fbpx

Nouveaux produits et stratégie de vente au détail avec Volvo Canada

Matt Girgis volvo cars canada portrait
Matt Girgis, directeur général, Volvo Cars Canada. PHOTO Volvo Cars Canada

Matt Girgis, directeur général de Volvo Cars Canada, donne un aperçu de l’avenir de la marque suédoise haut de gamme en sol canadien.

Le 2 mars, Volvo Cars a annoncé sa stratégie d’entreprise pour l’avenir. D’ici 2025, la société prévoit que les véhicules électriques à batterie (VÉB) représenteront la moitié de son offre mondiale de produits, avec l’intention de porter ce chiffre à 100 % d’ici 2030 et de devenir une entreprise neutre en carbone d’ici 2040.

Le président et directeur général de Volvo Cars, Håkan Samuelsson, a également annoncé qu’à mesure que ces VÉB seront disponibles, ils seront vendus exclusivement en ligne, soit à l’achat, soit par abonnement. Il s’agit là d’une étape importante et ambitieuse pour la marque suédoise, qui devrait susciter de nombreuses questions.

Pour aider à comprendre l’impact du développement futur des produits et des plans de vente au détail sur les activités de Volvo au Canada, Autosphere s’est pratiquement entretenu avec Matt Girgis, directeur général de Volvo Cars Canada, pour en savoir plus :

Stratégie de pénétration du marché de Volvo Cars Canada

Autosphère : L’annonce faite par Volvo Cars de faire en sorte que la moitié de son parc automobile mondial soit électrique d’ici 2025 et entièrement électrique d’ici 2030, quel sera l’impact de cette mesure sur la pénétration du marché canadien ?

Matt Girgis : C’est une bonne question.

Comme vous l’avez vu dans l’annonce précédente, nous prévoyons de continuer à ajouter des véhicules électriques à batterie à notre portefeuille et nous prévoyons d’être entièrement électriques d’ici 2030.

Du point de vue du marché canadien, nous considérons que cette stratégie nous aidera à améliorer notre pénétration. Lorsque vous pensez à l’électrification et que vous pensez à Volvo, nous sommes encore essentiellement un acteur de niche au Canada. Nos volumes actuels sont relativement faibles, de même que ceux des véhicules électriques à batterie, mais ces derniers sont en forte augmentation.

En s’engageant pleinement dans une stratégie de VÉB, nous considérons que c’est une bonne occasion pour Volvo d’accroître son volume de ventes ici au Canada, ce qui correspond également à nos engagements en matière de durabilité et à notre ambition d’être une entreprise neutre en carbone d’ici 2040.

D’un point de vue pratique, nous sommes conscients que le taux d’adoption des véhicules à moteur électrique prend un certain temps et qu’il est très différent selon la région du pays dans laquelle vous vous trouvez – une tendance qui devrait se poursuivre.

C’est quelque chose d’important à prendre en compte alors que nous naviguons dans la croissance de ce secteur, mais dans l’ensemble, nous voyons le segment des VÉB se développer de manière significative et nous sommes heureux d’en faire partie.

Impact sur le réseau de concessionnaires Volvo Canada

AS : Avec l’autre annonce de proposer des véhicules électriques en ligne uniquement à l’achat ou par abonnement, qu’est-ce que cela signifie pour le réseau de vente au détail existant de Volvo et comment devra-t-il évoluer pour répondre à ces exigences ?

MG : Pour nous, au Canada, notre réseau de concessionnaires restera le même.

Nous gardons nos détaillants et ils ont joué et continueront de jouer un rôle très important dans l’écosystème de Volvo. En ce qui concerne le voyage en ligne au Canada, nous travaillons avec nos concessionnaires depuis octobre 2019. Nous les avons rencontrés et avons décidé en tant que groupe que, collectivement, nous devions commencer à investir davantage dans le voyage numérique des clients ensemble.

Depuis lors, nous avons travaillé avec nos concessionnaires pour investir et développer des outils permettant d’offrir des fonctions d’achat en ligne avec la possibilité d’effectuer en fin de compte la transaction réelle d’achat de véhicule en ligne au fil du temps. Notre stratégie de produit VÉB fera partie intégrante de ce voyage.

En fin de compte, les Volvos seront toujours vendues chez le concessionnaire au Canada et nos clients continueront à interagir avec nos concessionnaires, que ce soit en ligne ou en personne, et cela s’applique non seulement à la vente au détail de véhicules neufs, mais aussi à l’entretien et aux véhicules d’occasion.

