fbpx

L’âge n’a pas d’importance

Ernie McClintock, 60 ans dans l'industrie automobile PHOTO Auto Electric Service

C’est l’histoire de l’incursion d’un homme dans le monde de l’automobile et de la façon dont il a poursuivi dans la même direction pendant de nombreuses années. Ernie McClintock est une personne qui aime aider les gens et qui est très heureux de son travail au comptoir pour Auto Electric Service à Regina, Saskatchewan.

Comme nous le dit son employeur, Brent Kulcsar, « Ernie a développé une clientèle très fidèle au cours de ses années dans l’industrie et de nombreux clients ne traiteront qu’avec lui. Sa connaissance des pièces de moteur et surtout des pièces pour véhicules d’époque est extrêmement utile. En plus de sa connaissance approfondie de l’industrie automobile, Ernie est un atout majeur pour notre entreprise. Il a l’esprit d’équipe et est toujours prêt à aider ses collègues. Il arrive tôt, il est toujours prêt à rester tard, et se porte volontaire pour prendre un quart de travail si quelqu’un ne peut pas venir. Il aime plaisanter avec ses collègues et rit autant quand c’est lui qui reçoit la plaisanterie. »

Ernie McClintock nous raconte maintenant son histoire dans l’industrie : « J’ai commencé à travailler comme expéditeur/réceptionneur dans un atelier d’usinage à l’âge de 23 ans. Je faisais également fonctionner des moteurs et je les préparais pour l’achat, essentiellement ce que l’on appelle aujourd’hui le contrôle qualité. Soixante ans ont passé depuis le début de ma carrière et certains pourraient se demander pourquoi je continue à travailler à mon âge. En bref, quand je suis à la maison, je me rends compte que l’industrie me manque. J’aime regarder les vieilles pièces dans les catalogues et l’interaction avec les gens chaque jour me manque vraiment quand je ne suis pas au travail. »

Aider le client

« La plus grande partie de ma carrière a été passée au comptoir et au bureau des commandes. J’ai toujours veillé aux besoins du précieux client. Je me souviens qu’au début, chez Motor Rebuilders, je commençais à travailler de 7 heures du matin et terminais à 18 heures. Je rentrais chez moi pour une rapide pause repas et retournais au magasin pour ranger les commandes jusqu’à environ 22 heures. »

M. McClintock explique comment il travaille pour aider le client. « Lorsque je compare les systèmes en place aujourd’hui en tant que spécialiste des pièces de remplacement par rapport à mes débuts dans l’industrie, la principale différence est qu’il y a des années, lorsque je cherchais une pièce, tout se trouvait dans un catalogue. À l’époque, je pouvais mémoriser les catalogues, les numéros et les prix… aujourd’hui, j’utilise l’ordinateur pour ces informations ! Au fil des années, il y a eu beaucoup de changements… les pièces et les moteurs ont changé de façon radicale. Mes connaissances ont constamment évolué tout en continuant à apprendre. Aujourd’hui, il est plus facile de trouver des pièces plus rapidement et plus efficacement grâce à l’ordinateur… cependant, il est toujours important d’avoir la capacité et les connaissances nécessaires pour fouiller dans les anciens catalogues pour les pièces plus anciennes et difficiles à dénicher. »

Encadrement et mentorat

« Au fil des ans, j’ai enseigné et encadré de nouveaux commis aux pièces sur la manière de réussir dans leur fonction. J’aime me référer à l’époque où j’étais entraîneur de hockey pour le style d’enseignement que j’utilise. Lorsque j’étais entraîneur, j’expliquais à l’athlète que chaque gardien de but se déplace d’une manière différente parce que nous sommes tous différents. Je leur disais de faire ce qui leur convenait le mieux, puis je posais des questions et j’obtenais un retour d’information de ma part en tant qu’entraîneur. Une méthode similaire serait utilisée pour aider les nouveaux compteurs. Je leur disais de lire le catalogue, d’apprendre à le lire et de s’entraîner à le lire autant qu’ils le pouvaient seuls. Ensuite, je serais là pour les guider, répondre aux questions. Dans les deux scénarios, je voulais que cette personne développe son propre style d’apprentissage plutôt que de copier le mien.

« J’ai franchi des étapes importantes au fil des ans ou vécu des événements qui étaient significatives tant sur le plan professionnel que personnel. Travailler pendant 34 ans pour Motor Rebuilders a été un énorme accomplissement professionnel… Je crois que cela a montré mon engagement envers mon travail et envers l’entreprise. J’ai maintenant été récompensé par des prix pour mes cinq et dix ans de service chez Auto Electric, surtout à un âge où je n’aurais jamais imaginé que je travaillerais encore ! J’ai maintenant 13 ans de service et je m’efforce de recevoir le prix pour mes 15 ans ! »

« Je crois que ma longue carrière, mon succès et les étapes importantes que j’ai franchies sont directement liés à la constitution d’une clientèle solide et fidèle » Ernie McClintock PHOTO Auto Electric Service

En dehors de l’industrie

Ernie McClintock est également fier de ses « carrières » en dehors de l’industrie automobile… il a été arbitre de football aux niveaux mineur et junior et comme arbitre de touche dans la LCF pendant 42 ans. Et il dit : « D’un point de vue plus léger, j’ai été le dernier gardien de but de Regina à jouer dans les buts sans masque – et à l’époque, j’avais 50 ans ! Pour couronner le tout, M. McClintock et sa femme, Carol, ont élevé cinq enfants qui ont réussi et fêteront cette année leurs 60 ans de mariage ! »

M. McClintock poursuit : « Je crois que ma longue carrière, ma réussite et les étapes importantes que j’ai franchies sont directement liées à la constitution d’une clientèle solide et fidèle. Plusieurs facteurs importants y contribuent : le principal est l’honnêteté ! Il est impératif d’être franc et honnête avec le client et de ne jamais lui donner d’excuses. Il est important d’être aimable, efficace, fier de son travail et de s’efforcer de trouver ce qu’il recherche. Par-dessus tout, le service au client fait la différence ! »

Défis et opportunités

« Dans l’industrie d’aujourd’hui, il y a des défis et des opportunités. Les nouveaux véhicules et services sont d’une telle complexité et les pièces évoluent rapidement. De nouveaux produits arrivent constamment en raison de l’énorme gamme de marques et de modèles de véhicules par rapport à il y a quelques années. La quantité de stocks à conserver est énorme aujourd’hui par rapport à ce qu’elle était auparavant. Il existe de nombreuses possibilités de réussite sur le marché automobile des pièces de remplacement, mais les individus doivent s’engager à apprendre et à se tenir au courant de tous les nouveaux développements.

« Mes années de service dans l’industrie automobile m’ont appris l’importance de toujours développer de bonnes relations avec mes collègues de travail, que ce soit avec les autres employés du comptoir ou les préparateurs, mais aussi avec vos clients. Il est extrêmement important d’être respectueux et amical avec eux tous. Cela a été un privilège de terminer ma carrière chez Auto Electric Service, une grande entreprise avec des valeurs familiales. »

Des paroles sages de la part d’un employé de comptoir très expérimenté qui sait de quoi il parle… il a de nombreuses années de connaissance du métier et une grande compréhension du client. On dit que l’âge n’est qu’un nombre… Le « nombre » d’Ernie McClintock est de 83 ! Et oui, sa carrière dans l’industrie automobile a commencé il y a 60 ans.

Catégories : Éditorial, Mécanique
Étiquettes :

Articles populaires

Autosphere Mag

AM-Banner.gif

Calendrier

septembre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

14sep(sep 14)9:00 am25(sep 25)9:00 amFormation en estimation du GAA« Estimation des dommages automobiles »

octobre

31aoûToute la journée09octNAPA / XPO MontréalVirtuel

05oct(oct 5)10:00 am07(oct 7)1:30 pmAFLA 2020 Corporate Fleet Conference

07oct(oct 7)11:00 am08(oct 8)6:00 pmExpérience virtuelle CCIF 2020

Nos partenaires

Menu
X