fbpx

NAFA I&E 2024 : Nouvelles frontières et grandes possibilités

Autosphere » Parc » NAFA I&E 2024 : Nouvelles frontières et grandes possibilités
Du 21 au 24 avril, l'immense Henry B. Gonzalez Convention Center de San Antonio, au Texas, a accueilli Institute & Expo 2024 de la NAFA.
Bill Schankel, CAE (à gauche), PDG de la NAFA, et Mike Camnetar, président du conseil d'administration.
Mike Brennan, juge principal, a présenté les 100 meilleurs parcs des Amériques au cours de trois matinées à l'I&E.
Richard Hadden a présenté une séance inspirante sur le recrutement et la rétention dans le nouveau monde du travail.
La journée des médias a permis aux fournisseurs et aux journalistes de s'informer et de discuter d'une gamme de produits et de solutions pour l'industrie des parcs.
Ted Cannis, PDG de Ford Pro, a fait le point sur les solutions de parc de l'Ovale bleu, y compris son programme complet de véhicules électriques.
L'équipe du centre de ressources de la NAFA, qui travaille dur, pose pour une photo de groupe. (De gauche à droite) Weston Kalogeridis, David Johnson, Claire Dougherty, Maureen Smith, Marci McNeal.
Ram Professional a exposé une série de véhicules, dont ce fourgon ProMaster EV amélioré.
Au kiosque d'Element, nous avons rencontré (de gauche à droite) Parker Sorenson, Holly Hafenmair, Natalie Grmusa, Esra Conway et Ryan Hansen.
Le kiosque de Teletrac Navman était impressionnant. Ici, l'équipe prend une minute pendant les réunions avec les clients pour poser pour une photo de groupe devant les caméras d'Autosphere.
Toute une série de sessions de formation ont été organisées pendant l'I&E. Celle-ci portait sur les moyens pratiques de mettre en place une infrastructure de recharge pour les véhicules électriques.
Les représentants de Geotab étaient (de gauche à droite) Colleen Maginn, Mauricio Berber, Scott Lepold et Nicole Riddle.
Holman a présenté une maquette LEGO représentant la gamme de services de l'entreprise. (De gauche à droite) Dan Whitzer, Ryan Peters et Rick Deeck.
Chez Goodyear, nous avons eu l'occasion de discuter avec (de gauche à droite) Mike Manning, Blake Wozniak et Brian Dougherty.
Chaque année, Mitsubishi Motors organise une réception spéciale pour les parcs automobiles canadiens (de gauche à droite) Luc Grenier, gestionnaire des parcs automobiles pour Mitsubishi au Canada, avec Kathryn Foster et Peter Nogalo de Holman.
Photos Huw Evans

Le célèbre évènement annuel pour les parcs de véhicules a fourni toute une gamme de contenus, d’occasions de réseautage et d’expositions de produits de grande qualité.

Du 21 au 24 avril, le vaste Henry B. Gonzalez Convention Center de San Antonio, au Texas, a accueilli le NAFA Institute & Expo (I&E) 2024. Les gestionnaires de parc, les fournisseurs les membres des associations, les représentants des constructeurs et d’autres professionnels de l’industrie de toute l’Amérique du Nord et d’ailleurs se sont rendus à l’évènement pour de l’apprentissage approfondi, du réseautage et l’occasion de voir les derniers produits et solutions disponibles.

Au cours de la conférence d’ouverture, le PDG de la NAFA, Bill Schankel, CAE, a revêtu un chapeau de cow-boy pour souhaiter la bienvenue aux participants à l’I&E et au Texas. M. Schankel a déclaré qu’il était formidable de voir autant de monde et que leur « dévouement à la profession des parcs était une source d’inspiration ». Il a évoqué le thème d’I&E 2024, « Nouvelles frontières et grandes possibilités ». M. Schankel a fait le point sur les initiatives en cours au sein de l’association, tout en illustrant la manière dont la NAFA continue de progresser et d’offrir de nouvelles opportunités et possibilités à ses membres et à l’industrie des parcs.

Il s’agit notamment de la capacité à présenter et à mettre en œuvre de nouvelles technologies, ainsi que des meilleures pratiques innovantes, des études de cas individuelles et des exemples de réussite que les professionnels de la gestion de parc peuvent partager et rapporter à leur organisation.

En outre, M. Schankel a fait remarquer que l’I&E 2024 avait consacré une journée entière aux pratiques de sécurité, qui représentent une part de plus en plus importante des opérations pour les parcs.

L’expérience Ride and Drive

Pour une première fois, l’I&E 2024 a également proposé une expérience de conduite sur site, organisée par Bobit, au cours de laquelle les participants ont eu l’occasion d’essayer une gamme de nouveaux véhicules dotés de groupes motopropulseurs conventionnels et de carburants alternatifs. Cette expérience a remporté un franc succès auprès des participants et M. Schankel a déclaré : « Nous avons été ravis du succès de notre expérience inaugurale Ride & Drive à l’occasion de l’I&E 2024. Cet évènement a vraiment donné aux professionnels des parcs l’occasion de découvrir les dernières technologies automobiles et de faire l’expérience des véhicules qui font avancer notre industrie. » Les constructeurs participants étaient BMW, Lucid, Mercedes-Benz, Nissan, PoleStar, Rivian, Stellantis, Tesla, Toyota, Volkswagen et Volvo.

Un autre aspect important de l’I&E est qu’il donne l’occasion aux parcs et aux individus d’être reconnus pour leur engagement en faveur de l’excellence, à la fois pour leurs clients et pour l’industrie. Au cours de chaque séance d’ouverture, Mike Brennan a présenté les 100 meilleures parcs des Amériques de la NAFA, en mettant en évidence chacun des gagnants dans le secteur des parcs publics et commerciaux. Le dernier jour de l’évènement, les gagnants de 2024 dans chacune des quatre catégories de ce programme ont été annoncés.

  • Prix du meilleur parc public : Dakota County Fleet Management dans le Minn.
  • Prix du meilleur parc commercial : Essential Utilities
  • Professionnel de parc de l’année : Kenny Stimson, Carvana
  • Technicien de parc de l’année : Curtis Mullins, Ville de Round Rock, Texas

En outre, l’I&E a réuni les derniers diplômés du programme Certified Automotive Fleet Manager (CAFM) qui ont reçu leur certificat sur scène. L’obtention du statut de CAFM est un exploit majeur et représente le marqueur de professionnels engagés qui ont démontré un large éventail de connaissances et de compétences liées à la gestion de parc moderne, ainsi qu’un engagement à l’apprentissage continu. En outre, l’I&E 2024 proposait également un programme d’instruction CAFM Live sur place, dans le cadre duquel les participants au programme avaient la possibilité de s’immerger et d’apprendre grâce à huit modules approfondis : gestion des actifs, gestion commerciale, gestion financière, gestion de l’information, gestion de la maintenance, développement professionnel, gestion des risques et gestion du carburant.

L’I&E 2024 a également proposé un certain nombre de séances générales, au cours desquelles les participants ont eu l’occasion d’écouter des experts en la matière sur une variété de sujets cruciaux.

Le 22 avril, la session Recruiting and Retention in the new World of Work (Recrutement et fidélisation dans le nouveau monde du travail), parrainée par Holman, a vu Richard Hadden, conférencier et auteur réputé, discuter des moyens efficaces de recruter, de fidéliser et d’impliquer les employés dans l’environnement de travail post-pandémique.

M. Hadden a expliqué que si la pandémie de COVID-19 a été perturbatrice, elle n’a pas été à l’origine de changements majeurs sur le lieu de travail, mais plutôt un amplificateur de ce qui se passait déjà. Il a expliqué qu’aujourd’hui, il est essentiel que les organisations comprennent la réalité de la pénurie de travailleurs qualifiés et qu’il est important pour les entreprises de « mettre en place leur propre culture » afin d’attirer les employés les plus compétents et les plus brillants. La façon dont l’organisation se présente aux candidats potentiels est essentielle, de même que sa réputation, y compris les commentaires et les réactions authentiques de ceux qui y travaillent. « La réputation recrute, la réalité retient », a déclaré M. Hadden.

Il a également fait remarquer que dans l’environnement actuel, il est important que les organisations cessent d’être obsédées par les compétences et l’expérience et se concentrent plutôt sur le caractère et les aptitudes. Il a également suggéré de sortir des canaux de recrutement traditionnels et d’attirer des personnes telles que les vétérans, les retraités récents et les personnes qui peuvent avoir des handicaps dans un domaine mais qui peuvent être des travailleurs extrêmement efficaces dans d’autres.

En fin de compte, il a déclaré qu’il était important que les nouvelles recrues et les employés actuels sentent qu’ils sont importants et qu’ils contribuent à quelque chose de plus grand qu’eux.

Un ensemble complet

Le deuxième jour, la séance générale a été marquée par une mise à jour de l’industrie par Ted Cannis, PDG de Ford Pro, ainsi que par une table ronde des constructeurs. M. Cannis a donné un aperçu des solutions de Ford Pro pour les parcs, y compris une gamme de véhicules conçus pour différents cas d’utilisation, notamment ceux dotés de groupes motopropulseurs conventionnels, hybrides et à batterie électrique. M. Cannis a fait remarquer qu’au cours des dernières années, Ford Pro a passé beaucoup de temps à affiner sa stratégie en matière de véhicules électriques et à travailler avec ses clients pour trouver des solutions optimales pour l’exploitation de ces véhicules. Il a indiqué que l’objectif de Ford Pro est d’aider les parcs à trouver des moyens de gérer leurs activités de la manière la plus efficace possible. Il s’agit notamment de trouver des moyens d’optimiser le coût total de possession, d’améliorer la durabilité et le temps de fonctionnement, afin que les véhicules soient sur la route et génèrent des revenus.

À cette fin, M. Cannis a déclaré que l’objectif de Ford Pro était de proposer une suite complète de solutions. Il a fait remarquer qu’aujourd’hui, de nombreux parcs sont contraints d’atteindre des objectifs de durabilité, ce qui a un impact sur tout, des cycles d’utilisation aux décisions d’achat, en passant par les coûts d’exploitation et le coût total de possession. M. Cannis a indiqué que même s’il existe encore des incitatifs gouvernementaux au niveau des États, des provinces et du gouvernement fédéral, il peut être incroyablement complexe de s’y retrouver, et que l’augmentation du coût de la vie et des affaires, alimentée par une inflation et des taux d’intérêt plus élevés, a créé un environnement opérationnel très difficile pour les parcs de véhicules.

M. Cannis a expliqué que pour les parcs qui souhaitent s’engager sérieusement dans l’électrification, il ne s’agit pas d’acheter des véhicules mais plutôt de changer de solution énergétique, ce qui signifie que les véhicules ne sont qu’une partie d’un écosystème complet qui est nécessaire pour que l’adoption des VÉ soit couronnée de succès. « Il s’agit du plus grand changement de solution énergétique que nous ayons connu en 100 ans, a déclaré M. Cannis, et si vous pensez que vous n’achetez que des véhicules, vous êtes déjà dans le pétrin. » C’est pourquoi, selon lui, Ford Pro aborde l’électrification comme un guichet unique pour ses clients, en combinant le véhicule, le logiciel et l’infrastructure de recharge dans un ensemble complet.

La table ronde des constructeurs a permis de faire le point sur un certain nombre de sujets, notamment les questions liées à la chaîne d’approvisionnement, la commande de véhicules et l’électrification. Photo Huw Evans

Atténuer les défis de la chaîne d’approvisionnement

La table ronde très attendue des constructeurs était animée par Chris Brown de Bobit et réunissait Tom DeLuise de Toyota, Eric Swanson de Stellantis, Robert Wheeler de GM Envolve et Greg Wood de Ford Pro.

L’un des principaux sujets abordés a été le paysage post-pandémique et la manière dont les chaînes d’approvisionnement continuent d’avoir un impact sur les constructeurs. Tom DeLuise a fait remarquer que si la situation s’est améliorée, l’impact des perturbations de la chaîne d’approvisionnement se fait toujours sentir, en particulier chez les fournisseurs de niveau 2 et 3 des équipementiers. Dans le cas de constructeurs automobiles comme Toyota qui importent encore certains véhicules du Japon, le transport de ceux-ci vers la côte est de l’Amérique du Nord a nécessité des changements logistiques, tels que l’importation sur la côte ouest puis l’expédition vers l’est par voie ferrée au lieu de les acheminer par bateau directement vers les ports de la côte est, en raison de l’accès restreint au canal de Panama (dû à des sécheresses locales). De telles situations ne font pas qu’entraver le flux du trafic maritime dans les Amériques, elles augmentent également de manière significative les coûts de transport.

Greg Wood a ajouté que la complexité croissante des véhicules et l’augmentation de la puissance informatique nécessaire pour les faire fonctionner – ce qui nécessite plus de logiciels et de puces semi-conductrices – se traduisent par une augmentation du nombre de composants nécessaires pour chaque voiture et chaque camion qui sort de la chaîne de montage. Le nombre croissant d’options et de caractéristiques sur les véhicules modernes a également amplifié le problème. M. Wood a déclaré que chez Ford Pro, l’accent est mis sur la réduction des options sans réduire les fonctionnalités, afin de lutter contre ce problème tout en continuant à fournir les caractéristiques attendues par les clients. M. Wood a également indiqué que Ford travaillait en étroite collaboration avec les installateurs pour s’assurer que les logiciels sont compatibles avec les différents équipements, garantissant ainsi que ces véhicules fonctionnent de la manière la plus efficace possible.

Un autre problème auquel sont confrontés de nombreux gestionnaires de parc est la difficulté d’obtenir des véhicules, y compris l’annulation des commandes. Robert Wheeler a déclaré que l’annulation des commandes est une chose que tous les constructeurs veulent éviter. Il a également fait remarquer que même si le processus de commande n’est pas parfait, la situation commence à s’améliorer et que pour l’année modèle 2025 au moins, il s’attend à voir davantage de commandes en flux libre, ce qui aidera les gestionnaires de parc à obtenir les véhicules dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin – un sentiment partagé par ses collègues du groupe d’experts.

