fbpx

La CCPQ entame l’opération main-d’œuvre

Autosphere » Carrosserie » La CCPQ entame l’opération main-d’œuvre
Michel Bourbeau veut impliquer tout le secteur dans l’attrait de nouvelles ressources humaines. PHOTO CCPQ

La CCPQ veut profiter du programme Opération main-d’œuvre, qui sera lancé prochainement par Québec, pour regarnir les équipes des carrosseries.

Le programme incitatif offre 475 $ par semaine aux chômeurs ou aux gens sans emplois qui souhaitent retourner sur les bancs d’école pour apprendre un métier où il y a présentement une pénurie.

Si le programme vise plus particulièrement les métiers de la santé, de l’informatique, de l’ingénierie et de la construction, la Corporation des carrossiers professionnels du Québec (CCPQ) a entrepris des discussions avec les représentants du ministère de la Main-d’œuvre pour ouvrir les portes de ce programme aux carrossiers.

Qui plus est, ces discussions portent également sur le développement de subventions pour le compagnonnage en atelier.

« Nous avons entamé des discussions avec les représentants de l’immigration pour rendre plus facile la venue de travailleurs qualifiés ici, explique Michel Bourbeau, président exécutif de la CCPQ. Nous voulons, avec ces démarches, attirer et retenir davantage de travailleurs dans notre secteur qui en a bien besoin. »

M. Bourbeau souhaite que les discussions mènent à une stratégie structurée. Il mentionne aussi qu’il travaille en parallèle avec divers partenaires qui sont appelés à mettre la main à la pâte.

« Plusieurs fournisseurs du secteur de la carrosserie pourraient ainsi non seulement contribuer à la formation de cette relève, mais aussi leur expliquer les nombreuses possibilités professionnelles qui se présentent à elle dans notre secteur d’activité en constante évolution. »

 

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes : , ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Menu
X