fbpx

Revoir la relation client

Autosphere » Concessionnaires » Revoir la relation client
Charles Drouin, chef de la direction de la Corporation Mobilis, considère que les habitudes de consommateurs n’ont pas fini d’évoluer, et que les concessionnaires doivent se positionner en conséquence. PHOTO Corporation Mobilis

Alors que le Mois du Salon de l’Auto bat son plein dans la région de Québec, Charles Drouin souligne à quel point les habitudes des consommateurs changent.

Cette année encore, contraintes sanitaires obligent, le Salon de l’auto de Québec se déroule sur une plateforme numérique moisdusalondelauto.com durant tout le mois de mars. Déjà, des milliers de visiteurs y sont allés découvrir un contenu enrichi et très varié.

« Ces activités, appuyées par une forte campagne médiatique, visent évidemment à faire rayonner l’offre de nos concessionnaires. Avec les vidéos et les capsules d’information qui couvrent tous les sujets d’intérêt pour le consommateur, allant des nouveautés des constructeurs aux questions relatives aux véhicules électriques ou encore sur les offres d’assurances pour les voitures recherchées, l’objectif est de faire vivre une expérience complète aux visiteurs. »

Nous avons d’ailleurs diffusé tous les détails sur cet évènement sur Autosphere.ca à cette adresse.

De nouveaux liens commerciaux

Comme l’explique M. Drouin, tous les contacts d’acheteurs potentiels récoltés par le truchement de la plateforme événementielle sont transférés aux concessionnaires participants. À ce chapitre, le chef de la direction de la Corporation Mobilis constate que la pandémie a accéléré la numérisation des activités des concessionnaires. Les sites internet qui n’avaient pas évolué ont été mis à jour et les habiletés à répondre aux questions et demandes des internautes ont été peaufinées.

« On constate une belle évolution de ce côté. Il faut s’adapter aux nouvelles façons de magasiner des consommateurs. Nos concessionnaires emboîtent admirablement le pas, souligne M. Drouin. J’en veux pour exemple le nombre impressionnant de concessionnaires de notre réseau qui nous ont préparé des vidéos pour notre plateforme événementielle. On y découvre ces commerces, leurs services et personnes-ressources, mais aussi les nouveaux produits qu’ils ont à offrir. »

Cette accélération des technologies de communication entre le concessionnaire et ses clients potentiels est une approche rendue incontournable depuis que le nombre de visiteurs à la porte a grandement diminué durant la pandémie ; une réalité perceptible avant la COVID-19 et qui va assurément se maintenir.

Patience des clients

« Les concessionnaires ont un rôle à jouer en partageant le maximum d’information, reprend M. Drouin. Les consommateurs qui commencent à s’informer dans le but de changer de véhicule sont avides d’information. Ils arrivent en concession avec une idée claire en tête et le conseiller qui le reçoit pour un essai routier doit être bien préparé. »

Le dirigeant de la Corporation Mobilis avoue que les problèmes d’approvisionnement retardent les livraisons de véhicules neufs chez plusieurs concessionnaires. « L’année 2021 n’a pas été mauvaise avant que la pénurie de micropuces électroniques vienne brouiller les cartes. J’espère, comme tout le secteur automobile, un retour graduel à la normale au troisième trimestre de cette année. Chose certaine, le manque de disponibilité dans les inventaires des concessionnaires doit être compris par le consommateur. Partir avec une voiture neuve le jour même n’est plus possible. Les automobilistes doivent s’y prendre d’avance, surtout quand approche la fin de leur bail de location. »

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X