fbpx

L’impact sur le marché des parcs au Canada en 2020

Les immatriculations de parcs représentaient 16,7 % de toutes les nouvelles immatriculations de véhicules légers en 2020. PHOTO Shutterstock

Le secteur des parcs joue un rôle crucial tant sur le marché des véhicules neufs que sur celui des véhicules d’occasion.

Les achats de véhicules neufs par les parcs automobiles constituent une base fiable pour le marché des véhicules légers neufs, représentant normalement environ un achat de véhicule léger sur cinq au Canada.

Du côté des véhicules d’occasion, la mise au rebut des parcs automobiles représente généralement un apport régulier de produits âgés de 1 à 4 ans sur le marché des véhicules d’occasion, alimentant les lots de véhicules d’occasion des concessionnaires dans tout le pays.

Desrosiers Automotive Consultants (DAC) a analysé les données du parc pour 2020 fournies par IHS Markit de voir comment le secteur du parc s’est comporté dans cette période très inhabituelle.

Immatriculations de parcs

Les résultats montrent que les immatriculations de parcs représentaient 16,7 % de toutes les nouvelles immatriculations de véhicules légers en 2020, contre 21,5 % en 2019.

En matière de volume brut, un peu plus de 260 mille véhicules de parc ont été immatriculés en 2020 contre près de 414 mille en 2019.

« La prévalence du marché des parcs a effectivement diminué en 2020, perdant près de 5 points de pourcentage de part », a commenté Andrew King, associé directeur de DAC.

« Et cette baisse de 150 000 unités du volume des parcs se fera sentir sur le marché des véhicules d’occasion dans les années à venir.

Analyse des marques

Comme on pouvait s’y attendre, Ford, General Motors et FCA sont restées les marques les plus importantes en ce qui concerne le volume pour les parcs, même si ce volume a diminué par rapport à l’année précédente.

  • De tous les véhicules légers Ford immatriculés au Canada en 2020, 30,5 % étaient destinés à des parcs, contre 34,9 % en 2019.
  • Les immatriculations de parcs ont représenté 23,1 % du total des immatriculations chez GM, en baisse par rapport à 27,9 %.
  • Chez FCA, 24,6 % des véhicules étaient destinés à des parcs, contre 32,9 % en 2019.

Le marché des parcs automobiles en 2021 étant limité par les pénuries d’approvisionnement liées aux semi-conducteurs, et les agences de locations journalières américaines recherchant désespérément des véhicules, l’évolution du marché canadien des parcs automobiles en 2021 sera fascinante à suivre.

ARTICLES POPULAIRES

Calendrier

juin, 2021

Nos partenaires

Menu
X