fbpx

Pour bien servir le client

Un bon entreposage commence par l’analyse des espaces et de leur optimisation. PHOTO Martins Industries

De plus en plus de clients demandent aux centres de pneus d’entreposer leurs roues, comment bien le faire ?

Martin Dépelteau, président de Martins Industries, une entreprise québécoise spécialisée dans les équipements d’entreposage de pneus conseille d’entrée de jeu de ne pas proposer le service d’entreposage des pneus des clients si l’entreprise n’est pas bien organisée pour le faire.

« Durant les périodes de pointe, des centres ne retrouveront pas les roues des clients ou prendront un temps fou pour les dénicher, témoigne-t-il. Et ça, c’est sans parler des mauvaises conditions de remisage où on voit encore des roues empilées dangereusement ou des pneus lancés dans des tas. L’entreposage des pneus de clients, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas une chose simple. » Selon lui, un centre de pneus devrait confier les opérations d’entreposage à un sous-traitant de confiance s’il n’est pas en mesure de le faire dans les règles de l’art.

Un avis d’experts

Pour ceux qui souhaitent être autonomes, il recommande de faire analyser par des experts les locaux qui servent ou vont servir à cet entreposage pour voir, premièrement, si l’endroit est adéquat. Ces conseils d’experts pourront aussi aider le gestionnaire à optimiser les espaces.

« L’entreposage des pneus de clients, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas une chose simple. » Martin Dépelteau, président de Martins Industries PHOTO Martins Industries

« Par exemple, ce qui rogne de l’espace dans un entrepôt ce sont les allées. Si on installe deux profondeurs de rayonnage, on pourra ranger un ensemble de roues, deux en avant, et deux en arrière, ce qui double le rangement. » Il souligne aussi la règle toute simple de placer les roues les plus lourdes sur les supports les plus bas pour en faciliter la manipulation. Selon lui, si l’étagère atteint quatre ou cinq niveaux, il faut considérer l’utilisation d’un chariot élévateur. « Les roues montées sont rendues tellement grosses et lourdes qu’on ne peut pas les récupérer en hauteur à la main », souligne-t-il.

Pour éviter les bris, il recommande de placer les pneus sur la bande de roulement. Cela réduit le risque de dommages sur les jantes et, puisque l’entreposage n’est que saisonnier, cette méthode n’affectera pas la forme du pneu.

Un lavage nécessaire

Selon M. Dépelteau, tous les centres de pneus devraient laver les roues des clients avant l’entreposage. Le client sera content de retrouver des roues propres au changement de saison, mais cette pratique offre aussi des avantages pour l’entreprise. « Il arrive souvent que des clients se plaignent de jantes abîmées lors de l’entreposage. Une photo datée et mise au dossier du client avant son remisage met facilement fin à la conversation. »

Chez Pneus Ratté, le lavage des roues est aussi pratique courante. On le fait pour plaire au client, mais aussi pour éliminer toute trace d’abrasifs ou de corrosifs qui pourraient endommager les pneus et les jantes durant l’entreposage.

« L’entreposage des pneus est un bel outil de rétention de nos clients. Ils nous font confiance avec leurs roues qui atteignent souvent une grande valeur. Il faut bien en prendre soin. » Charlyne Ratté, vice-présidente et copropriétaire de Pneus Ratté. PHOTO Pneus Ratté

« Puisque la clientèle est nombreuse à demander l’entreposage de leurs roues entre les saisons nous devons nous assurer de le faire dans les meilleures conditions, explique Charlyne Ratté, vice-présidente et copropriétaire de Pneus Ratté. Nous gérons nos propres entrepôts et avons mis en place un système de localisation basé sur la récurrence de notre clientèle. Ainsi, chaque client a son emplacement où nous replaçons les roues lors des périodes de changement. »

Des conditions optimales

Ce groupe compte 18 points de vente dont 11 dédiés aux véhicules légers. L’entreprise s’assure que les roues confiées par les clients sont entreposées dans des conditions optimales.

« Le pire ennemi est le soleil, alors nos entrepôts n’ont pas de fenêtres. Nous nous assurons également que l’air dans nos locaux soit bien sec. L’humidité serait néfaste pour les jantes, surtout pour les roues en acier, qui rouilleraient pendant le remisage. »

Les locaux où reposent les roues sont sécurisés. Des gicleurs préviennent les dommages par le feu et tout est protégé par un système d’alarme, pour éviter les vols.

Un outil de rétention

« L’entreposage des pneus est un bel outil de rétention de nos clients. Ils nous font confiance avec leurs roues qui atteignent souvent une grande valeur. Il faut bien en prendre soin », résume-t-elle.

Ici comme dans bien d’autres centres de pneus, des frais sont chargés pour le remisage. « C’est un service qui est rendu aux consommateurs, souligne Martin Dépelteau. Ils l’apprécient et sont de plus en plus nombreux à s’en prévaloir. C’est normal de se faire payer pour ce service. Je ne comprends pas les centres de pneus qui le font gratuitement. »

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X