fbpx

CCIF : Se préparer au boom post-pandémie

Le 16 juin, Dan Holstein, de ActionCOACH, a animé un webinaire de développement commercial du CCIF intitulé Structurer votre entreprise pour la croissance dans le boom post-pandémie. PHOTO Dan Holstein

Un webinaire sur le développement des entreprises fournit des conseils très utiles sur la direction d’entreprises.

Une grande question qui se pose probablement à de nombreux réparateurs de carrosserie est de savoir à quoi ressemblera le secteur après la pandémie et comment ils peuvent structurer leur entreprise pour s’assurer qu’ils sont prêts pour la « nouvelle normalité ».

Afin de répondre à ces questions et à d’autres, le Forum canadien de l’industrie de la carrosserie (CCIF) a organisé le 16 juin un webinaire sur le développement des affaires, intitulé Structurer votre entreprise pour la croissance dans le boom post-pandémie.

Dan Holstein, coach d’affaires primé chez ActionCOACH, donne des conseils très judicieux et utiles pour que, quoi qu’il arrive, votre entreprise soit bien positionnée pour prospérer sur le marché.

Optimisme et opportunités

Holstein a noté qu’à l’heure actuelle, après des mois de confinement et d’incertitude économique, les gens cherchent un peu de lumière au bout du tunnel.

Il a déclaré que, traditionnellement, les ralentissements économiques ou les récessions sont généralement suivis d’une période d’essor et il a ajouté que tout porte à croire que c’est ce que nous verrons au sortir de la pandémie de COVID-19.

« Il y aura toujours une opportunité », a-t-il déclaré, « mais je trouve que beaucoup de propriétaires d’entreprise sont tellement occupés à suivre ce qui se passe dans leur entreprise qu’ils peuvent penser qu’ils n’ont pas le temps ni la capacité de profiter des opportunités qui se présentent ».

Même lorsque les propriétaires de petites entreprises ont un plan, M. Holstein a déclaré que, souvent, ce plan n’est pas très succinct ou trop compliqué, ce qui rend son exécution difficile.

Pour réussir à mettre en œuvre le changement au sein de votre entreprise, ce changement doit commencer par les propriétaires et les dirigeants de l’organisation et nécessite une volonté d’ouverture d’esprit, c’est-à-dire l’acceptation de nouvelles idées et de nouveaux concepts.

Dans le cas de nombreux ateliers de réparation de carrosserie, les propriétaires ont souvent commencé comme techniciens avant de décider de se lancer et de créer leur propre entreprise.

Par conséquent, ils n’ont souvent pas eu l’occasion d’acquérir des compétences commerciales spécifiques, telles que les ressources humaines et le marketing, en plus des aspects opérationnels.

Les bonnes personnes

Holstein a expliqué que la ressource numéro un de toute entreprise prospère est de disposer des bonnes personnes. Il est donc important que les propriétaires et les gestionnaires fassent le point sur leur personnel et identifient les acteurs clés, s’assurent qu’ils occupent des rôles appropriés et que le personnel est positionné pour la croissance.

Il a fait remarquer que vous pouvez avoir la meilleure stratégie du monde, mais que si vous n’avez pas les bonnes personnes en place, vous ne pourrez pas l’exécuter avec succès.

Une phrase clé souvent entendue est de travailler « sur votre entreprise au lieu de dans votre entreprise ».

C’est tout à fait vrai, mais en réalité, il est souvent très difficile pour les propriétaires de petites entreprises de s’arracher aux opérations quotidiennes et de se concentrer sur la planification de l’avenir.

Holstein a déclaré qu’il comprenait parfaitement la situation et que ce n’est que lorsqu’il a engagé un coach de performance qu’il a vraiment pu tout compartimenter et se concentrer sur les tâches spécifiques à accomplir.

Il a fait référence au principe de Pareto selon lequel 80 % des résultats proviennent de 20 % de nos actions.

Selon M. Holstein, il est essentiel d’être clair sur les activités sur lesquelles les propriétaires d’entreprise doivent se concentrer au quotidien et de déléguer autant que possible les tâches opérationnelles quotidiennes à d’autres membres du personnel.

