fbpx

Contrôle de température inopérant sur un Buick Lucerne 2009

Autosphere » Mécanique » Contrôle de température inopérant sur un Buick Lucerne 2009
Buick Lucerne 2009. PHOTO Buick

Un client avec un Buick Lucerne 2009 arrive récemment chez nous avec la plainte suivante : le contrôle de la température de ventilation ne fonctionne plus.

Un problème qui, à la base, était simple à résoudre.

Mais un manque dans la charte de diagnostic nous fait la suggestion, dès la première étape, de changer le contrôle de température.

Comme de raison, la première étape est de confirmer le problème, qui est effectivement présent.

Deuxième étape, je décide de vérifier sous le capot pour confirmer que les deux boyaux d’antigel branchés sur le radiateur de chaufferette sont chauds. Ils le sont.

Cette recherche va me diriger vers une vérification mécanique ou électrique.

Alors on saute sur l’analyseur pour faire la lecture des codes et des données.

Un code est présent. B0413 Temperature Control 1 Feedback Circuit Short to Ground or Open.

Alors, passons à travers la charte de diagnostic rapidement :

  1. Ignition off : débrancher l’actuateur qui ne fonctionne pas
  2. Faire une mesure de la résistance entre le circuit numéro 2 (low reference) et la masse.  Si plus élevée que 1 ohm, il faut trouver pourquoi le circuit numéro 2, qui mène à la masse a une résistance si élevée. Si le circuit est bon, on remplace le module de contrôle de ventilation.

Remplacer le module ?

Ma vérification m’indique de remplacer le module. Assez rapide comme conclusion, non ? Je suis extrêmement sceptique.

Analyseur en main, je constate bien que la position demandée et actuelle de la température ne correspondent pas. La porte ne bouge pas.  Cependant, la position de la mode doorfonctionne à merveille.

Vu que les connecteurs des deux actuateurs sont pareils, je décide d’interchanger les fils pour rapidement éliminer que ce n’est pas l’actuateur qui pose problème. L’actuateur de température fonctionne.

Ensuite, je vérifie que le signal de position se rend au module.  Il s’y rend.

Alors pourquoi le module ne le lit pas ?  Il est finalement défectueux ?

Lors de mes vérifications, je remarque qu’il y a un autre actuateur qui ne répond pas, celui de la recirculation.

Une affaire de fusible

Ma curiosité me pousse à vérifier celui-ci. Il n’y a pas d’alimentation sur cet actuateur. En étudiant le schéma électrique, je m’aperçois qu’il n’est pas alimenté par un circuit 5 V, mais 12 V.

En plus, ce circuit est aussi utilisé pour alimenter une partie du contrôle de température.

Le fusible est brûlé. Nouveau fusible en place, le système au complet fonctionne ! Pourquoi est-il brûlé ?

On a finalement su que le boîtier de fusible avait récemment eu des problèmes, et que ce fusible avait probablement fait partie des dommages collatéraux.

Le remplacement de modules n’est jamais une étape facile à franchir. Ce sont des pièces dispendieuses, non retournables, et il est de plus en plus difficile d’opter pour la pièce usagée.

Comme je le fais, je vous invite à chaque fois de questionner l’intégrité des chartes pour que vos diagnostics soient le plus précis possible, surtout quand ils y ne comptent que deux étapes. Bon diagnostic !

Catégories : Chronique, Mécanique
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

novembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X