fbpx

Traverser les périodes difficiles

Autosphere » Parc » Traverser les périodes difficiles
Ray Brisby est gestionnaire des opérations du parc EMS pour les services de santé de l'Alberta et a été président de NAFA de 2020 à 2022. Photo Ray Brisby

Ray Brisby, un Canadien, a été président de la NAFA de 2020 à 22, une période de bouleversements considérables pour l’industrie. Il présente ici quelques points forts de son mandat.

Il ne fait aucun doute que mon mandat de président de la NAFA a coïncidé avec certaines des périodes les plus intéressantes et les plus difficiles que le secteur des parcs ait connues ces dernières années. J’ai été absolument ravi et honoré lorsque j’ai été sélectionné pour ce rôle et j’ai été reconnaissant au conseil d’administration de la NAFA d’avoir eu confiance en moi pour occuper ce poste et aider l’association à aller de l’avant. J’ai pris mes fonctions en mettant l’accent sur l’élaboration d’un plan stratégique solide.

Je suis très attaché à la planification et au respect des objectifs, et je dis toujours que « si l’on ne planifie pas, on n’agit pas » ; une planification et une exécution correctes étaient donc un objectif clair. Mon mandat de président a également coïncidé avec des changements au sein de l’équipe dirigeante de la NAFA, notamment la nomination de Bill Schankel au poste de directeur général. Bill est la personne idéale pour ce rôle et a rassemblé une équipe très solide, ce qui a permis d’établir des relations étroites entre le conseil d’administration, le comité exécutif et les membres de la NAFA.

Des solutions innovantes

Être président d’une grande association de gestion de parc au moment de la pandémie de COVID-19 exigeait d’envisager des façons de faire nouvelles et innovantes. La création et le lancement de l’initiative de réalignement régional ont constitué une grande initiative prise pendant mon mandat de président. Nos membres nous ont dit qu’il devenait de plus en plus difficile d’apporter une valeur ajoutée au niveau local de manière cohérente en essayant de gérer 33 sections différentes dans deux pays. Grâce à beaucoup de travail et de planification, nous avons pu découvrir comment nous pouvions mieux aider nos membres à rendre les offres de NAFA plus accessibles pour eux, et leur offrir davantage d’opportunités de contribuer et de faire partie de l’association. C’est ainsi qu’est né le format régional.

Une autre étape importante de mon mandat de président a été l’acquisition du programme des 100 meilleures flottes. Tom Johnson, qui est malheureusement décédé récemment, était le fondateur de 100 Best Fleets et était depuis longtemps un fervent partisan de la NAFA. Il nous a demandé d’acquérir le programme et nous avons pu le faire entrer dans le giron de l’entreprise et créer un plan pour développer l’héritage que Tom avait commencé. L’intégration des 100 meilleurs parcs dans la NAFA a été une grande victoire pour nous et nous sommes ravis de pouvoir développer la vision de Tom en proposant de nouvelles catégories, telles que les parcs commerciaux, et en offrant aux gestionnaires de parcs davantage d’opportunités d’être reconnus pour leurs réalisations.

Commission CAFM

Une dernière étape que j’aimerais mentionner est le lancement de la Commission CAFM. Il s’agit d’un petit comité de surveillance conçu pour faire avancer le programme CAFM dans le but qu’il devienne un nom familier dans le domaine de l’accréditation de la gestion de parc. Nous avons entrepris plusieurs démarches. Il s’agit de mettre à jour le contenu, d’ajouter de nouveaux éléments et de rendre le programme encore plus pertinent, afin d’assurer son avenir et sa réputation en tant qu’accréditation de premier plan pour les gestionnaires et les professionnels de parcs.

En tant que Canadien, mon mandat de président de la NAFA a également été intéressant dans la mesure où il m’a donné l’occasion de jouer un rôle actif dans les efforts de représentation de la NAFA aux États-Unis et d’assister à des réunions à Washington D.C. La participation à ces initiatives de lobbying a de grandes implications pour les équipementiers et l’industrie des parcs des deux côtés de la frontière, et j’ai été très reconnaissant de contribuer à l’obtention de résultats bénéfiques pour notre industrie, y compris l’expansion de la production de micropuces aux États-Unis pour aider les équipementiers. Il s’agit d’une initiative qui devrait porter ses fruits pendant de nombreuses années.

Au moment où vous lirez ces mots, Mike Camnetar, notre nouveau président de la NAFA, aura pris les rênes et, combiné aux efforts de Bill Schankel et de son équipe, je suis très enthousiaste quant à ce que l’avenir réserve à notre association, à nos membres et à l’industrie de la gestion de parcs.

 

EMPLOIS

 
Confidentiel
Conseiller technique automobile
 
  MONTRÉAL
  Permanent
 
 
BMW West Island
Conseiller.ère technique interne
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
BMW West Island
Chasseur.se (« jockey »)
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
BMW West Island
Hôte.esse
 
  DORVAL
  Permanent
 
 
Roulottes Léveque (Gatineau)
Conseiller.ère en vente
 
  L'ANGE-GARDIEN
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES