fbpx

Maillon d’un modèle d’autonomie entrepreneuriale

Pièces d'auto Simon André, Trois-Rivières. PHOTO Pièces d'auto Simon André

Entrepreneur visionnaire et ambitieux, Simon André rêvait d’un parc automobile couvrant un vaste territoire afin de répondre aux besoins variés de sa clientèle dans des délais concurrentiels.

Épaulé par sa famille et mû par une vision écoresponsable, il s’est forgé au fil du temps un modèle d’autarcie entrepreneuriale en mettant sur pied un magasin de pièces d’auto et de camions légers, en plus d’une concession de véhicules électriques.

Des lunettes… vertes

Dès 1979, Simon André sillonne un large réseau routier au volant de son camion Bowes, faisant la tournée des ateliers de réparation locaux afin de leur fournir les pièces d’auto tant désirées. À l’époque, son entrepôt se situe dans le garage de la résidence familiale.

« Il était fréquent qu’à l’heure du souper ou le samedi, des clients cognaient à la porte de la maison pour venir chercher des pièces », raconte Alissa André, la fille de l’entrepreneur.

Pièces d’auto Simon André aménage dans son premier local commercial en 1996, puis agrandit maintes fois ses installations au gré de sa croissance. De son côté, l’homme d’affaires trifluvien développe graduellement une vision plus verte et en 2015, il décrète que le parc automobile de Pièces d’auto Simon André sera constitué uniquement de véhicules électriques. Après avoir comparé notamment la disponibilité, le prix, l’efficacité de la recharge et la gestion thermique de la batterie de quelques modèles, la famille André jette son dévolu sur une dizaine de Chevrolet Spark EV, un modèle qui dispose d’une autonomie avoisinant les 130 kilomètres.

« Selon nos critères, la recharge devait être efficace et rapide, car les livreurs branchent les voitures souvent dans la journée. La batterie ne devait pas geler l’hiver ni surchauffer l’été. À cet effet, la Chevrolet Spark EV possède une batterie avec gestion de température », explique la directrice, marketing et ressources humaines de l’entreprise.

Tout à portée de main

Les Spark EV, maintenant jumelées à deux Chevrolet Bolt EV, qui offrent une autonomie accrue et un plus grand espace de chargement, empruntent donc les routes de la Mauricie et du Centre-du-Québec quotidiennement, puis rentrent au bercail pour y passer la nuit. Au fil de la journée, l’aspect recharge est assuré par chaque chauffeur.

« Aussi, sur l’heure du midi, le responsable de l’expédition branche les voitures sur la borne de recharge à courant continu afin que tous repartent à pleine autonomie dès 13 h », ajoute Alissa André.

Quant au suivi mécanique, aucune inquiétude de ce côté car l’équipe de l’autre entreprise familiale, Véhicules électriques Simon André, veille à la réparation et à l’entretien des VÉ. Puisque le même lien entrepreneurial assure les diverses étapes jalonnant la vie de la flotte automobile, de la mise en marché jusqu’à la réparation en passant par la prévention, tout devient plus rassurant, fluide et économique.

« Nous préconisons essentiellement l’installation de pièces usagées. En ayant tout cet inventaire à notre disposition, c’est plus accessible et moins coûteux », décrit Alissa André.

Justement, pour faciliter l’accès à ces pièces de l’après-marché, et toujours dans l’optique de respecter l’environnement à long terme, la famille André a même élaboré un centre de démantèlement de voitures électriques.

Les Spark EV, maintenant jumelées à deux Chevrolet Bolt EV, qui offrent une autonomie accrue et un plus grand espace de chargement, empruntent donc les routes de la Mauricie et du Centre-du-Québec quotidiennement. PHOTO Pièces d’auto Simon André

Batterie et technologie

Parallèlement au geste écologique d’instaurer un parc de véhicules à batteries rechargeables, l’entrepreneur doit sensibiliser les troupes quant à leur apport afin de tirer le maximum de la démarche. Ce qui englobe ici la conduite automobile…

« Avec des voitures électriques, c’est différent. Les employés portent une attention particulière à leurs départs et s’assurent d’effectuer leurs divers trajets en fonction de l’autonomie offerte par le véhicule. En somme, ils conduisent de façon plus écoresponsable », commente Mme André.

Évidemment, afin d’honorer la mission de Pièces d’auto Simon André, qui consiste à offrir un service de livraison de pièces efficace et professionnel, l’entreprise soumet aux chauffeurs des outils et des accessoires à la fine pointe.

« Nous utilisons le logiciel de répartition Progression Live, une plateforme infonuagique de répartition et une application mobile de gestion de tâches, iOS et Android, pour les employés sur la route. »

Alissa André rappelle que ce logiciel permet aux livreurs de prendre des photos des pièces livrées et qu’il inclut la prise de signature électronique, la facturation mobile et l’intégration comptable. En complément, il facilite le géocodage et le suivi GPS.

« Le répartiteur peut suivre la position des chauffeurs et leur envoyer des trajets. En plus, chaque employé possède un cellulaire dédié à cette application dans la voiture. »

Bien implantée dans sa communauté, l’entreprise familiale Pièces d’auto Simon André est située au 425, rue Dessureault, à Trois-Rivières. Aujourd’hui, elle déploie une flotte de dix véhicules électriques et compte sur une vingtaine d’employés soucieux du développement durable.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X