fbpx

Comment verdir les pneus

Autosphere » Pneus » Comment verdir les pneus
Le pneu Conti GreenConcept sert de vitrine technologique au fabricant allemand Continental en matière de durabilité. PHOTO Continental

Le choix de composantes plus écologiques dans la conception des pneus est un enjeu difficile à relever par les fabricants.

La conception des pneus, d’un fabricant à l’autre, varie mais repose sur une composition similaire. Par exemple, le site de Yokohama décline sa formulation générale ainsi : 24 % de caoutchouc naturel, 19 % de caoutchouc synthétique, 27 % de matière de remplissage (une combinaison de noir de carbone et de silice), 14 % d’agents de flexibilité, antioxydants, de maturation et anti-ozonant souvent à base d’huile, 12 % d’acier et 4 % de textile.

Ce qui fait dire à Ugo Desgreniers, directeur de l’approvisionnement chez Stox, qu’aussi louables que soient les efforts de verdissement de la conception des pneus, l’ajout d’éléments naturels ne touche en réalité qu’un mince pourcentage de la formulation du pneu. « Il y a un gros défi en ce moment pour réduire le pourcentage de caoutchouc naturel, qui n’est pas une ressource inépuisable, en ajustant le niveau du caoutchouc synthétique. Des efforts sont aussi investis dans le remplacement de produits chimiques par une alternative naturelle. Par exemple, Yokohama utilise depuis des années de l’huile d’orange dans sa formulation alors que Toyo incorpore des coquilles de noix comme abrasifs dans leurs pneus d’hiver de longue date. »

Huile de soya

Dans cet ordre d’ici Goodyear annonçait récemment l’incorporation d’huile de soya dans ses pneus ultra-haute performance Eagle Exhilirate. Cet ajout conférerait plus de flexibilité au pneu et une meilleure adhérence par temps froids et sur les surfaces mouillées.

Brittany Jenkins, spécialiste aux communications et au marketing pour le fabricant Continental, présente une approche beaucoup plus globale en ce qui concerne l’approche verte de leur conception des pneus. L’automne dernier, le fabricant allemand présentait le Conti GreenConcept qui illustre bien les efforts de recherche sur les différents matériaux et technologies étudiés pour une plus grande durabilité.

Ce pneu concept englobe les technologies existantes et celles en développement pour offrir des pneus pour véhicules légers plus responsables du point de vue environnemental. L’objectif est de réduire la consommation de matière première tout au long de la ligne de production tout en prolongeant la durabilité du pneu. Cette notion de pneus plus durable est d’ailleurs partagée par d’autres fabricants dans leur développement de pneus plus « écologiques ».

Renouvelable

Ce projet incorpore ainsi 50 % matériaux renouvelables ou recyclés. Du côté de la matière renouvelable, mentionnons l’huile de pissenlit, le silicate tiré de la cendre de cosses de riz et des huiles et résines naturelles. Un projet pilote visant la production de caoutchouc naturel à partir de pissenlits est d’ailleurs en branle en Allemagne.

Le pneu concept est aussi composé à 17 % de matière recyclée, dont l’acier et le noir de carbone. Il contient aussi des fibres de polyester produites grâce à la réutilisation de bouteilles de plastique, une première dans l’industrie.

Ce pneu qui sert de vitrine au savoir-faire du fabricant est aussi conçu pour être facilement rechapé, une autre approche positive en matière d’écoresponsabilité.

 

Catégories : Éditorial, Pneus
Étiquettes :

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X