fbpx

Étude sur les transports électriques et intelligents

Autosphere » Parc » Étude sur les transports électriques et intelligents
chargeur EV tesla
Une nouvelle étude de Propulsion Québec met en évidence l’opportunité d’investissement que représente le secteur des transports électriques et intelligents. PHOTO Shutterstock

Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents, a dévoilé aujourd’hui une toute nouvelle étude intitulée « Diagnostic de la chaîne de financement dans le secteur des transports électriques et intelligents au Québec ».

À travers son chantier financement, la grappe a le mandat de contribuer à un arrimage entre les entreprises du secteur des transports électriques et intelligents (TEI) au Québec et les parties prenantes impliquées dans la chaîne de financement afin de permettre l’accès au financement nécessaire aux différentes phases de croissance des entreprises, dans le respect d’objectifs sociétaux comme la lutte aux changements climatiques. 

C’est dans ce contexte que Propulsion Québec a mandaté la firme EY, en collaboration avec un comité de pilotage formé d’acteurs financiers québécois, pour réaliser ce vaste projet d’étude et de mobilisation de l’écosystème d’entreprises du secteur et des acteurs financiers afin d’identifier et adresser certains enjeux liés au financement. 

Le projet a bénéficié d’un support exceptionnel de l’écosystème et d’une profondeur d’analyse : 

  • 60 entreprises contactées 
  • 25 entrevues avec des PDG / Directeurs financiers 
  • 20 entrevues avec des investisseurs locaux et internationaux  
  • Plus de 3000 transactions analysées (US, Can, QC) 

État des lieux, besoins, sources et plan d’action 

L’objectif : dresser l’état des lieux de la chaîne de financement et en faire un diagnostic, mieux comprendre les besoins financiers des entreprises pour assurer leur croissance et définir les sources de financement locales et internationales accessibles pour le secteur des TEI.

Un répertoire de financement comprenant les différentes sources offertes aux entreprises québécoises a d’ailleurs été mis sur pied et présenté lors du dévoilement. Les résultats de ce projet ont permis d’établir les bases d’une stratégie et d’un plan d’action afin de contribuer à relever les défis liés au financement dans le secteur des TEI.  

Premièrement, l’étude démontre que présentement au Québec, le financement est l’un des principaux enjeux freinant le développement des entreprises œuvrant dans le secteur des TEI, en particulier pour les phases critiques d’amorçage et de démarrage.

Deuxièmement, les entreprises québécoises du secteur des TEI évoluent dans un environnement nord-américain très compétitif au niveau du financement. Plusieurs facteurs sont en cause, parmi ceux-ci on retrouve une vélocité de financement plus lente et des tickets d’investissements inférieurs à ce qui est observé ailleurs en Amérique du Nord.

Troisièmement, les besoins en capitaux du secteur sont importants. En effet, sur un horizon de 5 ans, le déficit total à combler pour satisfaire les besoins en capital des entreprises du secteur est estimé à environ 1,4 G$. 

Afin d’accroître l’offre de financement, Propulsion Québec recommande donc la création d’un fonds d’investissement privé et sectoriel d’au moins 100 M$ dédié aux TEI. Cette enveloppe pourrait se décliner en différents fonds pour aider à supporter les entreprises dans les phases critiques et risquées de l’amorçage et du démarrage (série A) afin d’assurer la croissance de l’écosystème québécois en TEI et favoriser le positionnement du Québec comme un leader mondial dans ce secteur.  

Cliquer ici pour consulter les résultats de l’étude.

 

Catégories : Communiqué de presse, Parc
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

X