fbpx

Lutter contre la pénurie de pièces détachées

Autosphere » Carrosserie » Lutter contre la pénurie de pièces détachées
Bill Davidge est directeur, stratégie et équipement d’origine chez CARSTAR. Photo courtoisie de CARSTAR

La tendance croissante à privilégier la réparation apporte des changements dans le secteur de la réparation de carrosserie en éliminant les goulets d’étranglement, en améliorant l’efficacité et en réduisant l’impact sur l’environnement.

Alors que la pénurie de pièces et de main-d’œuvre reste un problème pour de nombreux centres de réparation de carrosserie, le fait qu’il n’y ait pas eu de changement significatif de stratégie en ce qui concerne la réparation des pièces constitue un problème supplémentaire. Cela dit, des progrès ont été accomplis. Les assureurs ont modifié et continuent de modifier leurs politiques concernant la réparabilité de certaines pièces (qui étaient auparavant considérées comme irréparables) et nous espérons que cette tendance se poursuivra.

Défis à relever

Il reste cependant des obstacles à surmonter. Premièrement, ces changements de politique ne sont pas encore suffisants pour avoir un impact significatif sur les activités des ateliers et deuxièmement, il y a encore peu d’options alternatives pour les centres de carrosserie qui subissent des retards dans l’approvisionnement en pièces. Il en résulte plusieurs problèmes, à savoir que même l’obtention de pièces recyclées ou de pièces de rechange à la place des pièces d’origine s’avère difficile et que les ateliers ne peuvent pas proposer à leurs clients d’autres solutions pour réparer leurs véhicules dans les délais impartis, faute de solutions de rechange disponibles. Par conséquent, les cycles de réparation se sont considérablement allongés, ce qui a un impact négatif sur l’atelier, l’assureur et le client.

On dit cependant que la nécessité est mère de l’invention. Dans certains cas, les propriétaires et les gérants d’ateliers ont fait preuve d’une grande créativité pour tenter de résoudre ces problèmes. Nous avons vu des propriétaires acheter des pièces brisées dans d’autres marchés pour les associer à la pièce existante afin de créer une pièce complète et fixe à partir de plusieurs pièces endommagées. En outre, de nombreux propriétaires recherchent des recycleurs du côté des États-Unis pour y acheter des pièces.

Se concentrer sur les réparations et non sur les prix

Avant que le problème des pénuries de pièces ne commence à se poser, les propriétaires d’ateliers de carrosserie ne pensaient pas à cette dernière option en raison des frais d’expédition. Toutefois, l’objectif est désormais de trouver la pièce et de réparer la voiture le plus rapidement possible, plutôt que de se concentrer sur le prix.

Cette approche a également nécessité un changement de mentalité. Aujourd’hui, de nombreux ateliers analysent une pièce afin de déterminer s’il est possible de la réparer, sans que le coût ne devienne un facteur important. Le magasin travaille ensuite avec le client et l’assureur pour expliquer la situation et les options, et discuter des coûts par rapport à l’attente pour une nouvelle pièce.

La popularité croissante de procédés tels que la réparation par traction de colle (GPR) pour les panneaux ne fait qu’ajouter à l’amélioration de la réparabilité. Bien que l’industrie ait mis un peu de temps à s’adapter à ce type de processus de réparation, elle est en train de s’imposer. De surcroît, il y a place à améliorer continuellement cette technique.

Plus progressif

En outre, les constructeurs sont de plus en plus progressistes en ce qui concerne l’impact sur l’environnement de la décision de rendre une pièce non réparable. Si une pièce est considérée comme telle, elle a tendance à finir dans un dépotoir, ce qui augmente la quantité de déchets. C’est précisément ce que les constructeurs cherchent de plus en plus à éviter. Bien que cette tendance soit la bienvenue, la rentabilité des centres de carrosserie n’a pas bénéficié d’un avantage considérable en raison du volume additionnel que les magasins ont connu. La réparation des pièces, notamment en suivant de nouveaux processus pour une réparation qui n’aurait pas été effectuée auparavant, prend plus de temps, ce qui entraîne une augmentation de la durée du cycle de réparation.

De plus, l’augmentation du temps de cycle de réparation résultant de l’adoption de nouveaux processus rend plus difficiles la rotation des voitures et l’augmentation des profits. Les pressions exercées par les indicateurs clés de performance, tels que les scores de service à la clientèle, ont poussé les ateliers à continuer à fournir des réparations sûres et efficaces, ce qui entraîne le plus souvent le remplacement des pièces. L’augmentation des coûts de la main-d’œuvre continue de réduire les bénéfices associés à la réparation des panneaux, en plus des matériaux nécessaires pour remettre le panneau dans un état « comme neuf » avant de le peindre.

Augmentations multiples

Ces matériaux incluent l’apprêt, qui est un autre aspect des défis auxquels notre secteur est confronté, les multiples augmentations de prix tout au long de l’année étant, pour la plupart, absorbées par les réparateurs.

Néanmoins, au fil du temps, les avantages d’une stratégie qui priorise la réparation sont susceptibles d’augmenter. Pour les assureurs, l’un des avantages de cette stratégie est le coût de la réparation. Les assureurs peuvent contrôler les coûts et, dans certains cas, lorsqu’il y a un problème de disponibilité des pièces, ils peuvent réduire les coûts de location de voitures. En outre, les fournisseurs peuvent voir des avantages dans les ventes d’équipements et de matériaux pour compléter les nouveaux processus. En investissant dans la formation des techniciens, notamment par le biais d’ateliers ou de programmes pratiques, avec un rôle actif des fournisseurs et des réseaux de réparation de carrosseries, le résultat peut faire une grande différence en termes de productivité, de réputation et, en fin de compte, de bénéfices.


Contenu commandité par CARSTAR

 

Catégories : Carrosserie, Publicitaire
Étiquettes : CARSTAR, Gestion

EMPLOIS

 
Hamel Hyundai
Commis aux pièces
 
  SAINT-EUSTACHE
  Temps plein
 
 
Groupe Touchette Inc. Détail
Directeur.rice de succursale
 
  LONGUEUIL
  Permanent
 
 
Montréal Mitsubishi
Commis comptable
 
  LASALLE
  Temps plein
 
 
Noble Motors
Courtier.ère en véhicules
 
  ST-LAMBERT
  Temps plein
 
 
Office d'Habitation du Nunavik
Mécanicien.ne
 
  KUUJJUAQ
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES