fbpx

Les usines Mercedes-Benz du monde entier redémarrent la production

Mercedes-Benz
Après une période de suspension de travail spécifique à chaque pays, toutes les usines automobiles de Mercedes-Benz AG dans le monde entier redémarreront à partir du mois de juin. PHOTO Mercedes-Benz Canada

Après une période de suspension de la production causée par la pandémie de COVID-19, les usines automobiles Mercedes-Benz ont réussi à relancer la production étape par étape. À partir du mois de juin, toutes les usines Mercedes-Benz AG du monde entier seront redémarrées.

Le 20 avril, les usines de moteurs et de composants en Allemagne ont d’abord progressivement repris la production, puis les usines d’assemblage de voitures Mercedes-Benz. Les sites de production internationaux de Mercedes-Benz ont également repris progressivement la production en parallèle.

La santé et la sécurité de toutes les personnes concernées sont une priorité absolue pour Mercedes-Benz. La montée en puissance de la production est conçue pour être flexible afin de pouvoir réagir aux développements actuels et aux réglementations spécifiques à chaque pays.

En reprenant la production de manière coordonnée, Mercedes-Benz poursuit son offensive produit et électrique et dessert ainsi également son plus grand marché de vente en Chine, où l’entreprise constate à nouveau une augmentation significative de la demande.

Avec toute l’équipe, je suis heureux que nous reprenions progressivement notre production de manière coordonnée.

— Jörg Burzer, Membre du conseil d’administration, gestion de la production et de la chaîne d’approvisionnement, Mercedes-Benz AG

« C’est la flexibilité qui compte ici : la flexibilité de nos usines est l’un de nos axes stratégiques de production et cela nous a aidé dans cette montée en puissance.

Notre première priorité est d’endiguer davantage la propagation de la pandémie de COVID-19 et d’offrir un environnement de travail sûr à nos employés, fournisseurs et prestataires de services. Nous produisons dans le respect de mesures de sécurité étendues et nous allons augmenter notre production étape par étape », a ajouté M. Burzer.

Usines de groupes motopropulseurs Mercedes-Benz en Allemagne

L’usine Mercedes-Benz d’Untertürkheim a redémarré la production le 20 avril après une période de suspension.

L’usine de Stuttgart produit des moteurs et des composants qui sont nécessaires à la production dans les usines de montage Mercedes-Benz du monde entier. Il en va de même pour les usines de Kölleda et d’Arnstadt (MDC Power et MDC Technology).

De même, l’usine Mercedes-Benz de Berlin a repris sa production, par exemple d’unités de gestion de moteur Camtronic. Il en va de même pour l’usine Mercedes-Benz de Hambourg qui produit des essieux et des composants d’essieux pour la production de véhicules Mercedes-Benz dans le monde entier.

Dans le cadre de l’offensive électrique de Mercedes-Benz, les usines de batteries Kamenz de la filiale Accumotive de Mercedes-Benz, qui produisent des batteries pour la famille EQ, ainsi que des batteries de propulsion pour les véhicules hybrides rechargeables et des batteries 48V, ont poursuivi leurs activités pendant la suspension de la production, travaillant sur des projets stratégiques de montée en puissance sur la base de deux équipes avec des postes strictement échelonnés et des mesures de sécurité étendues pour les employés.

Usines d’assemblage de voitures Mercedes-Benz Allemagne

Le redémarrage progressif des usines d’assemblage de voitures Mercedes-Benz a commencé le 27 avril. À l’usine Mercedes-Benz de Brême, les capacités de production sont progressivement augmentées pour toute la gamme de produits, qui comprend le SUV le plus vendu, le Mercedes-Benz GLC.

Dans le même temps, la production de l’EQC (consommation électrique combinée : 20,8-19,7 kWh/100 km ; émissions de CO2 combinées : 0 g/km)1 est progressivement montée en puissance sur la même ligne dans le cadre de l’offensive électrique.

La production de l’usine Mercedes-Benz de Sindelfingen comprend la Classe E et la berline Classe S, la berline de luxe la plus vendue au monde en 2019, dont la Chine était le plus grand marché l’année dernière.

Les modèles électrifiés Classe E et Classe S, les variantes hybrides et hybrides rechargeables, sont également produits dans l’usine Mercedes-Benz de Sindelfingen. Cette année, Mercedes-Benz commencera à produire la nouvelle Classe S dans la nouvelle « Usine 56 » de Sindelfingen, qui ouvrira en septembre 2020.

L’usine Mercedes-Benz de Rastatt est la principale usine pour la production mondiale des voitures compactes Mercedes-Benz à grand volume : en 2019, un véhicule Mercedes-Benz sur quatre vendu dans le monde était une voiture compacte.

Les berlines de classe A, les classes A et B ainsi que les SUV compacts GLA sont fabriqués à Rastatt. Depuis cette année, les variantes hybrides rechargeables des classes A et B sont également produites ici.

Réseau de production mondial de Mercedes-Benz

Mercedes-Benz Cars Operations (MO) est responsable de la production de voitures particulières sur plus de 30 sites dans le monde entier, dans le cadre d’un réseau de production flexible et efficace.

Après une période de suspension de travail spécifique à chaque pays, toutes les usines automobiles de Mercedes-Benz AG dans le monde entier redémarreront à partir du mois de juin.

La production en Chine a été progressivement reprise depuis le 10 février 2020. Parallèlement au redémarrage des sites de production allemands de Mercedes-Benz, tous les autres sites internationaux ont repris leurs activités depuis la mi-avril.

Il s’agit notamment des usines de Sebes / Cugir (Roumanie) qui fabriquent des transmissions pour les véhicules Mercedes-Benz et des usines d’assemblage de voitures particulières Mercedes-Benz de Kecskemét (Hongrie), une partie importante du réseau mondial de production de voitures compactes, à Tuscaloosa (États-Unis), le site de production de longue date des SUV, et de East London (Afrique du Sud), une partie du réseau mondial de production de la Classe C, qui ont toutes redémarré leur production.

L’usine de Hambach (France), qui produit les modèles de la smart EQ électrique, a également vu son activité s’intensifier progressivement depuis le 2 juin.

Afin de protéger ses employés, l’entreprise a pris des précautions pour éviter les infections et a convenu d’un ensemble complet de mesures avec le comité général d’entreprise, qui ont été introduites dans les usines.

Ces mesures comprennent des normes d’hygiène et de nettoyage, ainsi que des règles pour maintenir une distance d’au moins 1,5 mètre et pour l’utilisation de masques couvrant la bouche et le nez dans la production.

En raison de la pandémie COVID-19, Daimler a décidé de suspendre la plupart de sa production ainsi que les travaux dans certaines zones administratives en Europe pour une période initiale de deux semaines (du 23 mars au 5 avril 2020). Cette décision a été suivie d’un chômage partiel en Allemagne à partir du 6 avril.

La situation au sein de l’entreprise reste variée. Le chômage partiel se poursuit dans certains domaines. Le chômage partiel touche les usines de voitures, de fourgonnettes et de véhicules utilitaires du groupe en Allemagne.

Les fonctions de base nécessaires ainsi que la planification et les projets stratégiques futurs ont été exclus du chômage partiel afin que le travail puisse reprendre rapidement après la crise. Des dispositions spécifiques à chaque pays s’appliquent aux sites internationaux.

À cet égard, l’entreprise suit les recommandations des autorités internationales, nationales et locales. La direction de Daimler suit la situation en permanence et prendra des mesures supplémentaires si nécessaire.

Pour plus d’informations, consultez le site www.mercedes-benz.com.

 

Catégories : Communiqué de presse, Concessionnaires
Étiquettes :

Articles populaires

Bottin 2020

Bottin 2020 Button

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X