fbpx

VW ravive la nostalgie

Autosphere » Concessionnaires » VW ravive la nostalgie
Avec l'ID. Buzz 2025, VW réinvente l'une de ses classiques. Photo Volkswagen

Le bus bien-aimé de Volkswagen est de retour… en version tout électrique.

Toute personne assez âgée pour se souvenir du microbus VW original, qui a fait ses débuts dans les années 1950, ne manquera pas de sourire lorsqu’elle verra la version réinventée de ce classique bien-aimé. Arrivant au Canada à la fin de 2024, l’ID. Buzz 2025 ne manquera pas de faire tourner les têtes et d’éveiller la nostalgie lorsqu’il arrivera sur nos routes.

Patrick Danielson, directeur de la planification des produits chez VW Canada, explique que l’ID. Buzz est en préparation depuis de nombreuses années. Cependant, le défi a toujours été de fabriquer un véhicule qui ressemble fortement à l’original, tout en s’assurant que sa conception réponde aux normes de sécurité et aux besoins des consommateurs d’aujourd’hui.

« Le bus d’origine était équipé d’un moteur refroidi à l’air situé à l’arrière, explique-t-il. Le devant du véhicule était très plat et chaque centimètre d’espace intérieur était utilisé pour les passagers et le chargement. Cela était possible grâce à la petite taille du petit moteur refroidi à l’air, niché sous le plancher à l’arrière du véhicule. Évidemment, cette configuration n’est plus possible aujourd’hui. »

Mais l’électrification a tout changé. « Avec un véhicule électrique, vous avez une architecture qui ressemble à une planche à roulettes, comme notre plateforme MEB. Le plancher recouvre la batterie et des moteurs électriques peuvent être montés à l’une ou aux deux extrémités, ajoute M. Danielson. Désormais, il est possible de maximiser l’habitacle et le volume de chargement du véhicule avec une intrusion minimale du système d’entraînement. »

Coup de foudre

Lorsque VW a réalisé qu’elle pouvait réinventer cette icône en tant que véhicule électrique, il n’y a pas eu de retour en arrière. « Nous avons commencé à travailler sur des prototypes dès 2017, ajoute le directeur, et ce fut un véritable coup de foudre. Tout le monde l’aimait. Et du point de vue de l’ingénierie, nous savions que nous pouvions arriver à bien réincarner ce classique. »

L’ID. Buzz, poursuit M. Danielson, est un véhicule important pour VW en ce sens qu’il joue un rôle essentiel, liant le passé de la marque à son avenir. « Je vois cette voiture comme un pont, explique-t-il. Il s’agit vraiment d’un lien entre les origines de notre marque et notre héritage, et la direction que nous prenons avec l’électrification. »

Au niveau mondial, l’ID. Buzz sera disponible en version régulière et en version à empattement long. « La version à empattement régulier a été dévoilée l’année dernière en Europe, explique M. Danielson, c’est donc la version que la plupart des gens connaissent jusqu’à présent. Le 2 juin, nous avons dévoilé la version à empattement long, qui est plus longue de 25 cm au niveau de l’empattement et qui offre jusqu’à trois rangées de sièges. Elle dispose également d’une plus grande batterie et de moteurs électriques plus puissants. Cette version de l’ID. Buzz arrivera au Canada au cours de la seconde moitié de 2024. »

La version nord-américaine de l’ID. Buzz sera disponible en version propulsion (282 ch) et en version avec rouage intégral (330 ch).

L’intérieur de ce classique réinventé est tout à fait moderne. Photo Volkswagen

Forte demande

Si très peu de propriétaires du microbus original des années 1950 sont encore là pour s’intéresser à l’ID. Buzz, M. Danielson estime que ce nouveau véhicule électrique ne manquera pas d’attirer un nouveau public, plus varié qui plus est.

« Nous avons mené de nombreuses recherches, et l’ID. Buzz semble transcender la segmentation des modèles, explique M. Danielson. On dirait qu’il plaît à tout le monde. Nous avons des gens qui veulent délaisser le VUS traditionnel pour ce véhicule, ou d’autres qui veulent changer leur petit VUS et avoir plus d’espace. Nous avons même vu beaucoup d’intérêt de la part d’acheteurs de marques haut de gamme. C’est donc en quelque sorte un briseur de segments. »

D’après les réactions que Volkswagen reçoit sur les réseaux sociaux et dans les salons automobiles, l’entreprise s’attend à ce que la demande soit très forte. « Nous collaborons avec notre usine et avec [notre siège social] en Allemagne pour tenter d’en obtenir le plus possible afin de répondre à ce que nous considérons déjà comme une très forte demande », ajoute M. Danielson.

Il ne fait aucun doute que l’ID. Buzz fait tourner les têtes, et VW espère que l’engouement qu’il suscite déjà se traduira par des ventes lorsque cette fourgonnette électrique arrivera au Canada.

« Je n’ai jamais conduit un véhicule qui arrête la circulation et fait sourire les gens comme le fait l’ID. Buzz, explique M. Danielson. Je ne dis pas que tous ceux qui l’aiment vont en acheter un, mais son attrait est presque unanime. Je pense que cette énergie positive sera contagieuse et, si l’on en croit les réactions des concessionnaires, la demande sera très, très forte. Nous sommes donc très enthousiastes. »

Le constructeur n’est pas encore disposé à dévoiler un prix, mais l’ID. Buzz est offert chez les concessionnaires britanniques à partir de 58 915 £ (100 000 $ CA). Comment ce prix se traduira-t-il dans le marché canadien ? Seul l’avenir nous le dira.

 

Catégories : Concessionnaires, Éditorial
Étiquettes : , Volkswagen

EMPLOIS

 
ProColor Brossard
Peintre
 
  BROSSARD
  Permanent
 
 
SUBARU DES SOURCES
Commis aux pièces
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
Chaput Automobile
Préposé.e à l'esthétique automobile
 
  VARENNES
  Permanent
 
 
Chaput Automobile
Technicien.ne de classe 2 ou 3 - à partir de 30 $ de l'heure selon l'expérience
 
  VARENNES
  Permanent
 
 
Porsche Rive-Sud
Conseiller.ère technique interne
 
  SAINT-HUBERT
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES