de la bande de roulement. Bridgestone l’explique ainsi : QuietTrack « combine des améliorations précisément réglées et testées dans la bande de roulement pour aider à atténuer le bruit de la route. »

Ces « améliorations », explique M. Harrigle, sont les petites rainures creusées dans la bande de roulement. « QuietTrack atténue le bruit généré par le roulement du pneu sur la route », explique-t-il, « et en atténuant le bruit généré, le consommateur bénéficie d’une expérience plus silencieuse. Il s’agit donc d’un moyen de modifier la façon dont le bruit est généré lorsque le pneu interagit avec la route, de réduire le niveau de bruit et d’offrir au consommateur une conduite plus silencieuse. »

Le Turanza VÉ n’est pas le premier pneu de la gamme Bridgestone à bénéficier de la technologie QuietTrack. En fait, la société propose depuis longtemps un pneu qui vise à assurer une conduite silencieuse : le Turanza QuietTrack. Le Turanza VÉ utilise la même technologie, et M. Harrigle affirme que le nouveau pneu VÉ est probablement légèrement plus silencieux que le Turanza QuietTrack, ce qui est une bonne nouvelle pour les propriétaires de VE qui chérissent l’ambiance d’un habitacle silencieux.

Humidité et neige

Selon Bridgestone, le nouveau pneu Turanza VÉ est « prêt pour la route mouillée », ce qui signifie que le freinage et la tenue de route sur sol mouillé sont à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’un pneu tourisme. « Ce pneu utilise notre dernière technologie de lamelles 3D en profondeur, qui nous permet d’offrir des performances constantes tout au long de la durée de vie du pneu, car les lamelles s’étendent sur tout le volume de la bande de roulement, explique M. Harrigle. Les lamelles augmentent les performances sur sol mouillé et assurent également les performances hivernales, puisqu’il s’agit d’un pneu toutes saisons. »

Bien qu’elle convienne aux quatre saisons dans certaines régions d’Amérique du Nord, la Turanza VÉ pourrait ne pas être la bonne option pour les conducteurs de certaines régions du Canada, où les pneus d’hiver sont indispensables. Il n’est pas certifié 3 Peak Mountain Snowflake et n’est pas conçu pour faire face à des conditions hivernales difficiles.

Si le Turanza VÉ est le tout premier pneu de remplacement pour VE de Bridgestone, l’entreprise n’en est pas à sa première expérience sur le marché des VE. En fait, Bridgestone fournit déjà des pneus d’origine pour la Mercedes-Benz EQS, la Volkswagen ID.4 et la nouvelle Fisker Ocean.

 

Catégories : Éditorial, Pneus
Étiquettes : Bridgestone, Produit et service

EMPLOIS

 
GT AUTOTECH
Conseiller.ère technique
 
  ST-EUSTACHE
  Temps plein
 
 
Grenier Volkswagen
Spécialiste de la mise en marché
 
  MASCOUCHE
  Temps plein
 
 
KIA JOLIETTE
Contremaître d'atelier
 
  JOLIETTE
  Temps plein
 
 
Complexe Auto Plus
Directeur.rice adjoint.e aux ventes / conseiller.ère aux ventes sénior.e (1 poste)
 
  SAINT-JÉRÔME
  Temps plein
 
 
Volkswagen St-Bruno (et Audi St-Bruno)
Contrôleur.e
 
  SAINT-BRUNO
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES