fbpx

Gérer le parc véhiculaire avec la télématique

Autosphere » Parc » Gérer le parc véhiculaire avec la télématique
Guillaume Poudrier, président de Geothentic, devant les tableaux d’analyse de gestion de véhicules d’un parc. Photo Geothentic

Dans un récent article publié sur le site de la NAFA américaine, la question de l’identification des véhicules sous-utilisés dans les parcs a été abordée.

Lexi Sackett, directeur de l’intelligence des affaires pour la firme Utilimarc, y explique aux gestionnaires de parcs automobiles qu’il est difficile présentement pour eux de suivre leurs inventaires alors que les coûts d’opération sont continuellement en hausse.

Pour gérer de façon plus efficace les véhicules du parc, elle recommande d’utiliser les données tirées de la télématique pour mesurer attentivement l’utilisation de tout le matériel roulant.

« Les données sont les meilleurs outils de prise de décision, indique-t-elle. Et une de ces données importantes à analyser est l’utilisation de chaque véhicule. »

Selon elle, l’objectif est de s’assurer que chaque unité est utilisée à son plein potentiel.

Elle nuance néanmoins le fait qu’il est normal de compter des véhicules qui rouleront moins ou qui serviront de réserve au besoin.

Les données télématiques tirées des véhicules sont un excellent point de départ puisqu’elles indiquent les heures d’utilisation, la position du véhicule et le temps où le véhicule est stationnaire et que le moteur tourne au ralenti, entre autres.

Les points déterminant qu’un véhicule est sous-utilisé incluent le nombre de kilomètres parcourus mensuellement, les heures où le moteur a tourné, le nombre de jours passés en entretien ou en réparation, le nombre de déplacements quotidiens ou encore si ce véhicule tombe en panne doit-on le remplacer immédiatement.

L’équilibre à atteindre est de ne pas supporter inutilement des véhicules sous-utilisés tout en s’assurant d’avoir les unités nécessaires à la réalisation de la mission de l’entreprise.

En entrevue avec Autosphere.ca, Guillaume Poudrier, président de la firme Geothentic, confirmer que la télématique est au cœur de la saine gestion des inventaires.

« Il faut une compréhension du rendement global du parc automobile, souligne-t-il. Ensuite, il sera possible d’en tirer le portrait des cas plus problématiques. En identifiant clairement les besoins de l’entreprise, on pourra s’assurer que chaque véhicule a sa fonction. »

M. Poudrier mentionne que la mesure du parc demande le partage d’une culture d’efficacité au sein de l’entreprise.

« Nous voyons encore trop souvent des gestionnaires de départements conserver des véhicules qui dorment dans le stationnement uniquement pour se rassurer, illustre-t-il. Certains en veulent plus qu’il ne le faut. Dans ce type de situation, il existe toujours la possibilité de recourir à une location à court terme au lieu de conserver inutilement un véhicule dans le parc. »

Pour l’expert, une fois les véhicules sous-utilisés identifiés, la prochaine stratégie est de choisir le meilleur moment pour les revendre.

Questionné au sujet de la rareté des véhicules commerciaux neufs sur le marché M. Poudrier recommande la prudence.

« On ne doit pas sauter sur un produit de remplacement qui convient mal uniquement parce qu’il est disponible, conseille-t-il. Mieux vaut conserver un véhicule plus longtemps, quitte à verser davantage pour son entretien, ou en louer un, que de faire un achat qu’on risque de regretter. »

 

EMPLOIS

 
Volvo Laval
Représentant.e des ventes
 
  LAVAL
  Permanent
 
 
Lachute Subaru
Conseiller.ère aux ventes véhicules neufs et d'occasion
 
  LACHUTE
  Temps plein
 
 
Saint-Georges GM
Estimateur.rice
 
  SAINT-GEORGES
  Temps plein
 
 
Léveillé Toyota
Commis comptable
 
  TERREBONNE
  Temps plein
 
 
ST-BASILE TOYOTA
Préposé à l'esthétique - à partir de 18.50$ / heure et + selon expérience
 
  SAINT-BASILE-LE-GRAND
  Temps plein
 

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

Aucun évènement