fbpx

Géothentic : Pour des parcs intelligents

Autosphere » Parc » Géothentic : Pour des parcs intelligents
Pascal Poudrier, directeur de l’innovation, Claire Deguelle, directrice générale et Guillaume Poudrier, président fondateur de Géothentic, devant le véhicule d’un de leurs 1200 clients. PHOTO Karyn Plouffe


À une époque où l’optimisation de l’utilisation des véhicules est un enjeu de taille pour les gestionnaires de parcs, l’entreprise québécoise Géothentic leur offre des solutions simples, efficaces et rentables.

Fondée en 2006 par Guillaume Poudrier, cette entreprise a tout d’abord été conçue pour solutionner une situation qui irritait grandement son fondateur, celle des véhicules commerciaux et lourds dont le moteur tournait au ralenti inutilement. Dans le prolongement de cette préoccupation de départ, l’entreprise a déployé des solutions englobantes pour les gestionnaires de parcs souhaitant optimiser leurs opérations.

« Nous voulions développer des solutions simples basées sur la télématique dont les gestionnaires pourraient tirer parti, quel que soit leur secteur d’activité, explique M. Poudrier. Tirer des données par les outils de télématique est une chose, offrir à ces opérateurs de parc l’information précise, instantanée et stratégique pour leur prise de décisions en est une autre. Notre vision demeure de donner aux gestionnaires de parcs les chiffres spécifiques dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs d’optimisation. »

Pour faciliter la tâche aux gestionnaires, Géothentic a automatisé plusieurs fonctions. Par exemple, le gestionnaire peut établir que le moteur d’un camion ou d’un équipement de chantier qui tourne inutilement pendant 15 minutes sera automatiquement coupé. Ou encore, si une limite de vitesse programmée est atteinte un avertisseur sonore avisera le conducteur et un message sera automatiquement envoyé au gestionnaire. « L’important à retenir est que nous construisons des solutions sur mesure pour chacun de nos clients, reprend le président. Nous allons travailler avec eux pour établir les cibles essentielles qu’ils visent dans leur gestion. Ça peut être la réduction de la consommation de carburant, la bonne utilisation des véhicules dans le parc ou le développement de parcours plus efficaces. Nous pouvons aussi leur ouvrir l’accès aux données utiles dans la planification de leur programme d’entretien préventif. Ainsi, nous sommes partenaires de leur réussite.

Mesurer les utilisations

La rareté des véhicules et des équipements vécus en ce moment pousse un nombre croissant de gestionnaires de parcs à donner un coup d’accélérateur dans l’évaluation de leur politique de remplacement. Avant de remplacer un véhicule léger ou des équipements motorisés plus lourds, il faut en mesurer l’usage. Cette unité doit-elle obligatoirement être remplacée par son équivalent ou un véhicule plus petit et plus économique ne permettrait pas de répondre aux besoins des utilisateurs ? Qui plus es, dans certains cas des véhicules sous-utilisés pourraient simplement être retirés du parc ou attribués à d’autres utilisateurs.

Pour établir un plan de match cohérent, il faut des chiffres neutres et fiables. Ici aussi Géothentic fournit à ces gestionnaires toutes les données dont ils ont besoin pour suivre attentivement l’utilisation de tous les véhicules qu’ils souhaitent. « L’investissement dans le parc véhiculaire est très important et il est névralgique de l’optimiser, explique M. Poudrier. Nos données simples à interpréter permettent de déterminer si le parc compte le bon nombre de véhicules et qu’ils sont tous utilisés de façon optimale. Nos chiffres permettent aussi de valider quand un véhicule devrait être revendu, car sa valeur de revente est optimale comparativement à son amortissement et aux coûts d’entretien. »

Ces données sont aussi précieuses pour établir la séquence des entretiens préventifs. Cela se traduit par des rapports et des alertes indiquant qu’un véhicule devra passer à l’atelier dans les prochains jours. L’atelier peut prévoir les pièces et les techniciens nécessaires. Cette stratégie réduit les risques de pannes, conserve la valeur du véhicule et assure que les unités nécessaires à la prestation des services seront accessibles.

Les séquences d’entretien seront basées sur les kilomètres parcourus ou, pour les équipements lourds, sur les heures d’utilisation.

Dans le développement des technologies de télématique, le président peut compter sur l’assistance technique de son frère Pascal, qui occupe le poste de directeur de l’innovation. « Les besoins de nos clients évoluent constamment et nous nous devons d’être en mesure de leur offrir des services sur mesure, liés à une technologie de communication intelligente en constante progression. »

Le grand avantage des outils de Géothentic, c’est qu’ils donnent aux gestionnaires exactement l’information stratégique dont ils ont besoin dans leurs prises de décisions. PHOTO Karyn Plouffe

Maximiser les opérations

Luc Chagnon, des Entreprises Chagnon, spécialisées en construction, génie civil, aqueduc et asphaltage, a Géothentic comme partenaire depuis plusieurs années. L’entreprise compte plus de 150 véhicules et voulait suivre l’état de santé de son parc mais aussi des bonnes pratiques de ses opérateurs.

« Nos équipements lourds passent d’un chantier à l’autre et la géolocalisation nous permet de savoir où ils se trouvent, explique M. Chagnon. Par exemple, les sous-traitants chargés de leur ravitaillement en carburant veulent les trouver aisément, ce qui est possible maintenant avec le système de Géothentic. Nous pouvons aussi planifier nos entretiens préventifs en les prévoyant exactement au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard. C’est un des outils de gestion qui nous sont particulièrement utiles. »

Les outils intégrés de télématique permettent aussi de comprendre certaines situations en temps réel ; qu’il s’agisse d’un retard dû à une congestion par exemple. « Nous savons où sont nos équipements en tout temps, instantanément. » Illustration des applications pointues des solutions Géothentic, une alarme avisera le conducteur si la benne de son camion n’est pas abaissée correctement.

Pour M. Chagnon, les données livrées par ces systèmes peuvent être partagées par tous les décideurs concernés. « Nous pouvons prendre ensemble nos décisions pour atteindre nos objectifs communs. Les défis de gestion du parc sont déterminants pour notre entreprise et l’efficacité que nous gagnons avec Géothentic offre un excellent retour sur l’investissement. »

Même son de cloche chez Jean Faucher, directeur logistique chez Construction et Pavage Portneuf. « L’accès à ces données stratégiques en 2022, c’est le nerf de la guerre. Nous pouvons maximiser nos opérations grâce à ces outils. »

Il donne pour exemple comment la mesure de l’utilisation des véhicules a changé positivement le comportement des chauffeurs et opérateurs. « On ne veut pas les surveiller, mais on veut savoir où sont nos équipements et comment ils sont utilisés. Juste le système qui coupe le moteur après une certaine période de ralenti nous offre un bon retour sur l’investissement. Il faut ajouter la précision de l’information qui a changé pour le mieux nos opérations. Par exemple, le chauffeur de fardier a dans son téléphone intelligent le lieu exact où il doit récupérer un équipement lourd, et le meilleur trajet pour s’y rendre dans les délais. Pour nous, maximiser les trajets est une question de rentabilité. »

Avec les solutions de Géothentic, l’intelligence du parc est au bout des doigts. PHOTO Karyn Plouffe

 

Catégories : Parc, Publicitaire
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X