fbpx

Réduire les batteries

Autosphere » Concessionnaires » Réduire les batteries
David Arsenault, président de Effenco, en compagnie de Sarah Houde lors de la dernière présentation d’Impulsion MTL. PHOTO Impulsion MTL

Dans le cadre de la rencontre du 27 avril d’Impulsion MTL sur la gestion des parcs de véhicules, une toute nouvelle technologie a été présentée.

Animée par Sarah Houde, présidente de Propulsion Québec, cette discussion a permis d’en apprendre davantage sur la combinaison de condensateurs à haute capacité avec la recharge sans fil dans le cadre de l’électrification de véhicules lourds à caractère vocationnel.

On parle ici de véhicules lourds circulant sur un parcours répétitif, effectuant des arrêts fréquents et prolongés. Il peut s’agir de camions à ordures, de tracteurs oeuvrant dans des installations portuaires ou encore de bétonnières s’immobilisant une bonne période de temps pour faire le plein de béton avant la prochaine livraison.

C’est le président de Effenco, une entreprise montréalaise spécialisée dans l’électrification des transports lourds, David Arsenault, qui a détaillé cette technologie.

Il a expliqué que la solution combinant les supercondensateurs et la recharge par induction a été construite suite à l’analyse des données sur les cycles d’opération de parcs de véhicules.

L’installation de condensateurs à haute puissance dans un véhicule lourd réduit la quantité de batteries nécessaires pour le faire fonctionner, ce qui en diminue d’autant le coût d’achat. L’emmagasinage de l’énergie électrostatique réduit le besoin de stockage d’électricité à bord.

Puisque le véhicule fréquente le même parcours, il est possible d’identifier les zones où les temps d’arrêt sont réguliers. Une borne de recharge sans fil pourrait alors y être installée. La recharge se ferait par le truchement de plaques à induction, placées sous le véhicule, durant ces moments de pause ou d’attente.

Ces stations de recharge sans fil à haute puissance sont positionnées à l’aide d’algorithmes.

M. Arsenault considère qu’il pourra mettre en œuvre cette solution intégrée à partir de 2023, commençant avec la clientèle il travaille déjà à plusieurs projets, dans une dizaine de pays.

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes : , ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

septembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X