fbpx

Les 12 indispensables d’une trousse d’urgence hivernale pour la voiture

Le masque est un ajout important à la liste cette année. PHOTO CAA Québec

Chaque véhicule devrait être équipé d’une trousse de secours regroupant le nécessaire pour se débrouiller en cas d’imprévus.

Les hivers québécois nécessitent toutefois d’y inclure quelques éléments pour être bien préparés.

Un balai à neige et un grattoir

Il existe une grande variété de modèles, alors il faut prendre le temps de choisir celui qui convient le mieux. Il faut s’assurer qu’une extrémité du balai est munie d’un grattoir et que ses poils ne risquent pas d’abîmer la peinture du véhicule.

Une pelle

Cet instrument sera fort utile s’il y a enlisement dans la neige. Opter pour une pelle compacte n’encombrera pas le coffre de la voiture. Les modèles rétractables conviennent parfaitement.

Une lampe de poche

Elle doit être dotée d’un faisceau large offrant différentes intensités d’éclairage. Il faut veiller à changer régulièrement les batteries ou à se procurer un modèle avec piles rechargeables. Certaines lampes disposent même d’un très pratique port USB.

Une couverture et des vêtements chauds

La couverture doit être étanche, à l’épreuve du vent et dotée d’une surface aluminée conçue pour réfléchir la chaleur corporelle. En cas de panne, elle permettra de se garder au chaud en attendant l’arrivée de l’assistance routière. Sinon, une couverture en laine polaire peut aussi faire l’affaire, mais protégera moins du vent. Il faut avoir aussi des gants, une tuque et un foulard de rechange sous la main.

Un sac d’abrasif et des plaques d’adhérence

La litière non agglomérante et le sable sont très efficaces pour vaincre les plaques de glace et la neige qui peuvent gêner les déplacements de la voiture. Il faut cependant éviter de déposer un sac de sel dans le coffre: il pourrait provoquer de la rouille. Encore mieux : les dispositifs d’adhérence («traction aids») aideront à dégager le véhicule enlisé dans la neige ou immobilisé sur une plaque de glace.

Un chiffon ou un rouleau de papier essuie-tout

Il sera fort apprécié pour éponger toute fuite liquide ou pour garder les mains propres lors d’un changement de pneu imprévu.

Des câbles de survoltage et des plaques d’adhérence

En période de grand froid, les câbles de démarrage pourraient s’avérer très utiles si la batterie de la voiture est à plat.

Des tapis d’hiver

Dotés de rainures profondes spécialement conçues pour recueillir l’eau, la neige et le sel, les modèles d’hiver sont faits d’un matériel résistant au froid qui ne craque pas lorsque le mercure chute.

Du liquide lave-glace

Pour affronter le cocktail météo hivernal, il ne faut pas partir sans une réserve de liquide lave-glace enrichi d’un produit antigel pouvant supporter des températures allant jusqu’à – 40 °Celsius.

Des collations sèches

En cas de panne, il faudra peut-être patienter de longues heures avant l’arrivée des secours. Il est donc mieux de garder des aliments non périssables dans la voiture. Les barres tendres sont un excellent choix.

De l’eau

Opter pour des bouteilles réutilisables en silicone qui sont plus écologiques et n’éclateront pas sous l’effet du froid et les remplir d’eau fraîche avant le départ.

Une trousse d’urgence

Il existe sur le marché des trousses de dépannage contenant tout le nécessaire pour se débrouiller en cas de pépin routier. Pour simplifier la vie, choisir un modèle qui renferme également une trousse de premiers soins.

Bottin 2020

Bottin 2020 Button

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X