fbpx

Redéfinir les livraisons essentielles

Moins de voyages signifie moins de kilomètres parcourus par les véhicules et, dans certains cas, les parcs pourraient restructurer leurs contrats de location afin d'économiser sur les frais fixes mensuels. PHOTO Shutterstock

Vous devez travailler avec vos clients pour optimiser vos trajets en camion.

Presque tout a changé à cause de la COVID-19, y compris la façon dont les consommateurs achètent les produits.

Cela affecte à son tour l’acheminement des marchandises vers vos clients, et les coûts associés. Si vous faites vos devoirs, vous pourriez faire des économies en redéfinissant vos livraisons essentielles et la façon dont vous les effectuez.

«Il s’agit d’adopter une vision globale et de s’assurer que vous disposez de toutes les données nécessaires pour prendre une décision éclairée», a déclaré Ed Powell, responsable de l’intelligence économique et des analyses chez ARI.

«Ce n’est pas le moment de se fier uniquement à son instinct, car c’est un marché que nous n’avons jamais vu auparavant.»

Analyser ce que vous faisiez avant

Le processus commence par l’analyse des données pré-pandémie – combien d’arrêts chaque camion faisait, combien de carburant chaque camion consommait, les itinéraires qu’il empruntait et l’entretien qu’il nécessitait.

À partir de là, les gestionnaires de parc peuvent travailler avec les personnes concernées tout au long du processus.

«Vous avez besoin des données et des performances de votre parc, mais aussi des informations commerciales et des connaissances sur la façon dont votre personnel travaille», a déclaré M. Powell. «Ce sera unique pour chaque client.»

La spéculation coûte de l’argent

Il donne l’exemple d’un parc de livraison de boissons où les camions étaient chargés de boissons supplémentaires, «parce qu’ils espéraient obtenir un point de vente ou un nouvel arôme.

Chaque jour, les camions revenaient avec la moitié (du chargement), et du côté du parc de véhicules, ils gaspillaient une énorme quantité d’argent avec des camions plus gros et plus de carburant. Cela ne concerne pas seulement le parc, mais aussi le commerce».

«Pour la plupart des clients, le parc est le cœur de l’activité. Elle soutient tout ce qu’ils font et la façon dont ils génèrent des revenus. Ils doivent comprendre cette vision.

Si le gestionnaire du parc ne comprend pas comment les revenus sont générés, il y a un fossé. La parc n’est pas un coût. C’est un investissement dans l’entreprise pour générer des revenus.»

Chaque produit a des coûts intégrés

Lorsque vous rationalisez vos livraisons, il est important d’avoir des conversations avec le client, car quelqu’un doit couvrir le coût de l’acheminement des produits jusqu’à l’utilisateur final. Si la taille de chaque envoi diminue, vous devez envisager des alternatives.

Il peut s’agir de commandes plus importantes à des intervalles plus longs, de sorte que les camions effectuent moins de trajets, ce qui permet de réaliser des économies de carburant. «Chaque produit a un coût pour le mettre en rayon dans le magasin», a déclaré M. Powell.

«Si la chaîne d’approvisionnement est flexible et si les parties sont prêtes à travailler ensemble pour réduire ce coût, les économies réalisées seront répercutées sur le consommateur.

Personne ne mangera cette dépense. Dans une situation où vous ne pouvez pas limiter (les coûts) en raison de la COVID, le coût doit aller quelque part. Ce que vous facturez augmente, ou vous devenez créatif.»

Moins de voyages signifie moins de kilomètres parcourus par les véhicules et, dans certains cas, les parcs peuvent restructurer leurs contrats de location pour économiser sur les dépenses fixes mensuelles.

Mais le marché des véhicules d’occasion est volatile en ce moment, et même si les véhicules à faible kilométrage auront une meilleure valeur de revente, les vendeurs doivent être prudents.

«Si vous cédez des actifs en ce moment, vous avez besoin de la bonne enchère, du bon endroit et du bon moment», a déclaré M. Powell. «Plus que jamais, vous avez besoin d’un partenaire informé pour vous orienter lors de la vente.»

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes :

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X