fbpx

Un combat pour l’avenir de l’industrie !

Autosphere » Pneus » Un combat pour l’avenir de l’industrie !
Le droit à la réparation est un enjeu pour les consommateurs comme pour toutes les entreprises du marché secondaire automobile. PHOTO Shutterstuck

Le droit à la réparation est un sujet primordial pour l’avenir de l’industrie du marché secondaire automobile.

Plusieurs volets composent ce dossier d’envergure, notamment celui de permettre à notre clientèle de choisir leur atelier local plutôt que le concessionnaire. L’Association des Pneus et Mécanique du Québec (ASPMQ) appuie la position et salue le travail de l’Association des industries de l’automobile du Canada (AIA) dans ce dossier. 

Avec l’électronisation grandissante des véhicules, l’accès aux données devient essentiel pour effectuer une réparation dans des conditions optimales. L’AIA Canada réclame une loi pour obliger les constructeurs automobiles à partager l’accès à ces données.

Une entente, nommée « Norme canadienne visant les renseignements sur l’entretien des véhicules automobiles (CASIS) », a été signée en 2009 pour permettre le partage volontaire d’informations et l’accessibilité des pièces entre les manufacturiers et les mécaniciens. Toutefois, cette entente est de moins en moins respectée aujourd’hui par les constructeurs automobiles. Certains même, par exemple Tesla, n’installent pas le port de diagnostic (port OBD2) qui permet ce partage d’informations.

Un accès difficile

Pour les garagistes, les tests se complexifient s’ils ne peuvent parler à certains modules électroniques. Sans être impossible, la réparation pourrait prendre plus de temps. Selon l’AIA Canada, cette problématique pourrait faire perdre des occasions d’affaires aux centres de pneus et ateliers indépendants puisque ces derniers pourront difficilement effectuer la réparation sans l’accès aux données, contraignant ainsi le consommateur à se tourner vers son concessionnaire : « Les propriétaires de véhicules pourraient avoir moins de choix quant à l’endroit où ils confient leur véhicule et l’existence d’un marché secondaire de l’automobile libre et concurrentiel pourrait s’en trouver menacée ». 

La technologie ayant grandement évolué, notamment par le développement des systèmes télématiques. Les concessionnaires de véhicules neufs et les constructeurs automobiles tendent maintenant vers un monopole pour la réparation des véhicules, mettant de l’avant l’absence des connaissances requises des nouvelles technologies par les garagistes. Pourtant l’industrie compte une grande expertise au sein des mécaniciens et mécaniciennes du Québec, sans parler de la possibilité de formation continue qui permettrait de maintenir à jour les connaissances.  

Une collecte de données exhaustive

Grâce à la technologie, une grande quantité de données sont récoltées sur la conduite du propriétaire du véhicule allant, selon les marques, de la distance de freinage, de la régularité de l’entretien ou des trajets quotidiens. Toutes ces données appartiennent aux constructeurs automobiles. En tant que consommateur, il faut se demander si on est à l’aise à l’idée que le constructeur de notre voiture en sache autant sur nos habitudes de vie ou notre style de conduite. Ne préférons-nous pas être propriétaires de ces données ?

Un combat qui en vaut la peine

Ce dossier joue un rôle majeur dans l’avenir de l’industrie. Selon l’AIA Canada, sans réglementation, c’est environ 90 000 emplois qui sont en péril au Québec. Lors de l’achat d’une voiture, le consommateur ne pensera peut-être pas à s’informer sur le service après-vente et le partage des informations afin de choisir l’endroit pour ses entretiens et réparations de véhicules. C’est pourquoi une intervention gouvernementale permettrait de régler en amont le problème. 


Marc-André Boisvert, copropriétaire de Pneus et mécanique S.L., est président de l’Association des Spécialistes de Pneu et Mécanique du Québec (ASPMQ).

 

EMPLOIS

 
CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
Directeur.rice commercial.e automobile
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
Léveillé Toyota
Conseiller.ère technique
 
  TERREBONNE
  Temps plein
 
 
Carrosserie Desmeules inc
Estimateur.rice
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
Montmorency Ford 1997 inc.
Conseiller.ère technique
 
  BROSSARD
  Permanent
 
 
Le Centre du Camion Adanac
Assembleur.e et installateur.rice d'accessoires de véhicules commerciaux
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES