fbpx

Des nouveaux outils pour nous aider à diagnostiquer

Autosphere » Mécanique » Des nouveaux outils pour nous aider à diagnostiquer
L’analyseur Autel MSULTRA me permet d’effectuer plusieurs tâches de diagonistic avec le même appareil. PHOTO Autel

Enfin on arrive à la fin de la période de pointe, l’occasion de jeter un coup d’œil sur les nouveautés.

La saison hivernale arrive à grands pas.

La période de pointe pour les pneus étant derrière nous, cela nous offre une période moins occupée.

Dans mon cas, j’aime bien avoir un petit répit pour vérifier les nouveaux outils et équipements électroniques pour être mieux équipé l’année suivante.

Je prends mon mois de décembre pour magasiner ces merveilles, qui, de nos jours, doivent être ajoutées régulièrement à nos équipements et ce, s’y nous tenons à rester dans la course des avancées technologiques introduites constamment par les constructeurs automobiles.

Comme vous le savez, ces derniers ne font que leurs propres modèles respectifs tandis que la plupart d’entre nous sommes généralistes.

Nous devons avoir l’équipement requis pour répondre à la demande du parc automobile qui s’agrandit et se complexifie de jour en jour.

Pour augmenter ma performance, accélérer l’étape de diagnostic et ainsi sauver du temps, donc de l’argent, j’ai fait l’acquisition d’un nouvel équipement qui justement me permet de faire le travail plus rapidement et avec une plus grande précision.

Trouver l’analyseur qui vous convient

On retrouve plusieurs analyseurs sur le marché, mais j’ai opté pour ma part pour le tout nouveau scanner de Autel MSULTRA avec MaxiFLASH VCMI 5 en 1.

Un appareil qui travaille rapidement et donne l’information précise à chaque fois.

Il inclue aussi un oscilloscope, un multimètre, un vérificateur de can bus et plusieurs autres options qui sont toutes aussi importantes les unes que les autres dans mes activités quotidiennes.

Si c’est l’outil que j’ai choisi pour mon atelier, je vous invite à toujours prendre le temps de magasiner vos équipements selon vos besoins présents et futurs.

Un autre exemple : j’ai déjà aussi fait plusieurs tests avec un autre équipement qui donne une approche beaucoup plus professionnelle devant votre client pour lui montrer que le fameux test du 25 sous n’est plus la meilleure méthode pour mesurer la condition d’un pneu et déterminer s’il est encore bon.

Plusieurs causes font en sorte qu’il peut être non recommandé de les réinstaller à cause de leur condition.

L’appareil sert aussi à vérifier la surface d’un disque de frein. Vous avez bien compris, mesurer l’inégalité d’un disque de frein !

Cet appareil, le MaxiTPMS TBE200, indique le niveau d’usure du pneu, mais aussi des disques de freins. PHOTO Maxi

L’appareil dont je parle est le MaxiTPMS TBE200 qui donne exactement et de façon très précise, le niveau d’usure du pneu, l’information à savoir si la voiture a besoin d’un alignement au deux ou quatre roues et présente aussi les imperfections du disque seulement en un claquement de doigt.

Pour ma part, j’ai vraiment trouvé deux équipements qui manquaient à mon atelier pour augmenter le rendement, la rapidité, et le profit.

Bon diagnostic à tous !


Mark Potvin est spécialiste du diagnostic mécanique et électronique.

ARTICLES POPULAIRES

AAPEX 2021 Button FR

SEMA360 Button FR

Calendrier

décembre, 2021

Nos partenaires

Menu
X