fbpx

Les véhicules électriques ouvrent la voie à des solutions de batteries efficaces

Autosphere » Parc » Les véhicules électriques ouvrent la voie à des solutions de batteries efficaces
Stockage efficace des batteries. Photo Frost & Sullivan

Selon Frost & Sullivan, les fabricants de véhicules électriques adopteront les nouvelles chimies au cours des cinq à sept prochaines années afin de surmonter les problèmes d’autonomie et de coût.

L’adoption croissante des véhicules électriques (VÉ) a fait naître le besoin de solutions de batteries efficaces, d’une sécurité accrue et d’une durée de vie prolongée. L’analyse récente de Frost & Sullivan révèle que de nombreuses institutions de recherche, des fournisseurs de batteries et des fabricants d’équipements originaux (OEM) collaborent pour développer les futures chimies de batteries avec des performances matérielles efficaces, des coûts de production réduits et une sécurité renforcée. Au fur et à mesure de l’évolution des futures chimies (semi-conducteurs, ions sodium, lithium-soufre), celles-ci offriront une meilleure sécurité, une densité énergétique accrue et des capacités de charge rapide, ce qui permettra de surmonter les difficultés associées aux batteries Li-ion traditionnelles.

Pour plus d’informations sur les opportunités de croissance mondiale des batteries au lithium avancées pour les VÉ et l’adoption des futures batteries chimiques, veuillez cliquer ici (en anglais).

« L’industrie automobile a identifié plusieurs limites dans la technologie des batteries des véhicules électriques et s’efforce de révolutionner l’alimentation électrique », a déclaré Aman Gupta, analyste de recherche sur la mobilité chez Frost & Sullivan. « Pour cette raison, l’industrie recherche des avancées en termes de conception, d’emballage et de chimies alternatives dans les packs de batteries. »

M. Gupta a ajouté : « Les batteries métal-air telles que les batteries aluminium-air (Al-Air) et lithium-air (Li-Air) sont en cours de recherche. Les batteries lithium-soufre (Li-S), sodium-ion et à semi-conducteurs sont en phase de développement et pourront être commercialisées au cours des cinq prochaines années. En outre, la plupart des équipementiers investiront dans les fabricants de batteries à l’état solide (SSB) et adopteront les SSB d’ici 2030, principalement en raison du rapport puissance/poids élevé des futurs VÉ. »

Pour profiter des avantages des futures chimies et des solutions de batteries plus efficaces, les fabricants de batteries doivent :

  • Inclure de multiples chimies telles que l’état solide, l’ion sodium et le Li-ion au lieu de donner la priorité à une seule chimie.
  • Collaborer avec les entreprises technologiques pour offrir une plus grande autonomie, une plus grande puissance et une plus grande sécurité, car presque tous les fabricants de batteries et de VÉ adopteront les nouvelles chimies au cours des cinq à sept prochaines années pour surmonter les problèmes d’autonomie et de coût.
  • Adopter les chimies du futur pour améliorer le coût, la sécurité et la gestion thermique. L’efficacité des coûts rendra les VÉ plus abordables à long terme.

 

Catégories : Communiqué de presse, Parc
Étiquettes : , ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X