fbpx

Les hauts et les bas de 2022

Autosphere » Pneus » Les hauts et les bas de 2022
Carol Hochu. PHOTO Carol Hochu

Jusqu’à présent, la nouvelle année s’avère mouvementée et imprévisible.

Nous avons assisté à un curieux début de 2022, avec des éléments positifs et négatifs qui nous poussent et nous tirent dans des directions différentes. Au moment même où nous poussions un soupir de soulagement à l’idée de mettre la COVID-19 dans le rétroviseur, de nouveaux défis et opportunités à l’échelle mondiale se pointent le bout du nez. Même le « Twosday » (alias le 22 février 2022, un jour important pour les nouveaux départs et les transformations) n’a pas apporté grand-chose en termes de nouvelle direction – métaphysique, économique ou autre.

Du côté des moments forts de 2022, à l’heure où je tape ces mots, les Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022 viennent de se terminer. Bravo à tous les athlètes canadiens qui ont participé et félicitations à ceux qui ont ramené des médailles. En termes de nombre total de médailles, le Canada s’est classé quatrième au classement général, dépassé seulement par la Norvège, le ROC (Comité olympique russe) et l’Allemagne. Les Jeux paralympiques de Beijing 2022, qui se dérouleront du 4 au 13 mars, ne sont pas loin. Bonne chance à tous les athlètes et « Go Canada » !

Félicitations à Bridgestone qui a rejoint le mouvement olympique en tant que partenaire olympique mondial en 2014. Le programme des partenaires olympiques (TOP) est le plus haut niveau de parrainage olympique. Il accorde à un groupe restreint de partenaires mondiaux des droits de marketing exclusifs par catégorie pour les Jeux olympiques d’été, d’hiver et de la jeunesse. Bridgestone possède bien sûr un héritage sportif plus que centenaire et a même inclus le Canadien Mark McMorris (médaillé de bronze en snowboard slopestyle masculin à Pékin) dans sa liste mondiale d’athlètes ambassadeurs.

De plus, le premier trimestre de toute nouvelle année dans le monde des arts et du spectacle est la « saison des prix et des galas ». Les Golden Globe Awards, les GRAMMYs, les Screen Actors Guild Awards et les Oscars sont quelques-unes des nombreuses récompenses décernées entre janvier et mai pour célébrer les réalisations dans le domaine du cinéma et de la télévision. Pour ne pas être en reste, l’ACPC a récemment lancé un appel à candidatures pour son programme inaugural de prix de leadership de l’industrie dans les catégories Leader de l’année, Ensemble des réalisations, Jeunes leaders et Développement durable. Veuillez envisager de proposer des personnes ou des entreprises méritantes pour leur engagement et leur dévouement à l’excellence dans l’industrie du pneu et du caoutchouc avant le 15 avril. Vous pouvez trouver toutes les informations sur les prix ainsi que le lien vers le formulaire de nomination ici.

En ce qui concerne les bas de 2022, je suis sûre que beaucoup d’entre nous ont été profondément alarmés et attristés par la récente invasion de l’Ukraine par les forces militaires russes. Plusieurs entreprises de pneus possèdent des usines en Russie et certaines, comme la société finlandaise Nokian Tyres, ont officiellement annoncé le transfert de lignes de produits clés de la Russie vers la Finlande et les États-Unis à la suite de l’invasion et des sanctions économiques imposées à la Russie. D’autres fabricants sont probablement en train d’étudier leurs options également.

Du côté des importations de la balance commerciale (et selon www.realagriculture.com), les importations du Canada en provenance de la Russie en 2020 ont totalisé 1,19 milliard de dollars, en baisse par rapport à 1,92 milliard de dollars en 2019. Les importations importantes de 2020 comprennent le pétrole et le charbon, les engrais, les métaux rares tels que le platine, et les pneus. En fait, le Canada a importé pour 104 millions de dollars de pneus en provenance de Russie en 2020.

Il reste à voir comment les fabricants de pneus et les autres entreprises possédant des installations en Russie réagiront à l’incursion, combien de temps l’attaque durera et comment les sanctions gouvernementales se dérouleront et auront un impact sur les pneus et les autres importations. L’ACPC suivra de près l’évolution de la situation et fournira des informations dès qu’elles seront disponibles.

Avec les hauts et les bas qui créent un équilibre fragile cette année jusqu’à présent, c’est encore à chacun de deviner ce que le reste de 2022 apportera, mais, étant donné que le printemps est à nos portes et avec lui, la renaissance de la nature, nous espérons voir un retour sur le chemin de la paix, de la compassion et de la prospérité mutuelle. Pour reprendre les mots de Mohandas Karamchand Gandhi, la grande âme : « Le bien permanent ne peut jamais être le résultat du mensonge et de la violence ».


Carol Hochu est présidente de l’Association canadienne du pneu et du caoutchouc (ACPC / TRAC). Vous pouvez la joindre à l’adresse suivante : [email protected]

 

Catégories : Chronique, Pneus
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X