fbpx

La valeur ajoutée des bons conseils

Autosphere » Pneus » La valeur ajoutée des bons conseils
Le centre Trafic Pneus et Mécanique, sous la bannière Point S, à Trois-Rivières. PHOTO Trafic Pneus et mécanique

Si les consommateurs préfèrent s’adresser à des experts avant d’acheter des pneus, Trafic Pneus et Mécanique de Trois-Rivières l’illustre parfaitement.

Cette entreprise familiale, fondée en 1975 a de nouveaux dirigeants depuis 2020. En effet, Kevin Grenier a racheté de son père et de son parrain cette entreprise établie au centre de la ville avec le support de son collègue Frédéric Vallée, maintenant copropriétaire.

L’entreprise compte six employés, dont trois techniciens. Johanie C. Lemire est au comptoir avec M. Grenier et s’occupe, entre autres choses, du suivi des clients. Le centre de pneus et mécanique, sous la bannière Point S, compte cinq baies de service et une rampe d’alignement.

On y offre tous les services de mécanique générale et M. Vallée ainsi qu’un technicien sont en processus de formation pour aller décrocher la certification Compétences VÉ, pour être en mesure de réparer et d’entretenir les véhicules électriques et hybrides dont plusieurs propriétaires d’adressent déjà à cette entreprise pour leurs pneus.

L’équipe d’experts de ce centre de pneus et mécanique (de gauche à droite et d’en arrière vers l’avant) : Frédéric Vallée, Emerick Bacon, Yan Mainville, Kevin Grenier et Johanie C. Lemire. PHOTO Trafic Pneus et mécanique

Des liens étroits

La clientèle de cet atelier est variée. On compte parmi eux un grand nombre de travailleurs du centre-ville qui laissaient leur voiture avant d’aller au bureau. La pandémie qui a vidé les bureaux a eu un impact sur le volume d’affaire. Toutefois, plusieurs petites entreprises se développent dans le secteur et permettent d’enrichir la liste de clients.

« Nous voyons un rajeunissement de notre clientèle, explique Kevin Grenier, même si certains d’entre eux sont avec nous depuis deux générations. Nous sommes aussi plus sélectifs et allons toujours penser en premier à nos clients fidèles, notamment ceux qui nous confient l’entreposage de leurs pneus. »

Le centre offre d’ailleurs depuis longtemps ce service et conserve pour ses clients près de 400 ensembles de pneus. « C’est avec eux que nous allons prendre contact en tout premier lieu, pour la prise de rendez-vous, lors des changements de pneus. Les nouveaux clients ou les consommateurs de dernière minute risquent d’attendre. »

Expertise avant tout

Kevin Grenier constate que le site Web de Point S dirige vers son entreprise un nombre intéressant de nouveaux clients. Si des ventes se font directement en ligne, la vaste majorité des consommateurs optent pour une visite chez le marchand pour valider leurs choix. Et c’est une excellente décision. Il faut savoir que chez Trafic Pneus et mécanique on ne lésine pas sur l’expertise.

L’entreprise a créé des liens de proximité avec ses clients et ne leur recommande que les meilleurs pneus pour leurs besoins et leur sécurité. PHOTO Trafic Pneus et mécanique

« Nous mettons à l’épreuve constamment les nouveaux pneus, surtout d’hiver, sur nos véhicules personnels, témoigne M. Grenier. Entre ce que les fabricants déclarent et la réalité, il y a souvent un écart et je ne pourrais jamais recommander à mes clients des pneus de mauvaise qualité que je n’utiliserais pas moi-même. » Il ajoute que son distributeur, STOX, présente régulièrement des cliniques d’information technique avec des regroupements de fournisseurs pour analyser les nouveaux produits.

Le résultat net est que le centre vend un très fort pourcentage de pneus de qualités intermédiaire ou supérieure. « Nous prenons à cœur la sécurité de nos clients et nous prenons le temps de les questionner sur leurs habitudes de conduite. Nous leur vendons notre expertise et la confiance, illustre-t-il. Ils comprennent habituellement qu’un pneu de meilleure qualité va les mettre, eux et les membres de leur famille, en sécurité et qu’ils vont durer plus longtemps. Évidemment, même avec les meilleurs pneus, nous leur rappelons l’importance d’ajuster leur conduite aux conditions routières. »

Il faut mentionner ici que M. Grenier aimerait une réglementation plus claire en matière d’homologation de pneus destinés à affronter nos hivers. Selon lui, le pictogramme de la montagne aux sommets enneigés peut s’avérer trompeuse pour un client qui opterait pour des pneus toutes saisons en s’attendant à une véritable traction essentielle en conditions hivernales.

L’atelier en pleine action. L’essentiel demeure d’être en mesure de réparer et d’entretenir tous les types de véhicules incluant, bientôt, leurs versions électriques. PHOTO Trafic Pneus et mécanique

Vers l’avenir

Nous avons demandé à M. Grenier quels étaient ses plans pour l’avenir de son entreprise. Il constate, comme tous les gestionnaires dans notre secteur, que la rareté de la main-d’œuvre est un frein à la croissance.

« Pour répondre à la hausse de la demande, il nous faudrait au moins un technicien de plus. Ceci étant dit, l’idée de fusionner notre entreprise avec un partenaire en carrosserie n’est pas exclue. Nous pourrions ainsi accéder à un local plus vaste et jumeler nos services, ce qui pourrait être profitable pour nous, mais aussi intéressant pour une clientèle qui aime bien avoir accès à tous les services liés à leurs véhicules sous un même toit. Il n’y a pas urgence et il faut surtout analyser l’état du marché avant de s’avancer. »

 

Catégories : Éditorial, Pneus
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X