fbpx

Imprimer de la peinture sur votre véhicule par Normand Cormier

Autosphere » Carrosserie » Imprimer de la peinture sur votre véhicule par Normand Cormier
Il est maintenant possible d’imprimer de la couleur sur un véhicule sur la chaîne de production afin de créer des motifs deux tons personnalisables. PHTO BMW

Il existe une multitude de procédés qui révolutionnent la fabrication industrielle.

Prenons par exemple, les imprimantes 3D qui prennent de plus en plus de place dans tous les secteurs et procurent des pièces moins chères, plus solides et avec moins de composantes.

Les imprimantes à jet d’encre existent depuis les années 1960, mais on n’avait pas encore adapté cette technologie à la peinture automobile. Il est maintenant possible d’imprimer de la couleur sur un véhicule sur la chaîne de production afin de créer des motifs deux tons personnalisables !

Le constructeur BMW a développé cette technologie. La couche de couleur initiale est appliquée sur le véhicule comme à l’habitude. Ensuite, il est désormais possible d’imprimer un design avec de la peinture de couleur solide (non métallisée) comme le ferait une imprimante à jet d’encre sur du papier. Le tout est ensuite recouvert de vernis uréthane.

Une impression haute définition

BMW s’est associée avec la firme d’ingénierie Dürr pour créer l’EcoPaintJet Pro. La « tête » de l’imprimante est fixée au bout d’un bras robotisé. Celle-ci mesure la pièce avec précision avec un capteur laser pour configurer le design voulu dans les dimensions disponibles et applique la peinture à base d’eau à l’aide d’une plaque ayant 50 minuscules orifices.

La beauté du procédé est que l’application est effectuée en haute définition et qu’aucun masquage n’est requis. Aucune surpulvérisation n’est générée pendant l’opération.

Il y a évidemment plusieurs avantages à ce procédé. En premier lieu, il offrira aux clients la possibilité de personnaliser leur véhicule. L’objectif est d’éventuellement pouvoir leur offrir d’aller en ligne et de leur proposer de choisir parmi une liste de designs prédéfinis ou même, de soumettre leur création pour leur propre véhicule quand il sera en production.

Plus rapide et moins coûteux

Les autres avantages sont les économies réalisées grâce à ce nouveau procédé plus rapide et moins coûteux. Tout d’abord, il y a une économie de personnel, car aucun masquage n’est requis. Ensuite, il y a une économie de peinture. En effet, l’épaisseur de peinture déposée est de 0.5 à 1 mm. Finalement, BMW prévoit économiser environ 6000 mégawatts/heure d’énergie et de réduire son empreinte carbone d’environ 2000 tonnes par année.

Outil de promotion

BMW va introduire prochainement ce nouveau procédé sur 19 BMW M4 construites à l’usine de Dingolfing en Allemagne. Elles feront partie de son propre parc privé afin de faire la promotion du procédé et d’en tester les possibilités. L’introduction dans le marché pour les consommateurs est prévue pour 2022.

La question qui se pose est : Qu’arrivera-t-il si des réparations sont nécessaires suite à un accident ? BMW indique que celles-ci pourront être effectuées en utilisant la méthode classique en masquant le véhicule pour le protéger. Des gabarits pourront être créés pour chaque design. Les dimensions de certains aspects des designs ont été prises en considération, comme la distance entre deux lignes par exemple. Ainsi les rubans de masquage conventionnels pourront être utilisés.

Le monde de l’automobile est en constante évolution et les percées technologiques sont présentes à tous les niveaux !

 

Catégories : Carrosserie, Chronique
Étiquettes : ,

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

janvier, 2022

Nos partenaires

Menu
X