fbpx

Holman : Votre copilote pour contourner les obstacles

Autosphere » Parc » Holman : Votre copilote pour contourner les obstacles
L’équipe de direction canadienne d’Holman (G – D) Romy Bria, v.-p. aux relations clients ; Shawn Morris, v.-p., opérations canadiennes ; Kathryn Foster, directrice des services stratégiques ; Eric Attias, v.-p. aux ventes pour le Canada. Photo Jack Kazmierski

Aujourd’hui et plus que jamais, les gestionnaires de parc de véhicules ont besoin d’être orientés par des partenaires stratégiques qui peuvent les aider à anticiper les détours qui se pointent à l’horizon.

Au fil de la croissance et de l’évolution de l’industrie automobile, il pourrait être difficile pour les gestionnaires de parc de suivre le rythme. Il n’a jamais été aussi important d’avoir recours aux conseils et au soutien stratégique de spécialistes de l’industrie, d’autant plus que les parcs sont encore aux prises avec les incertitudes de la chaîne d’approvisionnement, les projets d’électrification à plusieurs volets, les avancées technologiques, l’augmentation des coûts et d’autres grands enjeux.

En outre, même si elles constituent une base solide, les pratiques exemplaires qui fonctionnaient par le passé doivent elles aussi évoluer pour suivre les transformations de l’industrie. « Voilà pourquoi chez Holman nous demeurons au fait de ces transformations », explique Eric Attias, vice-président aux ventes pour le Canada. « Nous continuons à accroître nos capacités organisationnelles et, pour demeurer des conseillers fiables pour nos clients, nous mettons l’accent sur le perfectionnement. »

Incertitudes de la chaîne d’approvisionnement

L’équipe de direction canadienne d’Holman partage ses connaissances et ses points de vue afin d’aider les gestionnaires de parc de véhicules à mieux se préparer à parcourir le chemin cahoteux devant eux. Les perturbations persistantes de la chaîne d’approvisionnement sont l’un des plus gros obstacles rencontrés sur cette route.

« Je suis d’un optimisme prudent quant à 2023 », affirme Romy Bria, vice-président aux relations clients chez Holman. « Même si la pénurie de véhicules neufs continuera à se faire sentir, je crois que nous sommes en meilleure position aujourd’hui parce que notre industrie a appris à la gérer. »

Alors que les parcs utilisent leurs actifs actuels au-delà de leur cycle de vie prévu, « nous nous sommes ajustés. Nous avons analysé les données, nous connaissons les répercussions d’un tel changement et nous pouvons aider nos clients à déterminer quels véhicules ils devraient continuer à utiliser. Nous savons comment minimiser les coûts engendrés par un véhicule qui est utilisé plus longtemps que prévu, et comment réduire les temps d’arrêt », ajoute le vice-président.

Kathryn Foster, directrice des services stratégiques, abonde dans le même sens. « Nous avons aidé nos clients à apprendre comment relever les défis liés à la chaîne d’approvisionnement, dit-elle. Nous les avons aidé, entre autres, à budgéter en priorisant les remplacements de modèles et en s’ajustant au nouveau modèle de commande basé sur la répartition. »

M. Bria et Mme Foster ont tous deux constaté que la disponibilité de véhicules neufs s’était légèrement améliorée. « Néanmoins, sous l’aspect de la demande et la disponibilité, les demandes accumulées des dernières années subsistent, ajoute Mme Foster. C’est pourquoi il faudra encore quelques années avant que le marché et les fabricants d’équipement d’origine puissent rattraper la demande. »

Électrification des parcs

L’autre entrave qui se présentera est l’électrification. « Nous en sommes à l’étape des suiveurs, explique Mme Foster. L’électrification est devenue tendance, tous reconnaissent son importance, et elle est là pour de bon. »

Là encore, l’équipe Holman est prête à offrir aux gestionnaires de parc les conseils et l’orientation dont ils ont besoin pour effectuer une transition harmonieuse vers les véhicules électriques, en évitant les erreurs coûteuses.

« Il vous faut aussi impliquer les autres services de votre entreprise : opérations, équipements, finances, etc., explique-t-elle. Il est important de comprendre quelles implications aura l’électrification sur votre entreprise du point de vue de la santé et de la sécurité, des finances et du budget, des ressources humaines et des affaires juridiques. Il y a tant d’éléments dont il faut tenir compte. »

Peu importe où en est rendu le parc dans son processus d’électrification, Holman a l’expertise et les gens pour soutenir les gestionnaires de parcs. « Un gestionnaire de parc qui est au début du processus et qui n’en connaît pas encore les tenants et aboutissants, ou qui ne sait pas quels objectifs il doit fixer, pourra compter sur nos conseils, explique Mme Foster. Puis, tout au long du parcours menant à l’ajout de véhicules électriques à son parc, nous le conseillerons quant au type de structure de recharge qu’il lui faudra, à la transition des chauffeurs, à la gestion des remboursements, à la collecte et à l’exploitation des données, entre autres. »

Avancées technologiques

Le travail en mode hybride est un autre élément à considérer, car il vient compliquer la gestion des actifs, la collecte des données, le suivi des entretiens et la fourniture des services dont les chauffeurs ont besoin pour accomplir leur travail et demeurer productifs.

Pour M. Bria, la solution réside dans la technologie. Grâce à son application mobile pour les chauffeurs, une application complémentaire pour les gestionnaires, et à ses connaissances, Holman offre une expérience utilisateur prisée par les gestionnaires de parc.

À titre d’exemple, auparavant, lorsqu’un chauffeur perdait sa carte de carburant, il devait communiquer avec son gestionnaire de parc, signaler la perte de la carte et faire une demande de remplacement. Alors qu’aujourd’hui, grâce aux technologies et aux innovations mises au point par l’équipe des TI d’Holman, la demande de remplacement de carte s’effectue au moyen d’une appli plutôt qu’en personne, par courriel ou par téléphone. « Les attentes des chauffeurs évoluent, ajoute Mme Foster. Ils veulent obtenir ce dont ils ont besoin sur le champ, à la manière d’une transaction commerciale courante. Notre objectif est de mettre des outils à la disposition des utilisateurs finaux, c’est-à-dire les chauffeurs, qui leur permettent de se concentrer sur leurs activités principales. Le parc n’est pas leur activité principale, et nous ne voulons pas qu’ils y perdent du temps. Nous voulons qu’ils se rendent à leur prochaine destination, à leur prochain appel de service, ou peu importe où ils doivent se rendre. C’est aussi simple que cela. »

Hausse des coûts

Les coûts d’entretien sont un autre cahot. « Nous insistons particulièrement sur cet aspect », soutient Shawn Morris, vice-président aux opérations canadiennes pour Holman.

« Nous encourageons nos clients à continuer à entretenir adéquatement leurs véhicules, ce qui est primordial, puisqu’ils demeurent en service plus longtemps. » Ils doivent également savoir comment utiliser leurs actifs de façon stratégique.

« Par exemple, si vous avez des équipements vieillissants, ils ne doivent pas être les plus utilisés. Maintenez leur utilisation à un niveau relativement bas et servez-vous de vos actifs les plus neufs pour les plus gros travaux ou les plus longues distances afin de réduire le risque de pannes catastrophiques. Notre expertise intervient pour soutenir les clients à ce niveau. »

Holman recommande de faire affaire avec les bons fournisseurs. « Par le passé, explique le vice-président, l’endroit où les véhicules étaient entretenus n’était peut-être pas si important. Nous nous assurons qu’aujourd’hui, nos clients retiennent les services de fournisseurs qui peuvent les aider à réduire la pénurie de pièces et les temps d’arrêt. »

Le chemin est peut-être cahoteux, mais en suivant les bons conseils donnés au bon moment et par les bonnes personnes, les choses peuvent être différentes. « Les fondements d’un parc demeurent les mêmes, conclut M. Bria. Ce sont les conditions du marché et les attentes des clients qui ont changé. »

« Nous pouvons contrôler certains éléments alors que d’autres sont hors de notre contrôle, ajoute M. Attias. Nous ne pouvons contrôler le coût du carburant ou les défis de la chaîne d’approvisionnement, ni même l’inflation. Mais nous pouvons contrôler la façon avec laquelle nos clients gèrent ces variables. Notre équipe ici chez Holman est proactive, nous travaillons avec nos clients pour atténuer les risques et les aider à réussir dans le secteur en constante évolution des parcs de véhicules. »

Tout au long de l’année 2023, Holman organisera une série de forums pour les parcs à travers le Canada, en commençant par Toronto en mai. L’objectif est d’approfondir ces sujets et de mettre en évidence la façon dont l’entreprise aidera ses clients à naviguer à travers ces changements et autres tendances émergentes.

 

Catégories : Parc, Publicitaire
Étiquettes : Gestion, Holman, Management

EMPLOIS

 
Gestion Garantie FB Inc.
Préposé.e aux réclamations
 
  ST-LAZARE
  Temps plein
 
 
Volkswagen St-Hyacinthe
Directeur.rice commercial.e
 
  SAINT-HYACINTHE
  Temps plein
 
 
Rimar Volkswagen
Représentant.e en vente - véhicules d'occasion
 
  SAINT-LÉONARD
  Permanent
 
 
BMW - Mini Ste-Agathe
Conseiller.ère en vente - véhicules d'occasion
 
  STE-AGATHE-DES-MONTS
  Temps plein
 
 
HONDA DES SOURCES
Représentant.e des ventes de véhicules neufs
 
  DORVAL
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES