fbpx

La gestion des pneus simple et systématisée

La planification est la clé d’une gestion réussie des stocks de pneus. PHOTO Shutterstock

L’organisation réduit les erreurs et maximise l’efficacité.

Lorsque l’espace est restreint, l’emplacement de votre stock de pneus est absolument essentiel. « Vous ne voulez pas mettre vos articles à rotation rapide à l’arrière de vos installations », conseille Tony Beck, vice-président de la logistique et de la distribution chez OK Pneu. « Vous les voulez près de l’avant pour pouvoir les saisir plus rapidement et les acheminer jusqu’au client ».

Les centres de distribution doivent avoir leurs pneus à rainure dynamique. De cette façon, c’est intuitif pour la personne qui va choisir le produit. Les produits à rotation lente ou les stocks épuisés se trouvent à l’arrière. « En ce moment, c’est la saison de pointe pour les pneus d’hiver », dit M Beck. « Vous voulez les produits clés pour l’hiver les plus proches de votre porte. »

Tony Beck, vice-président de la logistique et de la distribution, OK Pneu PHOTO OK Pneu

Les hivers ne sont plus aussi longs qu’au Canada, et il n’y a plus autant de neige. Cela peut entraîner des stocks excessifs et un manque d’espace. « Vous devez vous adresser à des sources extérieures », dit M Beck. Cela peut ajouter à la complexité et aux problèmes de visibilité de l’inventaire. OK Pneu relocalise actuellement tous les sites de stockage de l’est du Canada dans une toute nouvelle installation au Québec. « Il est extrêmement onéreux et lourd de ne pas avoir une empreinte de capacité de distribution optimisée, ce qui est un défi pour OK Pneu depuis des années. »

Réduire les erreurs

L’entreprise s’est développée, ajoutant 20 ou 30 concessionnaires par an. En janvier 2021, un nouveau système, « Total Warehouse Logistics », sera mis en place pour aider à gérer la logistique des stocks. Il est basé sur la technologie RF et utilise des pistolets Telxon, qui sont comme un pistolet à balayage portatif, pour faire l’inventaire. « Pour l’instant, nous sommes encore très dépendants du papier », déclare M Beck. « Mais bientôt, les employés pourront utiliser le pistolet, scanner le lieu, scanner le produit et envoyer les informations. Faire l’inventaire sera un jeu d’enfant ».

Avec le nouveau système, les erreurs seront réduites, le service aux revendeurs sera amélioré, tout comme l’efficacité. « Chaque contact vous coûte », dit M Beck. « Vous touchez quelque chose une fois, c’est 10 $. Vous le touchez deux fois, c’est 2000 $. Nous devons réduire le nombre de nos contacts. Cela se traduit par un déplacement efficace des pneus. »

Kristi Dubeau, directrice générale du marketing, Fountain Tire PHOTO Fountain Tire

La gestion des stocks se résume à planifier et à essayer d’anticiper les besoins pour la saison ou l’année à venir. « Le secteur des pneus est très cyclique », explique Kristi Dubeau, directrice générale du marketing chez Fountain Tire. « Il s’agit en fait de comprendre où la demande va se situer cet automne et le sous-produit de ce que les magasins pensent vendre cet automne, et ce qu’ils doivent avoir sous la main pour l’inventaire. Les magasins le font, mais nous le faisons avec eux ».

Planification par marché

Bien que Fountain Tire fournisse à ses magasins des suggestions de commandes de réservation qui permettraient de saisir au mieux les opportunités du marché, elle fait également une planification individuelle par marché pour comprendre quels sont les véhicules les plus populaires. « Cela fait partie de notre système de planification des ressources de l’entreprise (ERP), qui comprend une pièce de réapprovisionnement, une fonction min/mix, de sorte que lorsque les stocks descendent en dessous d’un certain niveau sur un SKU particulier, les magasins fixent leurs niveaux », explique Mme Dubeau. « Il y a différents points de déclenchement pour différents produits, et le système génère une commande suggérée ou une commande automatique selon le réglage ».

Bien que la technologie soit le pivot et le moteur de l’efficacité, le système global intègre également l’expertise de l’entreprise. « Nous allons intégrer ce que nous pensons être les opportunités du marché, ce que les magasins savent de leur propre marché », dit-elle. « C’est vraiment un mélange d’expérience, d’intuition, de données et de science pour mettre en place et résumer le plan ».

COVID-19 a mis un frein à cette évolution, car les consommateurs conduisent moins lorsqu’ils travaillent à la maison. « Les consommateurs ne s’aventurent pas à l’extérieur pour faire ce qu’ils pourraient croire être des dépenses discrétionnaires », explique Mme Dubeau. « On pourrait dire que pour certaines personnes, les pneus ne sont pas sur cette liste. »

Un service essentiel

Cependant, les détaillants de pneus fournissent un service essentiel. « Nous nous sentons incroyablement chanceux de ce point de vue », déclare Mme Dubeau. « Les stocks sont fonction de ce que nous prévoyons de vendre et donc ce que nous prévoyons de vendre est fonction de la façon dont nous offrons notre produit ». Les magasins ont fourni un service d’enlèvement et de dépôt, où un véhicule sera récupéré, mis en service, désinfecté et retourné désinfecté. Il existe des options de paiement sans contact, des réservations en ligne, des rapports numériques sur les véhicules. « Il a été accueilli à bras ouverts, offrant quelque chose aux clients selon leurs propres conditions. C’est leur façon de sentir qu’on s’occupe d’eux et que nous répondons à leurs besoins ».

En ce qui concerne l’inventaire, Jack Benzacar, PDG de Tire Butler, souligne que « moins c’est plus ». Tous les pneus de son entrepôt ont un code-barres, et rien de plus. « Nous suivons nos clients, nos revendeurs, toutes les données saisies sur le pneu, son âge, la profondeur de la bande de roulement, les dommages causés à la jante, tout cela est suivi dès son entrée dans le système », dit-il.

Parfois, des photographies sont prises, qui sont introduites dans un système qui suit tout par ce seul numéro ; ou qui est référencé au nom du client ou du concessionnaire. « Vous entrez dans notre entrepôt et tout se ressemble », dit Benzacar. « Pour le profane, un pneu est un pneu. Mais quand vous vous promenez pour trouver un jeu de pneus au milieu de 40 000, c’est une autre histoire ».

Systématiser

Chez Tire Butler, Benzacar met constamment en place des systèmes et des processus. « Plus vous systématisez quelque chose, plus c’est facile », dit-il. « Vous mettez constamment en place des processus qui rendent les choses répétables. »

Lorsqu’ils vont chercher des pneus chez un concessionnaire, celui-ci a probablement son propre système logiciel. « Ils obtiennent un code immédiatement, et ce code devient alors la façon dont ils choisissent le nom du client, les types de pneus qu’il possède, la profondeur de la bande de roulement, les dommages causés au pneu ou à la jante, si la jante a un enjoliveur ou un enjoliveur, etc. », dit Benzacar. « Lorsque nous allons chercher les pneus, nous faisons correspondre la description, nous faisons correspondre le numéro, puis ils arrivent dans notre entrepôt ».

« Il s’agit de capturer tous les points de données possibles. Il s’agit de les suivre au mieux et de les recracher le plus simplement possible ».

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X