Pour structurer votre entreprise en vue d’une croissance réussie et durable, M. Holstein a déclaré qu’il était important qu’en tant que dirigeant, le propriétaire ou le directeur de l’entreprise comprenne la direction que prend l’entreprise et les étapes nécessaires pour y parvenir, ainsi que les valeurs fondamentales de l’organisation.

Tentation forte

Pour les propriétaires d’entreprises du secteur des services, tels que les exploitants d’ateliers de réparation de carrosserie, la tentation est souvent forte d’intervenir pour résoudre les problèmes opérationnels.

Mais si les rôles du personnel au sein de l’entreprise sont clairement définis et qu’un plan d’avenir est correctement établi, les propriétaires devraient pouvoir se concentrer sur les objectifs stratégiques de l’entreprise, en laissant un personnel bien formé s’occuper de ce type de problèmes.

« Éliminez les perturbations autant que vous le pouvez », a déclaré M. Holstein.

Un point intéressant observé est que lorsqu’un propriétaire d’entreprise résout les problèmes de son propre personnel, il lui enlève sa capacité d’apprendre, ce qui entrave en fait le progrès tant pour le membre du personnel que pour l’organisation.

Au contraire, une stratégie bien plus efficace consiste à permettre au personnel de s’approprier la situation et, en tant que propriétaire ou gestionnaire, à lui demander de présenter différentes solutions à un problème potentiel. Dans ce type de scénario, mentionne Holstein, deux choses ont tendance à se produire :

Tout d’abord, vous pouvez identifier si cette personne pense vraiment correctement en fonction du rôle qu’on lui a demandé de jouer.

Deuxièmement, en leur demandant d’apporter une solution, ils s’approprient la situation, exploitent le pouvoir de l’esprit critique et s’engagent en termes de résultat.

Cela signifie que vous formez vos employés à être centrés sur les solutions, que vous leur donnez les moyens de prendre des responsabilités et que vous vous libérez pour travailler sur l’entreprise et planifier l’avenir.

Lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre le changement dans l’organisation, M. Holstein a déclaré qu’un changement vraiment efficace prend du temps et demande également des efforts.

C’est pourquoi il est important pour les propriétaires et les dirigeants d’entreprise d’allouer réellement le temps et les ressources nécessaires à la réalisation des activités importantes.

Système de croyances

Un autre facteur sur lequel de nombreux propriétaires et dirigeants d’entreprise n’ont pas tendance à se concentrer est leur propre système de croyances.

« Souvent, nous n’avons pas une estime assez élevée de nos capacités et de ce que nous pourrions faire », a déclaré Holstein, « donc, le changement d’identité commence par le niveau de croyance ».

En substance, Holstein a fait référence à la plasticité neuronale du cerveau humain et à la manière dont les pensées deviennent réalité.

Il a dit que lorsque nous avons des pensées négatives et que nous y pensons de manière répétée, elles se manifestent dans notre réalité.

Il est donc extrêmement important de reprogrammer vos croyances en affirmations positives, en vous disant que vous pouvez faire des choses dont vous êtes tout à fait capable et que vous êtes un leader ou un PDG de classe mondial.

Et faites-le à plusieurs reprises, car la cohérence est la clé ultime du succès.

Dans un autre ordre d’idées, M. Holstein a déclaré qu’il était également important de s’assurer qu’une fois que vous avez identifié vos objectifs, une fois que vous avez établi le bon état d’esprit, la clé est une exécution solide afin d’atteindre votre objectif.

L’identification et l’alignement des objectifs à court, moyen et long terme sont essentiels, non seulement pour vous-même, mais aussi pour l’équipe qui vous entoure.

Si chacun sait exactement où va l’entreprise et quel est le plan pour y parvenir, s’il sait où est sa place et s’il est inspiré et habilité à faire de son mieux, il en résulte une situation gagnante pour l’entreprise et son personnel, quels que soient les obstacles qui se présentent.

Catégories : Carrosserie, Éditorial
Étiquettes : , , ,

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X