fbpx

Les DCE ouvrent la voie à un parc plus intelligent, plus sécuritaire et plus durable

Autosphere » Parc » Les DCE ouvrent la voie à un parc plus intelligent, plus sécuritaire et plus durable
Le mandat canadien sur les DCE entre en vigueur le 1er janvier 2023. Visitez telus.com/flotte pour plus d’informations. Photo Getty Images

Les défis de sécurité dans le secteur du transport sont en hausse.

Les statistiques révèlent la réalité : environ 10 000 Canadiens sont blessés gravement dans des collisions avec un camion lourd chaque année. Même en tenant compte de la distance parcourue, les gros camions ont un taux de mortalité deux fois plus élevé que tous les autres véhicules.

En tout temps et peu importent les conditions routières, de plus en plus de gros camions empruntent les autoroutes aux côtés de véhicules de promenades. Si l’amélioration de la sécurité routière demeure une priorité, la mise en œuvre de plans et de règles de sécurité faciles à adopter par le secteur du transport et de la logistique représente un défi de taille.

Les risques sont d’autant plus élevés quand d’autres facteurs sont considérés, comme la santé et le mieux-être des chauffeurs, les lacunes de la formation, le manque de personnel et les problèmes dans la chaîne d’approvisionnement, ce qui illustre l’importance de l’efficacité pour les parcs de véhicules.

La réglementation sur les dispositifs de consignation électronique (DCE) peut être le catalyseur d’un changement positif.

En quoi consiste la réglementation sur les DCE et que signifie-t-elle pour votre parc?

L’un des principaux objectifs de la réglementation sur les DCE consiste à améliorer la sécurité des chauffeurs de véhicules commerciaux. Plus précisément, le but est de réduire la fatigue des chauffeurs et les accidents, et de gérer les considérations relatives aux heures de service.

Une autre initiative clé de la réglementation vise à empêcher les chauffeurs de falsifier leurs carnets de bord. Les chauffeurs peuvent être tentés de le faire en raison des pressions externes ou internes à travailler plus d’heures que la loi l’autorise.

La réglementation sur les DCEobligera les chauffeurs de véhicules commerciaux et les chauffeurs d’autobus à utiliser des dispositifs électroniques pour consigner les heures de service. Ces dispositifs devraient faciliter le suivi, la gestion, la communication et l’exactitude du registre des heures de service du chauffeur. Les chauffeurs de véhicules commerciaux doivent respecter la réglementation sur les heures de service, ce qui inclut le nombre d’heures qu’ils peuvent être en service pendant une période déterminée.

La réglementation sur les heures de service définit quand les pauses et les quarts de travail doivent avoir lieu, en plus de faciliter les inspections où un DCE peut transférer des données à un agent des transports sans les modifier. De plus, il peut fournir des renseignements précis en cas d’accidents.

Si la réglementation est fédérale, chaque province ou territoire canadien est responsable de son application. Chaque gouvernement provincial doit élaborer un plan d’application spécifique de la réglementation fédérale sur les DCE afin que leurs inspecteurs routiers reçoivent la formation sur le processus d’application.

Au Canada, la réglementation prévoit que les DCE doivent être certifiés par des tiers, alors qu’aux États-Unis, ils peuvent être autocertifiés. C’est l’une des principales différences entre les deux. De plus, au Canada, les DCE doivent respecter la Norme technique en matière de dispositifs de consignation électroniques publiée par le Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé (CCATM). Les transporteurs qui traversent la frontière doivent bien comprendre les règlements des deux pays et donner la formation appropriée aux chauffeurs.

Pour les entreprises du secteur des transports, la réglementation fait en sorte que les chauffeurs respectent les limites d’heures de conduite autorisées, ce qui peut réduire la fatigue, renforcer la sécurité de vos actifs et améliorer le mieux-être de vos employés.

Avec la réglementation sur les DCE, votre parc devrait être en meilleure position en matière de sécurité et de conformité, car les données essentielles comme la localisation, la vitesse, les heures conduites, la consommation d’essence, l’utilisation des freins et la position dans la voie sont enregistrées.

Les DCE vous permettent de suivre les heures de service des chauffeurs à distance et en temps réel, ce qui vous assure que vos chauffeurs respectent les seuils de sécurité prescrits.

Les DCE peuvent aider les gestionnaires de parc proactifs à détecter les manquements potentiels avant qu’ils ne surviennent.

Mais mieux encore, le respect de la réglementation sur les DCE peut vous éviter des amendes ou des suspensions de service pour non-conformité.

