fbpx

Du football… aux pneus

Cet automne, Donald Tremblay a rénové son atelier en donnant à son image un ton en harmonie avec sa personnalité. PHOTO Jean Rodier

« Le sport… qu’ossa donne ? » aurait pu dire Yvon Deschamps. La réponse est en ces lignes.

Montréal a son célèbre médecin « cultivé » – avant la NFL – sur les terrains foulés par les Redmens de l’Université McGill… et Québec, son DT issu du célèbre et invincible club Rouge et Or de l’Université Laval.

De gabarit quasi semblable, le premier, d’abord défensif, a une formation de gardien ; le second, offensif, est formé pour foncer et s’adapter aux situations en analysant de façon continue.

Bien que de positions différentes, le secret de leur performance réside dans la discipline, l’esprit d’équipe, et la passion d’une action dans laquelle ils investissent toute leur énergie.

Ex-joueur du Rouge et Or de l’Université Laval, Donald Tremblay est propriétaire de l’atelier OK Pneus St-David depuis 2010. PHOTO Jean Rodier

Les choix de Laurent Duvernay-Tardif et de Donald Tremblay ont aussi en commun un poids notable au sein de la société, puisqu’ils sont dans le secteur de services essentiels et vitaux.

La Malbaie — Québec

Propriétaire du centre OK Pneus St-David, Donald Tremblay, piqué à l’origine par ce que de nombreux garagistes ont également expérimenté en très bas âge, a un parcours fort singulier.

Bien qu’il soit devenu accro aux véhicules motorisés le jour où, dans Charlevoix, son père lui a permis conduire le tracteur de ferme de son grand-père, c’est le sport qui aura été son tremplin.

Champion de soccer à La Malbaie, son premier gain à la loterie académique a eu lieu lorsque l’entraîneur du Collège de Lévis l’a recruté et que ses études ont du coup été payées par l’institution.

De retour sur la rive nord, il a encore eu la surprise, en s’inscrivant en Administration à l’Université Laval, d’être appelé à faire partie du Rouge et Or, mythique club de football, et de bénéficier du même avantage.

Rouge et Or à vie

À la fois joyeux luron et sérieux comme un pape, Donald Tremblay, diplôme en main, a évidemment choisi la voie des affaires, puisqu’en son for intérieur il aspirait dès l’adolescence à devenir chef d’entreprise.

C’est grâce à la discipline — il était le seul à la maison à bien ranger ses souliers dans les marches — et à la volonté de ne pas brûler les étapes, qu’il signait en 2010 l’acte d’achat de sa première compagnie.

Les pneus le fascinent

Aussi volubile qu’attentif et énergique, Donald Tremblay souligne que, sans doute excité par l’odeur du caoutchouc, ses 15 ans au département des poids lourds ont été aussi fascinants que riches en savoir.

Le changement dans la présentation des produits est radical. PHOTO Jean Rodier

Sa curiosité intellectuelle et son souci de tout savoir sur ce type de produit qui exige la plus grande attention quant à ses applications, y ont fait exploser l’achalandage.

Un café fort en portée

Quant au volet Gestion, Donald Tremblay applique intégralement celle de la culture du sport d’équipe ; il donne le plan de jeu à ses joueurs et leur fait confiance pour l’exécuter à bon escient.

Le nom clairement inscrit des conseillers dénote à quel point son personnel est stable. PHOTO Jean Rodier

À l’instar d’un entraîneur, il aime être présent tôt le matin pour une période de réchauffement tout informelle, qui se fait le plus simplement du monde autour d’un café où on échange à bâtons rompus.

Une livrée à son image

Propriétaire du centre OK Pneus St-David, membre du réseau CAA-Québec, et du service de jantes Techno-Mag, Donald Tremblay compte une cinquantaine d’employés : l’équivalent d’une équipe de football.

En 2012, son centre décrochait au sein de son réseau le titre de Meilleur atelier de l’année pour la qualité de l’accueil, de l’accessibilité, du service, de la publicité, et de son usage de l’internet.

Les 12 baies et 3000 pneus en stock occupent environ deux terrains de football, soit quelque 100 000 pieds carrés.

Cet automne, Donald Tremblay réservait toute une surprise à ses clients en marquant le dixième anniversaire de son acquisition par une rénovation qui les ébahit tout autant que ses équipes fières et gonflées à bloc !

Il ne va à La Malbaie que par la route panoramique qui, comme l’a fait remarquer RPM+, longe le fleuve à partir de Baie-Saint-Paul.

Articles populaires

Bottin 2020

Bottin 2020 Button

Calendrier

Nos partenaires

Menu
X