fbpx

Prévoir l’imprévisible ! par Pierre Beaudoin

Pour un gestionnaire d’atelier, il est important d’avoir en main des solutions advenant une crise imprévue. PHOTO ShutterStock

Au cours de la dernière décennie, plusieurs grandes entreprises ont introduit des processus de gestion des risques dans leur organisation.

C’est le cas particulièrement pour celles qui ont à rencontrer des normes de qualité internationales. Mais, sans aucun doute, toute entreprise, peu importe sa taille, gagne à mettre en place une approche de gestion des risques.

Ces processus de gestion des risques ont pour but d’identifier les menaces qui pourraient viser leur entreprise et même leurs partenaires afin d’adopter des actions dans le but de réduire leur impact.

Et il faut considérer qu’un système efficace de gestion des risques doit déborder des risques habituels assurables comme un sinistre ou même financiers, auxquels vous êtes depuis longtemps confrontés.

Pour la majorité des entreprises, un tel processus de gestion des risques doit être mis en place en suivant plusieurs étapes :

  • Identifier les risques qui menacent l’entreprise.
  • Classer ceux-ci par priorité selon leur importance ou leur impact.
  • Déterminer les actions nécessaires ou préventives.
  • Mettre en place ces actions.
  • Réévaluer périodiquement, selon un calendrier précis, les mesures adoptées.
Identifier les risques

Il est certain que dans le cadre de cette chronique, je me suis limité à vous informer de l’essentiel d’un processus de gestion des risques. Je vous présente dans les prochaines lignes des risques qui sont présents dans une majorité d’entreprises.

  • Risques résultant de l’absence prolongée et imprévue d’un membre de la direction faisant suite à un accident, à la maladie, une pandémie comme la COVID-19. Le processus se doit d’inclure un plan de relève.
  • Risques associés à la sécurité de l’information. Vos technologies sont-elles suffisamment sécurisées et à l’abri d’un usage à l’interne inapproprié.
  • Risques mettant en péril l’image de votre entreprise et dans certaines situations la bannière à laquelle vous adhérez. Le processus doit considérer un mécanisme précis de communication et parfois même de gestion de crise.
  • Risques en matière d’environnement. Votre site est-il bien entretenu et vos équipements sont-ils en bonne condition.
  • Risques associés à l’usage de drogue ou du cannabis par votre personnel. Une politique régissant l’usage de drogues ou du cannabis demeure aujourd’hui un incontournable.

En assurant la mise en place d’un processus de gestion des risques en comptant sur la collaboration des membres de votre équipe, votre propre liste des menaces sera d’autant plus complète, votre entreprise y gagnera tout autant…

 

Catégories : Chronique, Mécanique
Étiquettes :

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X