fbpx

Circuit Ford Lincoln axé sur le service

Circuit Ford Lincoln
Cette concession, propriété des frères Peter et Philip McLean, souligne cette année son 50e anniversaire. PHOTO Circuit Ford Lincoln

Célébrant cette année son 50e anniversaire, le concessionnaire montréalais Circuit Ford Lincoln affronte l’avenir avec détermination.

Peter et Philip McLean sont à la tête de cette concession depuis 2006. Leur père Jim avait pris sa retraite deux ans auparavant et ses fils avaient pris le relais de la concession Action Ford, fermée par la suite. Les deux frères sont associés au monde de l’automobile depuis leur plus tendre enfance.

La concession en 1977. PHOTO Circuit Ford Lincoln

Peter se remémore que dès 15 ans, son père l’intégrait aux activités du département de service durant ses congés scolaires. « Moi je n’étais pas certain que ce domaine m’intéresserait à cette époque. Mais à travailler au comptoir de service j’avoue que j’ai eu la piqûre. »

Diplômé de la Northwood University du Michigan, Peter voit son frère se joindre à lui après ses études au Georgian College de Barrie en Ontario. Après avoir fermé la concession paternelle, ils font l’acquisition de Circuit Ford Lincoln en 2006.

« Nous n’avons pas de regret, explique le gestionnaire. Le commerce offrait beaucoup plus d’espace, ce qui répondait à nos projets de développement. »

Un de ces projets était d’ouvrir un atelier de carrosserie afin de diversifier leurs services. Ce qui s’est matérialisé en 2012, sur un terrain disponible, à trois édifices de la concession du boulevard Henri-Bourassa.

« Nous voulions que ce bâtiment soit à proximité de nos activités de vente, mais pas directement à côté de notre concession. Notre objectif était d’offrir ce service indépendamment de nos autres activités. »

Les frères Philip et Peter McLean, lors de la livraison du nouveau Bronco et de la Mustang Mach-E en mai dernier. PHOTO Circuit Ford Lincoln
Un atelier de carrosserie

Le résultat est un bâtiment neuf, Carrosserie A25, sous la bannière Carrossier Procolor, qui répare les voitures de toutes les marques, mais à 50 % du constructeur Ford.

Ce pourcentage élevé n’est pas étranger au fait que les clients qui prennent possession d’un véhicule neuf sont informés de l’existence de ce service d’entrée de jeu.

Toujours au sujet du développement des affaires, les deux frères se sont portés acquéreurs, en 2017, du concessionnaire Lachute Ford.

« Nous étions en réflexion face au phénomène du regroupement de concessionnaires et de l’apparition de groupes. Nous avons contacté Ford en les avisant que nous étions intéressés à acheter une concession supplémentaire si l’occasion se présentait.

« Ils nous ont contactés rapidement pour nous indiquer que celle de Lachute était disponible. Nous avons analysé son potentiel et passé l’entente », explique Peter McLean.

Peter McLean lors de la prise de possession de la concession Ford Lachute. PHOTO Circuit Ford Lincoln

Le groupe compte environ 120 employés au total de ses places d’affaires, dont une vingtaine à Lachute. Quelque 1800 véhicules ont été vendus l’an dernier uniquement chez Circuit Ford Lincoln.

En fait, la croissance constante des ventes et le haut niveau d’appréciation de la clientèle ont permis au concessionnaire de décrocher le Prix du Président une dizaine de fois.

« Mon frère et moi sommes complémentaires, explique Peter. Les décisions se prennent à deux. Chose certaine nous nous entendons sur notre vision du développement de notre entreprise et sommes complémentaire. Nous sommes dans le prolongement de l’excellente réputation qu’a construit notre père. De plus, nous avons beaucoup de clients de longue date. »

Division commerciale

Une des forces de cette concession du nord de l’île de Montréal est sa division commerciale.

« Nous avons une équipe dédiée à cette clientèle, explique M. McLean. Il y a beaucoup d’entrepreneurs et gestionnaires de parcs dans notre secteur et ils demandent une attention particulière. »

Par exemple, l’atelier de service va établir un programme d’entretien pour ses clients commerciaux et même offrir un service de navette. Ou encore, si un entrepreneur a besoin d’un véhicule spécifique, le concessionnaire va le dénicher pour lui.

Pour répondre à la progression constante des technologies dans le secteur automobile le concessionnaire s’assure que ses techniciens possèdent les connaissances pointues nécessaires.

« Nous sommes très bien accompagnés par Ford qui introduit constamment des véhicules innovants et offre la formation technique pour bien les vendre et les entretenir », dit-il.

Peter McLean a d’ailleurs une formule très appropriée quand il parle de l’importance d’offrir un service de qualité : « On vend la première voiture en avant, et la deuxième au service. »

L’ère numérique

Les nouvelles technologies de communication avec la clientèle ont connu un essor certain durant la pandémie. Mais Circuit Ford Lincoln y avait déjà recours bien avant.

Il faut dire que son service de vente de voitures d’occasion travaillait déjà intensément sur les plateformes numériques. Aujourd’hui, même l’inventaire des véhicules neufs y transite.

L’équipe de Circuit Ford Lincoln célèbre le 50e anniversaire, des activités de reconnaissance du personnel font partie de l’événement. PHOTO Circuit Ford Lincoln

Mais afficher les véhicules disponibles est une chose, accompagner le client potentiel qui vient y faire son magasinage en est une autre.

Pour prolonger l’expérience client, qui est au cœur de sa mission, sur cette plateforme, le concessionnaire a recours à un service de clavardage actif en permanence qui va guider les intéressés vers une personne à l’interne qui répondra à leurs questions.

« Les façons de faire ont changé. Mais, il faut toujours garder en tête que notre succès repose sur la qualité de notre approche avec les clients que nous avons et ceux qui s’intéressent à nos produits, peu importe leur prise de contact », conclut Peter McLean

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X