fbpx

Au revoir les émotions, bonjour les chiffres par Sonia Bouthillette

La performance d’un atelier est liée à l’enchaînement d’une multitude d’étapes qu’il faut savoir mesurer. PHOTO Fix Auto

En ces temps vraiment difficiles, l’efficacité dans la performance d’un atelier est un sujet d’actualité.

Mais, connaissons-nous vraiment notre performance et la nature des entraves qui nous empêchent d’atteindre notre niveau optimal d’efficacité ?

Avant de se lancer dans l’amélioration de celle-ci, il faut savoir par où commencer, où sont nos manques et les attaquer un à la fois, car en tirant partout, nous n’achèverons rien.

L’idée est d’y aller étape par étape.

Chaque gain sera une victoire à célébrer avec toute votre équipe. Il est essentiel, de démontrer une approche où l’émotion cédera sa place aux chiffres.

Je sais que bien des gestionnaires d’atelier sont réfractaires à l’analyse de données, mais sans se mesurer, impossible de s’améliorer.Et un atelier qui veut rehausser sa performance doit éviter de sauter aux conclusions. On ne doit pas agir sur des perceptions. Remontons à la source.

Aussi, plusieurs questions sont à se poser pour baser ce désir d’être plus performant ou efficace.

L’élément déclencheur peut être une perte d’argent continuelle dans nos opérations. Si c’est le cas, avons-nous identifié le secteur d’où vient cette perte ?

L’urgence d’agir est également impérative à établir surtout si la continuité de notre entreprise est en danger.

Les bons chiffres

Les données ne manquent pas et un gestionnaire peut rapidement être enfoui sous un océan de chiffres d’indication de performance provenant de leur système comptable ou de leur plateforme de gestion d’atelier.

S’il est impératif d’analyser la situation en se basant sur des chiffres, il faut trouver une manière de le faire et d’y être assidu.

Ce système peut être aussi simple qu’un document Excel, s’il présente des données, bien compilées par les membres de l’équipe, dont nous avons besoin. Un système de gestion d’atelier est aussi bon que l’information que nous y entrons.

Trop souvent des propriétaires investissent dans un système de gestion d’atelier, en implantent l’usage, mais ne vérifient plus la validité de ce qui y est entré par la suite.

Les informations seront dès lors faussées et les résultats en seront tout aussi affectés.

Impliquer l’équipe

Est-ce que vos employés savent que leurs actions ont un lien direct avec votre rentabilité ?

À partir de l’agent de liaison jusqu’à la personne à l’esthétique, chacun joue un rôle dans la pérennité de l’entreprise et par le fait même, dans le maintien et la bonification de son propre emploi.

Vous devez les informer et les impliquer dans la démarche dont ils seront, à terme, les premiers bénéficiaires.

Je ne veux pas, dans cette première chronique, entrer dans le détail du diagnostic de chacune des opérations qui entrent dans le processus de réparation des véhicules qui vous sont confiés.

Mais établissons d’entrée de jeu des points de vigilance à mettre dans votre tableau : quantité des produits et du matériel utilisée, inefficacité de la main-d’œuvre, taux de reprise élevé, jours de location de véhicules élevés qui dénote un mauvais calendrier de production ou encore des pièces achetées et payées trop tôt.

Nous y reviendrons.


Sonia Bouthillette a débuté dans l’industrie et a joint Fix Auto en 2009, à titre de directrice des relations assureurs avant d’occuper, depuis 2021, le poste de vice-présidente aux opérations pour la collision.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

juin, 2021

Nos partenaires

Menu
X