fbpx

Une nouvelle façon de travailler depuis la pandémie par Matt White

Autosphere » Pneus » Une nouvelle façon de travailler depuis la pandémie par Matt White
Matt White est le directeur des services des pneus de la Tire Industry Association (TIA). Il a plus de 34 ans d'expérience dans la formation de techniciens à travers le monde sur la façon de rester en sécurité au travail. PHOTO Matt White

Vous vous souvenez de l’époque où EPI signifiait lunettes de sécurité et bottes à embout d’acier ? Aujourd’hui, tout le monde parle d’ÉPI. La majorité des individus discutent à propos du port de masques et de gants, de l’utilisation de désinfectant et d’assainisseur pour se protéger contre la propagation du COVID-19.

L’ÉPI – ou équipement de protection individuelle — est donc un tout. Il s’agit de tout l’équipement que vous portez pour être en sécurité au travail, et cela inclut la protection de vos collègues, de vos clients et de vous-même contre COVID-19.

Les règles de santé et de sécurité au travail stipulent que vous devez porter un masque dans une situation dangereuse. Ce n’est donc pas une nouveauté. Cela signifie simplement que vous devez vous adapter à votre nouvel environnement, le « nouveau normal ». Vous faites partie de la pandémie. Vous pouvez la propager à plusieurs reprises, et chacun est chargé de faire sa part.

L’industrie du pneu a été considérée comme un service essentiel. Elle en prend peut-être un coup, mais il est indéniable que les travailleurs de première ligne doivent se rendre au travail. Les camionneurs, les travailleurs de la santé, les employés des épiceries, ce sont eux qui font vivre notre société. Et les garages et les techniciens du pneu sont ceux qui les maintiennent sur la route.

La sécurité des ateliers de pneus est sans doute plus importante que jamais. PHOTO Shutterstock
Chacun doit s’adapter

La plupart des magasins de pneus font un travail phénoménal afin de mieux éduquer leurs clients. Dès que quelqu’un se présente à la porte, il peut voir des signes de port de masque, de distanciation sociale, avec des désinfectants disponibles pour le nettoyage. Il y a moins de gens dans les salles d’attente. Certains magasins ont installé des tentes à l’extérieur pour les clients qui attendent. Tout le monde devient très doué et plus ouvert pour faire des compromis.

Sur les lieux de travail, même s’il s’agit peut-être d’un travail de contact étroit, il est possible d’observer des moyens de distanciation sociale dans le magasin. Les machines à pneus sont gardées à l’écart, les employés gardent une distance de six pieds, ils portent des masques et ne serre plus la main des clients ou de leur collègue.

Et si vous ne vous sentez pas bien, dites-le. Si vous avez de la fièvre, ne l’ignorez pas parce que vous avez besoin d’un chèque de paie. Vous allez infecter tout le monde dans le magasin et celui-ci devra fermer.

Dans mes cours de formation sur place, j’ai mis les tables à deux mètres l’une de l’autre. Je sors du désinfectant pour les mains, je fournis des masques et je prends la température deux fois par jour. C’est intégré à la formation. Chacun doit s’adapter.

Les travailleurs essentiels

Nous sommes toujours dans la pandémie, et il est impossible de prédire quand elle se terminera. La situation évolue sans cesse et nous devons l’écouter et évoluer avec. Notre industrie a fait un travail remarquable, en faisant ce qu’il fallait, en éduquant et en protégeant les employés et les clients, en intégrant l’EPI dans la culture, en faisant évoluer cette culture.

Nous devons être là. Nous sommes les travailleurs essentiels qui font partie de la lutte. Sans pneus, les ambulances, les camions de pompiers et les véhicules de livraison ne roulent pas. Les médecins et les infirmières doivent se rendre sur leur lieu de travail. Tout au long de cette situation, ils ont été des héros. Les ouvriers du pneumatique sont en coulisses, mais nous sommes toujours indispensables.

N’oubliez pas que les travailleurs de première ligne qui se mettent en danger doivent faire changer leurs pneus, et si vous êtes le technicien du pneu qui va dans leur voiture, protégez-vous. Vous touchez le même volant, les poignées de porte et d’autres surfaces. Essuyez avec un désinfectant, utilisez des gants et tous les autres protocoles de sécurité qui ont été mis en place pour arrêter la propagation. Nous sommes tous dans le même bateau.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X