Les DCE peuvent aussi contribuer à réduire les coûts administratifs, ce qui en fait une solution qui se rentabilise rapidement. Selon le rapport Fleet Technology Trends de Verizon en 2021, 32 % des entreprises ont obtenu un rendement du capital investi positif en moins d’un an.

Quelles sont les répercussions de la non-conformité?

Puisque chaque province est responsable de l’application, les répercussions de la non-conformité dépendent de l’endroit où le parc est exploité.

En mars 2022, l’application a été reportée au 1er janvier 2023. Étant donné que chaque province élabore sa propre stratégie et les données à cibler, les gestionnaires de parc devront comprendre l’approche particulière des provinces les concernant.

En matière de non-conformité, voici quelques défis auxquels les entreprises pourraient être confrontées :

  • Exactitude et efficacité opérationnelles réduites
  • Délais et coûts administratifs accrus
  • Coûts de carburant accrus
  • Risques accrus pour le chauffeur et le grand public
  • Occasions manquées d’entretien préventif

Par où commencer

La meilleure façon de commencer est de déterminer ce dont vous avez besoin pour exploiter votre parc plus efficacement.

Évaluez votre parc pour comprendre à quoi sert chaque véhicule, s’il a besoin de DCE ou s’il est exempté.

Envisagez aussi de combiner les DCE avec une solution télématique pour augmenter la conformité, la sécurité et la productivité. La solution télématique fournit la surveillance et l’analyse complètes en temps réel des véhicules avec des rapports, des outils visuels, des tableaux de bord et des cartes.

Bien que la réglementation relative aux parcs commerciaux prévoie des exigences normalisées, la mise en œuvre de chaque solution télématique est unique.

Par conséquent, il est important que vous collaboriez avec votre fournisseur actuel pour savoir si ses produits sont conformes à la réglementation sur les DCE et s’il propose des conseils judicieux. Si vous avez déjà un fournisseur de solutions télématiques, vérifiez s’il suit le processus de certification pour être conforme à la réglementation canadienne sur les DCE. Si vous n’avez pas de solutions télématiques installées dans votre parc, trouvez-en une qui comble vos besoins. Parlez avec d’autres entreprises du secteur, demandez-leur ce qu’elles utilisent comme DCE et ce qu’elles recommandent.

Parlez aux fournisseurs potentiels au sujet de leur solution et de leur expérience, car les solutions télématiques dépassent largement les DCE. Il est suggéré d’organiser une présentation et de prendre une décision en fonction des résultats.

Quels sont les principaux défis de la mise en œuvre?

Après avoir exécuté les deux premières étapes qui visent à bien comprendre votre parc et à sélectionner un fournisseur, vous voudrez planifier la mise en œuvre et la formation.

Vous devrez retirer vos véhicules de la route pour installer les dispositifs de télématique. Planifiez donc en conséquence.

Il importe de bien comprendre l’utilisation des véhicules pour planifier une mise en œuvre technique réussie, au même titre que la nécessité de former les chauffeurs. L’entreprise doit poursuivre ses activités, et avec une gestion efficace des changements, les interruptions de service et les coûts seront réduits au minimum.

N’oubliez pas, le déploiement et la formation sur les nouveaux changements, et l’adoption d’une culture de conformité prennent du temps. Puisque de nombreux chauffeurs sont habitués aux carnets de bord papier, il faudra vous préparer à réfuter leur objection initiale et à les aider à modifier leur point de vue.

Pour en savoir plus sur la réglementation canadienne sur les DCE et pour voir comment vous y préparer, téléchargez notre guide Réglementation DCE.


Contenu commandité par Telus

 

Catégories : Parc, Publicitaire
Étiquettes :
AAPEX 2021 Button FR

SEMA 2021 Button FR

GTE 2022 Button FR

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

décembre

31julToute la journée06PROGRAMME DE LEADERSHIP CCAMUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

01sep9:00 am30mar(mar 30)1:00 pmCSMO-Auto: ESTIMATION DE DOMMAGES AUTOMOBILES

13décToute la journée14Programme CCAM-NADA, Gestion et comptabilité des ventes de véhiculesUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

14déc8:30 am12:01 pmProgramme CCAM-NADA, La gestion efficace de la discipline!Un programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

14décToute la journéeConseillers techniques: Augmentez la vente de vos heures par bon de travailUn programme exclusif pour les gestionnaires de concessions

15déc12:30 pm9:00 pmGrand Forum AIA du QuébecPresented by AIA Quebec

janvier

05jan(jan 5)7:00 am08(jan 8)11:59 pmCES 2023

X