fbpx

Recyclage Lithion obtient le financement pour son usine de recyclage de batteries

Autosphere » Parc » Recyclage Lithion obtient le financement pour son usine de recyclage de batteries
Recyclage Lithion a obtenu un financement pour construire la première usine de recyclage de batteries lithium-ion. PHOTO Recyclage Lithion

Recyclage Lithion annonce la conclusion de la première tranche significative d’un financement de série A pouvant atteindre jusqu’à 125 millions de dollars menée par IMM Investment Global et supportée par Fondaction.

Le produit du financement permettra la construction, au Québec, de la première usine de recyclage de batteries lithium-ion ainsi que d’un centre de développement technologique de pointe.

Recyclage Lithion annonce avoir atteint la clôture financière d’une première tranche de capitaux propres de série A avec un groupe d’investisseurs stratégiques dirigé par IMM Investment Global Limited (IMM) et soutenu par Fondaction et le Fonds LCC, pour lequel elle agit à titre de gestionnaire.

Cette première ronde pourrait atteindre jusqu’à 125 millions de dollars canadiens. IMM Global se joindra au conseil d’administration de la Recyclage Lithion à la suite de cet important investissement.

Grâce aux nouveaux capitaux, Recyclage Lithion pourra entamer les trois principales phases de son plan d’industrialisation, soit la construction et la mise en service de sa première usine commerciale de démantèlement et broyage (« Spoke ») au Québec; la construction et l’ouverture d’un centre de développement technologique (« CDT ») de pointe pour développer en continu la technologie de Lithion pour les spécifications futures de chimies et de matériaux de batteries; et l’achèvement des études d’ingénierie détaillées qui lui permettront d’amorcer prochainement la construction de son usine d’hydrométallurgie (« Hub ») au Québec.

Cette annonce marque l’entrée de Lithion dans la phase commerciale de son développement. La société pourra ainsi poursuivre ses activités axées sur les matériaux de batteries grâce au soutien de ses investisseurs et partenaires.

Le Spoke ayant une capacité de 7500 tonnes métriques par an et le centre de développement technologique permettront la création de près de 100 emplois au Québec et soutiendront le déploiement mondial de la technologie de Lithion grâce à des contrats de licence.

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X