fbpx

Sonnez l’alerte!

Autosphere » Pneus » Sonnez l’alerte!
Sonnez l’alerte!

Les vendeurs de pneus sur le Web sont une menace pour votre entreprise.

Richard Bender, président de la Tire Dealers Association of Canada (TDAC), sonne l’alerte à propos des vendeurs de pneus sur le Web qui nuisent au bien-être des détaillants de pneus traditionnels. Il a même trouvé une façon de nommer la menace : l’Effet Amazon.

« J’analyse les répercussions que ce phénomène a eu sur d’autres types d’industries et de commerces », explique-t-il. « Nous devons accepter que les gens achètent en ligne, mais ma réaction est vive face aux détaillants du Web qui ne songent qu’à leurs propres intérêts plutôt qu’à celui des détaillants traditionnels. »

Selon lui, le noeud du problème vient du fait que les consommateurs achètent leurs pneus d’un vendeur en ligne et s’attendent à ce que le détaillant de pneus du coin les installe à un coût qui ne lui permet pas de couvrir ses frais, générer un bénéfice et poursuivre ses activités.

« Si la vente de pneus ne vous rapporte plus rien, il vous faudra compenser ailleurs sinon vous devrez mettre la clé sous la porte, dit-il. « Si vous devenez un “centre d’installation” pour les acheteurs de pneus sur le Web qui s’attendent à ce que vous les installiez pour 80 $, vous ferez faillite ».

Tirer des leçons de l’expérience des autres

Richard Bender parle des commerces que l’achat en ligne a tué. « C’est exactement ce qui s’est produit avec Future Shop. Les gens se présentaient en magasin, posaient des tas de questions au commis pour savoir quelle était la meilleure télé, puis quittaient le magasin pour l’acheter sur le Web pour moins cher ».

Il dit avoir constaté personnellement le même phénomène dans l’industrie du pneu. « Il y a environ deux ans, une connaissance de la famille m’a appelé pour se renseigner sur les pneus, se souvient-il. Je lui ai donné les coordonnées d’un détaillant hautement qualifié dans sa région. Selon ce que j’ai compris, il s’y est rendu, s’est informé auprès du détaillant et, après avoir fixé son choix, a acheté les pneus sur le Web et les a fait expédier chez un autre détaillant pour économiser davantage ».

Un problème qui s’aggrave

Richard Bender admet que les détaillants du Web ne constituent pas encore une réelle menace pour les détaillants traditionnels, mais si ces derniers continuent de poser des pneus achetés en ligne, le problème risque bientôt de prendre des proportions inquiétantes.

Il connaît un détaillant de pneus qui a résolu le problème très simplement. « J’ai discuté avec un détaillant très prospère dont les activités sont concentrées sur les jantes et les pneus, dit-il. Je lui ai demandé ce qu’il faisait lorsqu’un client se présentait chez lui pour faire poser des pneus achetés en ligne. Sa solution : il annonce au client qu’il lui en coûtera 225 $ pour la pose et l’équilibrage. Jusqu’à présent, seulement huit ou dix clients se sont fâchés et l’ont accusé de vouloir les arnaquer. Sa réponse : “Non, j’essaie simplement de protéger mon commerce”. »

Il faudra peut-être que tous les détaillants traditionnels adoptent cette position afin de décourager ce type de clientèle dont le seul souci est le plus bas prix. « J’ai appris par expérience que les détaillants de pneus auront toujours leur clientèle, explique-t-il. Cela dit, il y aura toujours des consommateurs qui attachent beaucoup d’importance aux prix et qui feraient n’importe quoi pour économiser 20 $. Vous ne voulez pas de ces clients ».

Élargir sa clientèle

Selon Richard Bender, la seule exception à cette règle serait le cas d’un acheteur en ligne qui devient votre client pour d’autres services. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. « La plupart des détaillants de pneus font aussi de la mécanique, dit-il, et j’ai l’impression que certains commencent à se rapprocher des détaillants du Web pour se voir confier la pose des pneus de l’acheteur dans le but de s’en faire ensuite un client. Mais ce n’est peut-être pas le cas ».

Aux détaillants, il donne un conseil fort simple : « Pensez-y bien avant de vous engager comme installateur auprès d’un détaillant en ligne, surtout durant votre période de pointe. Vos tarifs d’installation seuls ne suffiront pas à vous faire vivre ».

Maintenant qu’il a sonné l’alerte, Richard Bender croit que l’industrie doit avoir la situation à l’oeil pour qu’elle ne dégénère pas. « Plusieurs ne croient pas que leur commerce en souffrira, mais cela pourrait changer, conclut-il. De nos jours, les gens achètent presque tout en ligne, alors pourquoi n’y achèteraient-ils pas aussi leurs pneus? S’il s’agit d’un achat isolé, il n’y a rien à craindre, mais si la tendance augmente, alors il faudra s’en inquiéter »

Catégories : Pneus

EMPLOIS

 
Entrepôt Récré-Auto
Conseiller.ère en vente - véhicules d'occasion
 
  LAVAL
  Temps plein
 
 
Carrossier Procolor St-Jérôme
Débosseleur
 
  SAINT-JEROME
  Temps plein
 
 
Carrossier Procolor St-Jérôme
Préparateur/Finisseur
 
  SAINT-JEROME
  Temps plein
 
 
Carrossier Procolor St-Jérôme
Estimateur
 
  SAINT-JEROME
  Temps plein
 
 
Carrossier Procolor St-Jérôme
Technicien en esthétique automobile (Laveur)
 
  SAINT-JEROME
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES