fbpx

Collaboration dans l’économie circulaire

Autosphere » Carrosserie » Collaboration dans l’économie circulaire
Steve Fletcher est le directeur général de l'Automotive Recyclers of Canada et le directeur exécutif de l'Ontario Automotive Recyclers Association. Vous pouvez le joindre à [email protected] . Photo Steve Fletcher

Les assureurs, les vendeurs et les recycleurs voient des avantages importants à travailler ensemble.

Dans le secteur du recyclage automobile, on parle beaucoup d’économie circulaire. Les recycleurs acquièrent des véhicules, qu’ils décomposent en matériaux et en pièces. Les matériaux alimentent la production de nouveaux articles, notamment des véhicules, tandis que les pièces sont utilisées pour maintenir les autres véhicules sur la route. Les assureurs y voient traditionnellement un avantage car cela leur permet de réduire les coûts des sinistres, tandis que les ateliers de carrosserie et de mécanique bénéficient d’une source fiable de pièces d’origine locales, à condition bien sûr que la chaîne d’approvisionnement fonctionne comme il se doit.

Ces dernières années, cependant, nous avons vu tout sauf la normalité en ce qui concerne les chaînes d’approvisionnement. Les pénuries de pièces, tant du côté des nouveaux équipements d’origine que du marché des pièces de rechange, ont exercé une pression supplémentaire sur les recycleurs, et les opérateurs avisés ont pu saisir des opportunités très intéressantes. Cela étant dit, il existe encore des obstacles importants auxquels nous sommes confrontés en tant qu’industrie.

Véhicules en perte totale

Un bon exemple concerne les véhicules en perte totale. Traditionnellement, les véhicules en perte totale représentent des voitures et des camions en préretraite, et notre travail consiste à en extraire les pièces et à les revendre aux secteurs de la réparation mécanique et de la collision. Ce que nous voyons de plus en plus dans les ventes aux enchères de véhicules de récupération – où beaucoup de ces véhicules finissent – ce sont des modèles commerciaux dont l’objectif principal est de maximiser les rendements pour les assureurs. De plus, comme bon nombre de ces entreprises ont maintenant une portée mondiale, cela, combiné à la pénurie générale de véhicules et à la forte demande pour ceux-ci, signifie qu’aujourd’hui, de nombreux recycleurs d’automobiles canadiens sont en concurrence directe avec des acheteurs étrangers pour les véhicules mis aux enchères et récupérés. En fait, environ 30 % des véhicules ayant subi une perte totale partent désormais à l’étranger au lieu de rester ici. En outre, les prix payés pour ces véhicules deviennent si élevés qu’ils n’ont aucun sens, de sorte que nos recycleurs ne peuvent pas justifier leur acquisition. Du point de vue des pièces détachées, cela pose des problèmes car les carrossiers et les assureurs ont des véhicules à réparer, mais souvent, les pièces ne sont pas facilement disponibles.

Il existe cependant des solutions. Il y a environ 10 ans, l’entreprise québécoise Progi a développé un logiciel pour travailler avec les recycleurs d’automobiles au Canada qui offre deux composantes : ProgiPix – une solution d’enchères en ligne pour les recycleurs, et une plateforme d’approvisionnement en pièces connue sous le nom de ProgiParts. Seuls les membres de l’association peuvent accéder à ces modules, et ils fonctionnent sur une base régionale, la certification Sceau d’or étant requise pour utiliser les programmes. La certification Sceau d’or garantit un service à la clientèle de premier ordre, avec des garanties et des descriptions minimales, ainsi qu’un processus permettant de réparer les choses en cas de problème. Cela permet aux recycleurs légitimes de répondre en temps réel aux demandes de pièces des réparateurs de carrosserie. Le résultat est une véritable forme de collaboration pour notre secteur, dans laquelle un fournisseur comprend la façon dont nos entreprises fonctionnent et le concept global de l’économie circulaire est intégré dans le programme et les politiques, au lieu d’essayer simplement de maximiser les retours pour un segment de l’économie circulaire.

Plus de voitures, plus de pièces

Il s’agit d’une véritable solution gagnant-gagnant, car elle permet à un plus grand nombre de voitures d’arriver dans les mains de recycleurs professionnels au bon prix au niveau local, tout en rendant les pièces disponibles afin qu’elles puissent être revendues dans le système. De plus, le Québec travaille également sur un projet pilote avec un assureur majeur qui s’assure que certains de ces véhicules perdus ne peuvent être désignés pour l’exportation et que les pièces de ces véhicules doivent être conservées jusqu’à six mois, pour être utilisées par l’assureur par le biais de ProgiParts. Nous constatons une plus grande intégration entre les deux plateformes, ProgiParts sachant quels véhicules sont des voitures Pix et lesquels seront mis de côté et ne pourront pas être exportés. Cela profite aux assureurs, qui peuvent souvent vendre un peu moins cher parce qu’ils savent qu’ils ont des pièces disponibles qui peuvent être utilisées pour réparer d’autres véhicules. Comme un seul assureur est impliqué, il est également beaucoup plus facile pour tous les partenaires de comprendre le processus.

Chez ARC, nous suivons de près la situation au Québec, en examinant les détails tels que le type de véhicules qui se qualifient, le type de pièces, le profil de la demande pour ces pièces, et la manière dont toutes ces informations sont communiquées. Des initiatives comme celle-ci arrivent à un moment critique où l’offre de véhicules est encore nettement inférieure aux niveaux pré-pandémiques. En utilisant le projet pilote québécois comme étude de cas, nous espérons pouvoir tirer parti du succès de ce programme et l’étendre à d’autres juridictions, car il offre des avantages tangibles pour notre industrie, pour les assureurs et pour l’économie circulaire dans son ensemble.

 

EMPLOIS

 
Confidentiel
Estimateur.trice
 
  LONGUEUIL
  Temps plein
 
 
Joliette Dodge Chrysler Jeep
Commis aux pièces
 
  JOLIETTE
  Temps plein
 
 
G2S TOBEQ
Représentant.e du service clientèle
 
  ST-LAURENT
  Temps plein
 
 
Fortier Auto
Préposé.e à la livraison de véhicules
 
  ANJOU
  Permanent
 
 
Autolounge
Technicien.ne
 
  LAVAL
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Aucun évènement