fbpx

La division du Québec de l’AIA Canada demande le support de l’état face aux enjeux d’avenir

Autosphere » Mécanique » La division du Québec de l’AIA Canada demande le support de l’état face aux enjeux d’avenir
Élisabeth Lambert est vice-présidente de Pièces d’Auto Joliette et présidente de la division du Québec de l’AIA Canada. Photo AIA Canada Québec

Dans le cadre de nos efforts concertés avec l’équipe de l’AIA Canada, la division du Québec multiplie les rencontres avec les élus et fonctionnaires provinciaux pour faire avancer la cause de l’industrie du marché secondaire automobile.

Notre industrie occupe plus de 100 000 travailleurs au Québec. Tous les membres de cet écosystème, allant de la fourniture de pièces à leur installation par des professionnels, sont conscients de nombreux défis que nous réserve collectivement l’avenir.

C’est au nom de ces acteurs de cette importante industrie que la division du Québec de l’Association des Industries de l’Automobile du Canada (AIA Canada) a multiplié les rencontres avec nos représentants gouvernementaux québécois au cours des derniers mois.

Une excellente écoute

Nos rencontres au ministère de la Justice puis au ministère des Finances du Québec dans le cadre des consultations pré-budgétaires nous ont permis de présenter plusieurs enjeux qui affectent notre secteur. Ces rencontres étaient d’ailleurs étayées par notre plus récent mémoire qui détaille comment des facteurs comme le droit à la réparation, l’électrification des transports ou encore la rareté de main-d’œuvre sont des entraves à ce secteur dont la mission est d’entretenir et de réparer les millions de véhicules des automobilistes québécois avec professionnalisme et à un prix compétitif.

Nous demandons un soutien de la part du gouvernement pour nous appuyer dans ces changements structuraux.

Si nous parlons de plus en plus de l’objectif d’électrification des véhicules, nous rappelons au gouvernement que ce noble objectif de limiter aux modèles électriques la vente de véhicules neufs en 2035 doit être soutenu par une stratégie d’accessibilité à des ateliers indépendants en mesure de les réparer et de les entretenir.

À ce chapitre nous ne pouvons qu’applaudir l’initiative du programme Compétences VÉ dont le financement a été renouvelé et même élargi pour couvrir la formation des travailleurs en carrosserie.

Plusieurs réseaux d’ateliers indépendants mettent sur pied leurs propres programmes de formation qui se basent sur ce qui est offert par Compétences VÉ. Cela démontre, encore une fois, que notre secteur sait prendre les devants quand un défi se présente à lui.

Le droit à la réparation

Nos discussions couvrent aussi le droit à la réparation. Les élus québécois comprennent de mieux en mieux l’importance pour les consommateurs d’avoir le choix de faire entretenir leur véhicule, qu’il soit électrique ou non, là où il le souhaite. Pour ce faire, il faut que nos deux paliers de gouvernement s’assurent que nos ateliers auront accès à toute l’information dont ils ont besoin pour diagnostiquer et réparer des véhicules de plus en plus connectés. J’encourage les personnes intéressées à en connaître davantage sur le droit à la réparation à se rendre sur le site Web suivant : righttorepair.ca/fr.  

En tant qu’association sectorielle, nous travaillons déjà avec vigueur à la reconnaissance des métiers de l’automobile, multipliant les présentations dans les centres de formation professionnelle. Nous souhaitons aussi mieux communiquer les rouages permettant l’embauche de travailleurs étrangers pour regarnir nos rangs. Des démarches souvent trop fastidieuses pour plusieurs de nos PME.

Bref, nos démarches se poursuivent dans toutes ces directions pour nous assurer que toute notre industrie aura l’appui nécessaire pour garantir sa pérennité.

 

EMPLOIS

 
Léveillé Toyota
Conseiller.ère en produits - véhicules neufs
 
  TERREBONNE
  Temps plein
 
 
Hamel BMW de Blainville
Mécanicien.ne
 
  BLAINVILLE
  Temps plein
 
 
Confidentiel
Contrôleur.e d'atelier
 
  MONTRÉAL
  Temps plein
 
 
DES SOURCES DODGE CHRYSLER JEEP FIAT
Techniciens.nes - jusqu'à 41.34 $ de l'heure
 
  DOLLARD-DES-ORMEAUX
  Temps plein
 
 
DES SOURCES DODGE CHRYSLER JEEP FIAT
Préposé.e au lavage et à l’esthétique
 
  DOLLARD-DES-ORMEAUX
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES