fbpx

Réinventer les Salons de l’auto

Autosphere » Concessionnaires » Réinventer les Salons de l’auto
Charles Drouin est chef de la direction de la Corporation Mobilis qui regroupe quelque 145 concessionnaires dans la grande région de Québec. Photo Corporation Mobilis

Alors que les consommateurs fréquentent de moins en moins les concessionnaires automobiles, les Salons de l’auto doivent se redéfinir et contribuer à mousser la passion envers l’acquisition d’une nouvelle voiture.

Durant la pandémie, les constructeurs automobiles se sont, par la force des choses, désengagés des Salons de l’auto canadiens pour se tourner vers des outils de promotion numériques. Les sites Internet des constructeurs sont devenus autant de vitrines pour leurs nouveaux modèles et à ce chapitre, ils n’ont pas lésiné sur les moyens.

Alors que la pandémie semble histoire du passé, les constructeurs sont demeurés réticents à revenir à nos Salons. Et cette situation est déplorable à mes yeux.

Les consommateurs qui magasinent un nouveau véhicule ont considérablement réduit le nombre de leurs visites chez les concessionnaires. De plus de six visites avant la prise de décision, le nombre de visites chez nos professionnels de la vente de véhicule a chuté à à peine deux.

Je veux bien croire que les gens vont recueillir beaucoup d’information sur les sites des constructeurs et des concessionnaires pour cibler leurs choix, d’autant que les concessionnaires sont à même de constater que le client potentiel qui franchit ses portes arrive souvent avec tout un bagage de connaissances. Mais cette rencontre ne peut être que transactionnelle. L’achat d’un nouveau véhicule, investissement important pour les ménages, doit aussi être porté par l’émotion.

Au revoir le web, bonjour l’émotion

D’où l’importance pour mes confrères directeurs de salons et moi de présenter à nos communautés des Salons de l’auto qui seront plus que de simples vitrines statiques de véhicules. J’en veux pour exemple le Salon de l’auto de Québec qui, ce printemps, rassemblera constructeurs et concessionnaires dans un cadre festif et familial où nombre d’activités contribueront à souffler sur les braises de l’émotion.

Les Salons de l’auto doivent retrouver leur rôle essentiel dans le support à la prise de décision d’achat. Les chiffres à cet égard sont éloquents. On pourrait croire que les représentants de la génération des Milléniaux, la tranche d’âge de 27 à 43 ans, n’ont aucun intérêt à venir fouler les tapis des salons consacrés à l’automobile puisqu’ils puisent sur Internet toute l’information qu’ils désirent. Et pourtant, plus du tiers des visiteurs de la dernière édition de notre salon étaient des représentants de la génération Y !

Les constructeurs automobiles devront réaliser que leur présence à nos salons a plus d’impact sur le processus d’achat que n’importe quelle campagne sur la Toile.

J’en appelle aussi à nos concessionnaires pour qu’ils poursuivent leur travail de proximité avec les communautés qu’ils desservent. Ils ont entre les mains des listes exhaustives de clients actuels et potentiels qu’ils peuvent relancer dans le cadre d’activités spéciales. Alors que les inventaires se garnissent et que le climat économique s’assombrit, il est grand temps de dynamiser notre secteur en investissant dans notre force première, celle de savoir partager notre passion pour l’automobile. Et un salon de l’auto est assurément le carrefour tout désigné pour propager cette émotion.

 

EMPLOIS

 
LOMBARDI HONDA
Mécaniciens.nes généralistes
 
  SAINT LÉONARD
  Temps plein
 
 
SPINELLI TOYOTA POINTE-CLAIRE
Chasseur automobile
 
  POINTE-CLAIRE
  Temporaire
 
 
LOMBARDI HONDA
Réceptionniste
 
  SAINT LÉONARD
  Permanent
 
 
LOMBARDI HONDA
Directeur.rice commercial.e - véhicules neufs et d'occasion
 
  SAINT LÉONARD
  Permanent
 
 
Kia de LaSalle
Directeur.rice général.e
 
  LASALLE
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

avril

22avr(avr 22)8:30 am24(avr 24)5:30 pmInstitut NAFA et Expo 2024