fbpx

La télémétrie, un compagnon de route qui ne dort jamais

Autosphere » Parc » La télémétrie, un compagnon de route qui ne dort jamais
La télémétrie veille sur le conducteur. Photo Burst

Conduire un véhicule de parc automobile chaque jour implique d’importantes responsabilités.

Pour bien assister le chauffeur dans ses fonctions, la télémétrie déploie une foule d’avantages susceptibles de rendre le processus convivial et sécuritaire, au bénéfice de l’utilisateur et de son employeur. Pleins feux sur cette technologie de pointe qui veille sans relâche sur les usagers de la route.

Parcours et cocktail météo

Sasha Arasteh, directrice des services de mobilité, Shell Fleet Solutions. Photo Shell Fleet Solutions

Questionnée au sujet des bienfaits que procure la télémétrie aux chauffeurs qui en disposent, Sasha Arasteh, directrice des services de mobilité chez Shell Fleet Solutions pour l’Amérique, rappelle que cette technologie en constant développement offre aux fparcs de véhicules la possibilité de bonifier leur efficacité.

« L’utilisation de données telles que les rapports d’optimisation des véhicules, les données cartographiques et le suivi actif permet aux parcs et à leurs gestionnaires d’identifier et de communiquer les itinéraires les plus efficaces afin de réduire les coûts et les délais. »

Par ailleurs, Madame Arasteh parle aussi de la météo, un élément non négligeable, particulièrement en hiver au Québec, avec lequel doit composer celui qui parcourt le réseau routier de la province jour après jour.

« Shell Telematics tire des données cartographiques, y compris les conditions météorologiques, pour tenir les parcs informées. Les gestionnaires de parc peuvent utiliser ces informations pour communiquer des mises à jour aux conducteurs lors de la planification des trajets », complète-t-elle.

Témoin du temps

En épluchant plus longuement le volet gestion de temps, Guillaume Poudrier, président de Geothentic, soulève que la télémétrie, par le truchement de ses nombreuses données, permet aux employeurs d’offrir un contrôle de qualité accru en matière de service à la clientèle.

Guillaume Poudrier, président, Geothentic. Photo Geothentic

« Avec les informations saisies, le gestionnaire peut mieux analyser les allées et venues de ses employés et ainsi améliorer l’ensemble des  horaires. En termes de déploiement, il s’assure que ses effectifs sont à la bonne heure au bon endroit. »

En outre, en ciblant la véritable durée de déplacement entre les mandats journaliers et le temps requis, en moyenne, pour effectuer le travail demandé, le gestionnaire élabore une planification d’autant plus proche de la réalité. Par conséquent, à l’aide d’un suivi hebdomadaire plus étroit, l’entreprise évite du temps supplémentaire à ses employés et, par extension, une surcharge de travail sujette à entacher leur rendement.

« La télémétrie sert aussi de système de protection pour les employés en confirmant le temps que chacun passe sur un lieu de travail. Elle fournit une preuve en cas de contestation du client sur le plan des heures facturées », précise M. Poudrier.

Dans un autre ordre d’idées, et toujours grâce à l’appui de la télémétrie, les employés qui conservent leur outil de travail chaque soir peuvent aisément dissocier les heures professionnelles d’utilisation du véhicule des heures dites personnelles, notamment pour des besoins familiaux.

« En rendant cette démarche plus claire, les documents d’impôts annuels sont plus faciles à remplir », image notre intervenant.

En cas d’urgence

Au fil de l’entrevue, Guillaume Poudrier ajoute que la générosité de la télémétrie ne s’arrête pas là. Incidemment, cette technologie sert de témoin lors d’anicroches ou d’événements indésirables, desquels elle aide à reconstituer les faits.

« Prenons l’exemple d’un impact sur le véhicule, poursuit-il. Les informations récoltées permettent au gestionnaire de géolocaliser le lieu de l’incident et d’en cibler l’heure. Grâce au film d’une caméra de surveillance sur place, il peut analyser la situation et mieux planifier l’intervention. »

Dans son rôle d’alliée au quotidien, la télémétrie sert aussi à recenser les comportements de conduite dans des lieux de travail plus accidentés, moins conviviaux.

« L’ensemble des données permet d’y voir plus clair dans un dossier d’accident au travail et de prendre les mesures nécessaires pour éviter que l’incident ne se répète. Toujours en termes de service d’urgence, notre système propose d’installer à bord des véhicules un bouton de panique qui permet en tout temps d’envoyer une alerte à qui de droit via le réseau cellulaire Wi-Fi ou satellite », résume le président de Geothentic.

Rendre la conduite agréable

Utilisée d’abord et avant tout pour garder un œil sur le rendement en temps réel d’un parc de véhicules, la télémétrie réconforte de plus en plus les gestionnaires quant au bien-être et à la sécurité des chauffeurs de l’entreprise. Pas seulement qu’en situation d’urgence, mais aussi en amont, au chapitre de la planification.

« La télémétrie profite aux entreprises sur le plan de l’optimisation des itinéraires, non seulement en réduisant les coûts globaux de transport, mais aussi en améliorant l’efficacité et la satisfaction des clients. Elle profite également aux conducteurs de votre parc en leur permettant d’éviter les zones à haut risque d’accident et le trafic en général, ce qui se traduit par des conditions de conduite plus sûres et moins de temps passé dans des embouteillages frustrants », résume Lou Vella, directeur, CIS Telematics chez Holman, qui ajoute que la plupart des conducteurs se sentent moins stressés et plus productifs lorsqu’ils sont au volant d’un véhicule équipé d’un outil télémétrique.

Lou Vella, directeur, CIS Telematics, Holman. Photo Holman

M. Vella rappelle également que la technologie, en vertu d’un univers numérique constamment connecté, permet à de nombreux fournisseurs de services télémétriques de toujours prendre en compte les caprices de dame Nature.

« En diffusant les conditions météorologiques et routières, les outils de navigation aident les conducteurs à éviter les situations à haut risque. La technologie exploite les précipitations à venir, les prévisions de température, les informations sur le point de rosée et d’autres facteurs pour réduire le risque associé aux conditions météorologiques défavorables et ainsi éviter aux chauffeurs d’emprunter ces routes lorsque cela est possible », conclut notre troisième intervenant.

En résumé, l’infatigable télémétrie représente un allié de taille pour toute entreprise soucieuse de la sécurité et du bien-être de ses habitués de la route.

 

Catégories : Éditorial, Parc
Étiquettes :
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

novembre

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES

15sepToute la journée01décProgramme CCAM-NADA : CALENDRIER DES FORMATIONS

24nov3:00 pm10:00 pmNAFA Qc Conférence & Cocktail

décembre

15déc12:30 pm9:00 pmGrand Forum AIA du QuébecPresented by AIA Quebec

X