fbpx

AkzoNobel et BYK-Gardner numérisent la texture de surface des revêtements en poudre

Autosphere » Carrosserie » AkzoNobel et BYK-Gardner numérisent la texture de surface des revêtements en poudre
Le Spectro2profiler (Photo : BYK-Gardner GmbH)

AkzoNobel entre en territoire inconnu grâce à la technologie pionnière développée par BYK-Gardner, qui permet de mesurer et de contrôler numériquement les surfaces texturées des revêtements en poudre. 

Lancé le 10 avril dernier, le spectro2profiler représente une avancée majeure pour l’industrie car actuellement, la seule façon de vérifier la qualité d’une surface texturée de revêtement en poudre est d’effectuer une inspection visuelle.

Ce nouvel outil – qui permet de mesurer la couleur et la brillance, ainsi que d’analyser la topographie 3D de la texture de la surface – est donc salué comme un changement de cap.

Nous sommes ravis d’avoir franchi une étape importante en matière d’innovation. Pouvoir évaluer objectivement la qualité structurelle d’un revêtement en poudre – de manière cohérente, précise et standardisée – en utilisant un outil numérique dédié sera un grand pas en avant.

— Pim Koeckhoven, directeur de la technologie de la couleur chez AkzoNobel

Jean-Paul Moonen, responsable du segment architectural de l’activité Revêtements en poudre d’AkzoNobel, s’ajoute à la liste : « La texture est une caractéristique extrêmement importante des revêtements en poudre et la tendance aux surfaces texturées se renforce sans cesse. En tant que premier fournisseur mondial de revêtements en poudre, la disponibilité de cet outil sera un atout majeur pour nous et nos clients ».

Ayant déjà collaboré à un appareil numérique pour l’entreprise de retouche automobile d’AkzoNobel, l’objectif était de prendre ce qu’ils avaient déjà appris pour les surfaces semblables au cuir et de l’utiliser pour explorer les possibilités de numérisation de la texture de surface des revêtements en poudre.

« Nous avons commencé à faire des recherches sur des prototypes il y a deux ans », poursuit M. Koeckhoven. « La combinaison de nos connaissances avec celles de BYK-Gardner nous a permis d’obtenir un contrôle de qualité objectif basé sur des mesures très précises qui ne peuvent tout simplement pas être réalisées à l’œil nu. Nous sommes actuellement en train de tester et d’optimiser cela dans nos installations de fabrication. C’est extrêmement intéressant et nous espérons que dans un avenir proche, cette méthode de numérisation pourra également soutenir nos activités de formulation ».

 

Catégories : Carrosserie
Étendre les certifications ASE à distance grâce à une demande de renouvellement
#RaceHome : Les pilotes DTM d’Audi dans des courses virtuelles pour la bonne cause

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

octobre, 2021

Nos partenaires

Menu
X