Une gamme d’options

Sur le sujet brûlant de l’électrification des véhicules, Tom DeLuise a déclaré que, du point de vue de Toyota, le terme a toujours porté sur une gamme de technologies de propulsion, y compris l’hybride, l’hybride rechargeable, la batterie électrique et les piles à combustible à hydrogène, et que la gamme de produits de Toyota représente toutes ces technologies, ainsi que les véhicules à moteur à combustion interne qui représentent encore la majorité des ventes de véhicules.

M. DeLuise a déclaré qu’en fin de compte, il s’agissait de fournir aux clients une gamme d’options et de veiller à ce que le réseau de concessionnaires soit en mesure de les soutenir, y compris dans les États et les juridictions qui ont actuellement des objectifs plus agressifs en matière de VZÉ. Les panélistes ont tous convenu qu’en matière d’électrification, il est essentiel que les équipementiers proposent des véhicules qui répondent aux besoins de leurs clients, qu’il s’agisse de véhicules à moteur à combustion interne, de véhicules électriques à batterie, d’hybrides, de véhicules rechargeables, ou d’une combinaison de ces véhicules.

En outre, les exigences législatives agressives en matière de VÉ actuellement mises en avant par des États tels que la Californie, Washington, New York, le Vermont et des provinces telles que la Colombie-Britannique et le Québec sont de plus en plus considérées comme irréalistes dans leur portée, ce qui pourrait encore augmenter les coûts et réduire la disponibilité des véhicules, un point qui a été discuté lors de la mise à jour législative canadienne de NAFA (que vous pouvez lire séparément sur autosphere.ca/parc).

Séances de formation

Outre les conférences d’ouverture, dont un intitulé The Roadmap to Fleet Safety (La feuille de route pour la sécurité des parcs), parrainé par Shell Fleet Solutions, toute une série de séances de formation informatives ont été organisées sur des sujets aussi variés que l’électrification des véhicules et le développement de l’infrastructure de recharge, les pratiques de sécurité, les politiques nationales et fédérales, l’entretien des parcs automobiles, l’exploitation des technologies modernes, les indicateurs de performance clés, les études de cas spécifiques aux parcs automobiles et l’acquisition / le remplacement de véhicules dans un contexte de défis constants pour la chaîne d’approvisionnement.

Pour la deuxième année consécutive, une journée des médias a été organisée, au cours de laquelle un certain nombre de fournisseurs se sont entretenus avec des membres de la presse, discutant de leurs produits et solutions et de la manière dont ils peuvent faire la différence sur un marché en évolution rapide. Une réception pour les parcs canadiens, parrainée par Mitsubishi Motors, a également eu lieu sur place, ainsi qu’un vaste hall d’exposition où les participants ont pu découvrir et tester les derniers véhicules, produits et solutions de l’industrie des parcs.

En outre, NAFA a organisé sa vitrine de l’innovation, où les participants pouvaient voter pour leur innovation préférée lors de l’événement. Lorsque la poussière est retombée, Samsara a remporté le prix du choix du public de la vitrine de l’innovation. Samsara présentait ses solutions de sécurité alimentées par l’IA – une plateforme unique pour les données d’exploitation des entreprises, y compris la sécurité vidéo, la télématique des véhicules, les applications et les flux de travail, l’équipement intelligent et la visibilité des sites. En célébrant le prix, Bill Schankel, CAE, chef de la direction de la NAFA, a déclaré que « comme l’industrie des parcs continue d’évoluer, nous sommes fiers de reconnaître Samsara comme le gagnant de notre vitrine d’innovations 2024. Leurs innovations révolutionnaires illustrent l’esprit d’ingéniosité et de progrès qui fait avancer notre industrie. »

 

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes : Évènement, NAFA I&E, NAFA I&E

EMPLOIS

 
Girard Dodge Chrysler
Adjoint.e aux ventes
 
  REPENTIGNY
  Temporaire
 
 
ProColor St-Lin
Débosseleur.e
 
  SAINT-LIN-LAURENTIDES
  Temps plein
 
 
Vaudreuil Volkswagen
Représentant.e aux ventes - véhicules neufs
 
  VAUDREUIL
  Temps plein
 
 
Vaudreuil Volkswagen
Représentant.e aux ventes - véhicules d'occasion
 
  VAUDREUIL
  Temps plein
 
 
Alary Sport
Spécialiste aux ventes – véhicules de loisirs neufs et d’occasion
 
  SAINT-JÉRÔME
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES