fbpx

La NAFA aborde des solutions pour le virage électrique des parcs véhiculaires

Autosphere » Parc » La NAFA aborde des solutions pour le virage électrique des parcs véhiculaires
Roger Constantin, de la firme Conseils RC, a présenté l’approche EaaS en gestion d’équipements véhiculaires.
Un groupe de gestionnaires de parc et fournisseur a assisté à cette rencontre, certains se sont joints à distance.
Sylvain Cabanetos de Cléo, une filiale d’Hydro-Québec, a expliqué le programme de prise en charge des stratégies de recharge.
Photos Michel Beaunoyer

Lors d’une rencontre de quelques-uns de ses membres à Laval, le 24 novembre, la division du Québec de la NAFA a parlé de solutions en matière de transition énergétique des parcs véhiculaires.

Roger Constantin de la firme Conseils RC, qui a agi à titre de maître de cérémonie pour les participants sur place et à distance, a tout d’abord parlé d’un mémoire dont il prépare le dépôt abordant la question de l’impartition de la gestion de l’ensemble des parcs de véhicules. Cette approche innovante vise à confier à des sources externes, notamment les constructeurs de véhicules, toute la gestion des véhicules.

Cette formule se base sur un paiement à l’utilisation. Par exemple, une entreprise qui a besoin de solutions de transport pourrait s’entendre avec un constructeur pour la livraison des véhicules nécessaires à la prestation de ses services et n’avoir qu’à mettre un opérateur derrière le volant. Le fournisseur s’assurait de l’ensemble de l’entretien de ce matériel roulant par télémétrie. Comme le mentionne M. Constantin, on voit déjà cette approche se déploient chez certains concessionnaires qui livrent leurs véhicules aux consommateurs avec un programme complet d’entretien préventif.

Facilité de gestion

« Cette formule peut s’appliquer à plusieurs types de véhicules, explique M. Constantin, et on voit qu’elle est bien adaptée au transport lourd où les camions n’ont pas besoin de passer chez un équipementier avant la livraison au client. Le grand intérêt est que l’entreprise n’a plus à porter le fardeau de la gestion des véhicules, car c’est le fournisseur qui doit s’assurer de leur disponibilité. »

Brian Pepper de la firme 7GEN accompagne plusieurs gestionnaires de parc dans leur transition énergétique. Photo 7GEN

Le fournisseur établit avec son client une tarification à l’utilisation, qui peut être horaire ou basée sur le kilométrage. Et puisqu’il est question aussi d’accompagner les entreprises dans leur transition énergétique, c’est le fournisseur qui assume la veille technologique pour proposer des solutions alternatives intéressantes en matière de transport pour son client.

Par la suite, Brian T. Pepper de 7GEN a expliqué comment sa firme accompagne plusieurs entreprises dans leur virage vers l’électrique pour leur parc de véhicules. « Les gestionnaires de parcs pensent pouvoir le faire à l’interne, mais cette transition n’est pas simple et demande de la planification et du temps. Il y a trop de mauvaises expériences pour négliger de consulter avant de progresser dans cette direction. »

Il cite que la première étape est d’établir les parcours effectués par les véhicules et leurs usages afin d’établir le meilleur emplacement pour les bornes de recharge. Selon M. Pepper, l’électrification aujourd’hui devrait prioritairement être envisagée pour les véhicules sur un circuit d’environ 200 kilomètres quotidiennement et qui reviennent à leur point de départ le soir pour accéder aux bornes de recharges.

Trouver la bonne solution

« Nous pouvons analyser avec nos clients leurs besoins et décortiquer ce qui est disponible auprès des constructeurs de véhicules légers et lourds et des fournisseurs de bornes de recharge pour trouver ce qui leur convient, mentionne M. Pepper. Notre firme présente aussi un tableau de bord qui aide les gestionnaires de parc à mesurer la performance réelle de leurs véhicules électriques afin de les évaluer, mais aussi de bien planifier les séquences de recharge. »

Parlant recharge, Sylvain Cabanetos de Cléo, une filiale d’Hydro-Québec a pris la parole ensuite pour aborder ses propositions de solution en matière de sélection, d’implantation et de maintenance des infrastructures de recharge. « Nous voulons être des accélérateurs de transition énergétique en prenant en charge, sous la formule de clé en main, tout ce qui concerne la recharge électrique des véhicules des parcs commerciaux. »

Le coût total de la recharge

Cléo profite de l’expertise d’Hydro-Québec pour optimiser l’utilisation des bornes dédiées pour les parcs commerciaux. Qui plus est, la firme pourra établir les coûts totaux d’opération, incluant les équipements, et partager avec les gestionnaires un tableau de bord qui, par télémétrie, indiquera exactement la performance des véhicules électriques, des performances, souligne M. Cabanetos, qui correspondent rarement aux spécifications des constructeurs que ce soit pour l’autonomie ou le temps de recharge.

L’entreprise s’occupe aussi de l’entretien des bornes et, en cas de problème, se chargera des communications avec le fournisseur des équipements. L’évaluation des besoins en électricité des véhicules fait aussi partie de son mandat afin de s’assurer d’une puissance nécessaire et d’éviter les appels de puissance dispendieux.

Le service clé en main se présente sous la forme d’achat ou de location des équipements de recharge.

 

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes : , ,
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

février

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES