fbpx

Michel Bourbeau quitte la direction de la CCPQ

Autosphere » Carrosserie » Michel Bourbeau quitte la direction de la CCPQ
Francis Deschênes, président du CA de la CCPQ, en présence de Michel Bourbeau. Source : Michel Beaunoyer

Après avoir consacré plus de 20 ans de ma carrière professionnelle à cette étonnante organisation, j’annonce mon départ de la Corporation des carrossiers professionnels du Québec (CCPQ).

C’est de façon murement réfléchie que j’ai pris cette décision. J’apprécie encore et toujours cette association, l’industrie qu’elle représente et tout particulièrement les professionnels de la réparation automobile dont un bon nombre, au fil des ans, sont devenus des amis. Cela aura été un véritable privilège et un honneur de travailler avec eux, de tisser de nouveaux partenariats pour les soutenir et de les représenter avec détermination auprès des diverses instances concernées.

Mais, le temps est venu de laisser la place à un jeune remplaçant qui sera en mesure d’amener la Corporation à un autre niveau.

Pour ma part, en collaboration avec les membres du conseil, je vais consacrer les prochains mois à assurer la transition vers la nouvelle direction qui devrait se mettre graduellement en place. Il est essentiel que la CCPQ puisse être accompagnée dans ce qui s’annonce comme un total renouvellement. L’injection de sang neuf que devrait provoquer mon départ insufflera un nouveau dynamisme qui ne pourra que mieux servir les intérêts des carrossiers ainsi que ceux de tous les protagonistes du secteur.

Une large implication

Je ne vous cacherais pas que les années ayant suivi la pandémie, ont été difficiles pour la corporation. Malgré les efforts soutenus et ô combien appréciables, entre autres, des comités de travail afférents, d’Evlyn, de Luc Fillion, de Me Caroline Gagnon et de Me Richard Cliche, et en dépit de nos avancées majeures au profit des carrossiers, le membership s’est effrité.

Avec mon départ, il apparaît clairement que les carrossiers ont l’occasion de moderniser la mission de la CCPQ, toujours basée sur la défense de leurs intérêts. Un nouveau dirigeant sera choisi parmi des candidats déjà identifiés. Un comité   présidé par Francis Deschênes, s’est mis au travail pour non seulement me trouver un remplaçant, mais pour bâtir la Corporation sur de toutes nouvelles fondations, reposant sur les enjeux d’aujourd’hui.

Je resterai à ses côtés pour la période transitoire, afin de guider et de conseiller au besoin.

En résumé, je serais comblé si je pouvais laisser la place à une génération d’avant-garde qui saura cibler de nouveaux objectifs dans la continuité de nos engagements, et appliquer, entre carrossiers, des solutions innovantes.

La grande question qui leur sera soumise au cours des prochaines semaines et prochains mois : « quel avenir veulent-ils pour leur corporation ? »

Selon mon point de vue et celui des personnes avec lesquelles j’ai eu des discussions à ce sujet, et ce, sans l’ombre d’un doute, la CCPQ a sa raison d’être. Il faut une association forte, solide et influente afin d’écouter les carrossiers de la province dans un contexte où leurs intérêts sont mis à rude épreuve.

Je reste aux côtés des carrossiers et leur serai à toujours reconnaissant, voire redevable, pour l’incroyable aventure que j’ai pu vivre grâce à eux. Il leur appartient maintenant de s’approprier pleinement la prochaine vision de la CCPQ et de la faire vivre.

Catégories : Carrosserie

EMPLOIS

 
St-Jérôme auto dépôt
Esthétique
 
  SAINT-JÉRÔME
  Temporaire
 
 
Confidentiel
Commis aux pièces / conseiller.ère technique
 
  LANAUDIÈRE
  Temps plein
 
 
Confidentiel
Conseiller.ère technique sénior.e
 
  LANAUDIÈRE
  Temps plein
 
 
Olivier Hyundai St-Basile
Commis comptable
 
  ST-BASILE-LE-GRAND
  Temps plein
 
 
Terrebonne Mitsubishi
Directeur.rice adjoint.e aux ventes - véhicules d'occasion
 
  TERREBONNE
  Permanent
 

ARTICLES POPULAIRES