Les attentes des consommateurs à l’égard de la possession de véhicules Volvo

AS : Comment voyez-vous l’évolution des attentes des consommateurs dans les années à venir en ce qui concerne la possession de véhicules Volvo et quels sont les aspects que les distributeurs doivent prendre en compte ?

MG : Une partie de ces aspects – et c’est quelque chose que nous constatons depuis que nous avons commencé ce voyage en ligne avec nos concessionnaires – est la capacité à offrir des expériences personnalisées à nos clients, ce qui inclut la transparence et la commodité.

Et le fait de disposer d’outils numériques pour faciliter la sélection des véhicules, la fixation des prix et la possibilité d’acheter contribue vraiment à atteindre cet objectif.

En fin de compte, il s’agit de rencontrer le client là où il veut être rencontré. S’ils souhaitent que leur parcours d’achat et de propriété se déroule davantage en ligne, vous devez être en mesure de le leur offrir. Ou bien, s’ils souhaitent davantage d’interactions physiques chez le concessionnaire, vous devez également être en mesure de le leur offrir.

Quelle que soit la plate-forme ou la solution, nous devons prendre en compte les trois objectifs de personnalisation, de transparence et de commodité. Ce sont trois attributs importants de l’expérience de propriétaire de véhicule et nous les voyons devenir une partie plus importante de la vie de nos clients, particulièrement à mesure que nous augmentons nos offres dans le segment des VÉB.

AS : Que comprend le « forfait d’entretien du véhicule », qui s’articule autour des offres de Volvo pour les véhicules électriques, et comment est-il conçu pour fonctionner ?

MG : Actuellement, le programme d’entretien est une initiative mondiale qui se déroule sur certains marchés et nous examinons ce qu’il signifie pour le Canada et comment le poursuivre.

Globalement, ce paquet vise à fournir un entretien et des services supplémentaires dans le cadre de l’expérience de propriété d’un VÉ et c’est quelque chose que nous évaluons actuellement pour le marché canadien.

Volvo XC40 Recharge

AS : Pour en venir aux produits VÉB, vous avez récemment lancé le XC40 Recharge et nous avons vu des plans pour le C40, pouvez-vous nous dire un peu ce que cela signifie pour la marque Volvo au Canada ?

MG : Le lancement du XC40 Recharge est une étape très importante, c’est probablement le lancement le plus important de l’histoire de Volvo.

Il nous donne deux objectifs importants, d’une part, aider Volvo à remplir son objectif de liberté de mobilité d’une manière personnelle et durable et, d’autre part, comme nous l’avons déjà mentionné, la possibilité d’accroître la notoriété de notre marque et le volume de nos ventes grâce à l’un des segments de véhicules qui connaissent la plus forte croissance, tant ici au Canada que dans le monde entier.

Le XC40 Recharge de Volvo est le premier VÉB de la marque au Canada. PHOTO Huw Evans

Quant au C40, elle est également très significative dans la mesure où il s’agit de la première Volvo conçue à partir de zéro comme un véhicule purement électrique à batterie. Elle représente pour nous une déclaration sur notre orientation future et nous avons des projets pour la commercialiser sur le marché canadien.

Notre stratégie actuelle prévoit que le C40 sera disponible en petites quantités vers la fin de 2021 pour augmenter le volume en 2022.

En ce qui concerne l’infrastructure d’un parc de véhicules électriques

AS : Comment Volvo prévoit-elle de développer l’infrastructure nécessaire pour soutenir une flotte de plus en plus électrifiée ici au Canada ?

MG : C’est une question très importante en ce qui concerne notre stratégie d’électrification.

Volvo s’est associé à ChargePoint, l’un des plus grands réseaux de recharge au Canada, pour aider à sensibiliser nos clients et leur donner accès à l’infrastructure de recharge disponible dans tout le pays.

Notre but ultime, à travers ce partenariat, est d’abord d’essayer de rendre l’ensemble du processus de chargement et d’exploitation des VÉB aussi simple que possible. Pour ce faire, nous informerons nos clients des endroits où ils peuvent trouver des ChargePoint et nous intégrerons cette information dans la suite d’infodivertissements du XC40 Recharge et du C40 à venir.

Deuxièmement, notre objectif est de travailler aux côtés d’autres constructeurs automobiles pour obtenir le soutien des pouvoirs publics dans le développement d’infrastructures destinées à soutenir les VÉ.

Le gouvernement fédéral et plusieurs provinces ont des objectifs ambitieux en matière d’électrification des véhicules. Pour y parvenir, nous devons travailler collectivement à leur réalisation.

 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

avril, 2021

Nos partenaires

Menu
X