fbpx

Circuit électrique met en service une borne de recharge rapide autonome alimentée par des panneaux solaires

Autosphere » Parc » Circuit électrique met en service une borne de recharge rapide autonome alimentée par des panneaux solaires
De gauche à droite : Pascal Blouin, vice-président et cofondateur de YULtek, France Lampron, directrice Mobilité et responsable du Circuit électrique à Hydro-Québec et Christine Poirier, conseillère municipale de Duvernay-Pont-Viau à la Ville de Laval. Photo Circuit électrique

Le Circuit électrique annonce la création en collaboration avec la jeune entreprise québécoise YULtek, d’un banc d’essai comprenant une borne de recharge rapide alimentée de manière autonome.

Le premier prototype fait actuellement l’objet d’essais s’échelonnant sur un an à Laval, au Complexe sportif Guimond, dans le cadre d’un partenariat avec la Ville de Laval. Le projet bénéficie d’un appui financier de 574 675 $ du ministère des Transports et de la Mobilité durable et s’inscrit dans la Stratégie québécoise sur la recharge de véhicules électriques.

La borne rapide de 50 kW du fournisseur Flo est identique à l’un des modèles de borne de recharge rapide du Circuit électrique qu’on peut trouver un peu partout au Québec, mais elle n’est pas raccordée au réseau de distribution d’Hydro-Québec. Elle est plutôt alimentée par un système de stockage réalisé à partir de plusieurs batteries automobiles en seconde vie. Ces batteries sont quant à elles rechargées par des panneaux solaires d’une capacité maximale de 16 kW.

Ce type d’installation a comme objectif d’offrir le service de recharge dans des lieux éloignés où le réseau d’Hydro-Québec n’est pas présent ou adapté à une alimentation directe. Si les essais sont concluants, le prototype sera expédié vers sa destination finale sur la route 389, ce qui permettra de se rendre à Fermont en véhicule électrique. Cette solution qui s’inscrit dans le Plan de résilience du réseau d’Hydro-Québec pourra également être déployée dans des stations un peu partout au Québec afin d’offrir la recharge en cas de pannes.

Le système est aussi conçu pour pouvoir accepter plusieurs types d’alimentation en parallèle. La production solaire pourrait donc être jumelée avec une connexion réseau monophasée pour aider à recharger les batteries lors des journées où le soleil se fait rare. Il sera aussi possible d’alimenter la station autonome avec des microturbines, des éoliennes ou même une génératrice en cas d’urgence.

Afin de conserver un maximum d’énergie pour la recharge, la borne n’est pas alimentée en continue par le système de stockage. Il faut donc appuyer sur son bouton Démarrer, le démarrage prend un peu moins de deux minutes. Il est ensuite possible de faire une recharge normalement. Les commentaires des utilisateurs et utilisatrices pendant la période d’essai permettront d’améliorer cette solution en vue d’un déploiement plus large à l’avenir.

La recharge est offerte gratuitement durant la période d’essai, mais la durée de la séance pourrait être limitée selon l’achalandage et l’état du système.

 

EMPLOIS

 
Volkswagen Laurentides
Réceptionniste de soir
 
  SAINT-JÉRÔME
  Permanent
 
 
VOLKSWAGEN DES SOURCES
Directeur des ventes de véhicules d’occasion
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
Honda de Boucherville
Directeur(trice) adjoint(e)
 
  BOUCHERVILLE
  Temps plein
 
 
Auto-jobs.ca
Responsable du service à la clientèle - Rive-Nord de Montréal
 
  RIVE-NORD DE MONTREAL
  Permanent
 
 
Hyundai Val-David
Mécanicien.ne ou apprenti.e mécanicien.ne
 
  VAL-DAVID
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES